RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johan


Black Saint
avatar

Messages : 26
Armure : Vierge

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Jeu 19 Jan - 18:07

Précédemment -> Un petit clic pour aller sur le topic du débarquement !.


Des paroles échangées, des points de vus qui différaient. Mais qu’importe, car les moucherons n’étaient que des moucherons. Et les Saints comprendraient quelle était leur place bien assez tôt. Pour l’heure, il était temps de commencer cette petite fête, qui s’était bien trop fait attendre. Et sous peu, le loup dormant laisserait place au Monstre Noir. Envahi par les ténèbres, c’était ce qu’il voulait leur faire goûter : le désespoir. L’impuissance, aussi.

Et pourtant, l’homme était de ceux qui n’enviaient pas la droiture. Plus encore, il ne la comprenait pas réellement, cette notion. Une morale bien différente de certains. Un mouvement simple débuta alors, malgré ce fait qu’il n’était pas des plus sportif. Et, dans un sourire, il fit quelques pas visant à reculer. Non pas de la crainte, juste le désir de voir la scène qui se déroulerait sous ses yeux en entière. Il était désormais temps de passer aux choses sérieuses. Le vrai combat allait enfin pouvoir débuter. Celui qui entamerait la chute de ces êtres au plus profond des ténèbres.

« Il est temps de commencer cette petite fête, chers Saints. Vous m’en voyez navré, mais vous ne quitterez pas cette plage » Dit-il, ajoutant « Pas en état tout du moins ».

Un cosmos s’intensifia alors, brusquement, tandis que l’homme avait pris ses distances. Non pas qu’il n’aimait pas le combat rapproché, mais il préférait avoir le loisir d’observer la descente aux enfers de ces hommes qui n’étaient que faiblesse. Sens désavoués volent, brisent le corps charnel. Tombent dans l’oubli, périssent dans l’obscurité. Une Lumière sombre apparut ainsi, prenant la forme d’une chaine. Délicieuse sensation. Celle d’un homme prisonnier, celle d’un vulgaire humain. Celle d’une vie sans importance.

Une entrave qui se jeta bien vite sur celui aux cheveux blonds, dont l’armure était bien trop lumineuse pour lui. Oui, bien trop. L’illusion d’une matérialisation, ou peut-être en était-ce réellement une, de matérialisation. Qui sait. L’espace d’un instant, elle se resserra sur cet homme sans doute bien sûr de lui. En tout cas, il comptait lui faire ravaler sa langue, sous peu. Puis, dans le silence, elle disparut.

Spoiler:
 


Dernière édition par Johan le Sam 18 Fév - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Dim 22 Jan - 11:11

Caleb s’était interposé à la place du Sagittaire, un geste mû par la simple logique de la situation. Le héraut d’Athéna devait avancer et atteindre Pséma au plus vite, les autres combattants ne devaient servir que ce but ultime et bloquer les Black Saint. Ce ne serait pas une chose aisée évidemment compte tenu de la puissance de ces derniers, mais c’était leur devoir à tous. L’anglais mettrait un point d’honneur à l’accomplir jusqu’au bout. Le cosmos du Verseau se répandait déjà dans la zone, froid et puissant. C’était nouveau pour le chevalier de pouvoir laisser libre court à cette puissance, sans devoir la contrôler de peur d’être découvert. Son regard azuré se posa sur son futur adversaire, et une chose était évidente, cet homme ne lui inspirait aucune confiance ni aucun respect. Il lui rappelait cet être fourbe qu’il avait croisé durant ses voyages. Un discours aux antipodes de son attitude, et un masque dissimulant sa véritable noirceur. Tout le monde cachait ses pires défauts, mais dans son cas, il semblait nombreux et impressionnant. Sa réponse ne fit que confirmer ces quelques doutes. Cela ne changeait rien aux objectifs du chevalier d’or, ni même dans sa manière d’aborder le combat. Un léger sourire retira l’austérité du visage du blond. Devait-il lui répondre ou laisser la situation tel quelle… Pour le moment, Caleb préféra conserver le silence et se concentrait sur le combat. Au moins sa mission était réussi, il avait capté l’attention de son adversaire.

La Vierge noir fit quelques pas de recul. Le Verseau se tint prêt à toute éventualité, et à une attaque de sa part. Ce dernier semblait prendre du plaisir dans la situation actuelle. Si le Saint s’était préparé, il n’avait pas envisagé ce qui se passa par la suite… Ce ne fut pas une attaque à proprement parler qui le frappa, mais un sort plus fourbe à l’image de son adversaire. Caleb eut l’impression de voir des chaînes se matérialiser pendant quelques secondes, mais elles disparurent rapidement pour ne laisser qu’une étreindre puissante sur son corps. Cela ne dura que quelques secondes… et encore. Mais il le sentit clairement. On venait de lui retirer quelque chose. Un sens. L’anglais déglutit comme pour vérifier. La sensation était différente à présent. Avait-il seulement encore une réelle sensation d’ailleurs. Plutôt que de le déconcentrer, cette technique renforça la volonté du Saint. Cet homme avait commencé par un sens, et nul doute qu’il ne s’arrêterait pas à celui-ci. Le Verseau fit quelques pas vers son adversaire, plus pour mettre le Phénix en retrait que pour signifier un réel défi de sa part. Ses bras se levèrent au-dessus de sa tête, mains jointes. Son cosmos s’intensifia brutalement et libéra une énorme puissance. Peut-être que son adversaire y verrait l’image du Verseau. La Vierge noire avait abattu l’une de ses cartes, et c’était à présent à son tour de le faire. Son regard était déterminé et froid. Le combat était commencé.

Caleb baissa les bras vers son adversaire dans un silence profond. Ce n’était pas dans sa nature de crier le nom de son attaque, ni même de parler pendant les combats. Il préférait laisser parler son cosmos et ses attaques. Froid et glacial. Un vent violent et glacé se dirigea vers son adversaire, transformant en glace tout ce qui croisait sa route. Le sol fut givré sur son passage, laissant une traînée d’un blanc pur. Atteindre le zéro absolu était une chose compliquée, et démarrant le combat, Caleb n’y parvint pas. Cependant le froid était suffisant pour causer d’énorme dégâts sur son adversaire. Le Verseau d’or venait de lancer son arcane la plus puissante, démontrant ainsi la maîtrise qu’il possédait de son cosmos. Le Saint restait silencieux et calme, acceptant la situation pour le moment. Nul doute que si il avait perdu la vue, il ne serait pas resté aussi serein.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Lun 23 Jan - 9:49

Ishiro n'était pas loin de la Vierge noire quand celui ci fit quelques pas en retrait, ce n'était pas normal et il avait raison.

"CALEB ! ATTENTION !"

Trop tard, le saint des glaces fut pris par la technique du chevalier noir mais le Phœnix ne vit aucune douleur sur le chevalier d'or qui se prépara à lancer une attaque de cosmos des plus puissantes. Cette pose, il ne la connaissait que trop bien. Kappa, l'ancien Verseau en avait été aussi le détenteur mais son meilleur ami Kyro aussi. Ces deux chevaliers de bronze du Cygne et du Phœnix s'étaient déjà affrontés par deux fois. La première lors d'un combat fratricide ou le Phœnix avait échoué et une autre fois mais en s'entraînant ou l'un et l'autre n'avaient jamais pu vaincre leur opposant. Mais Kyro bien que chevalier de bronze, avait pu maîtriser cette technique et cela faisait chaud au cœur du chevalier de la revoir, son ami ayant disparu depuis la destruction du Sanctuaire d'Athéna. Il porta donc une attaque parfaite contre le chevalier noir, le froid était si intense que même Ishiro dut reculer même si aujourd'hui le froid n'avait plus d'effet sur lui.

"Allons-y..."


D'un bond il dépassa Caleb et profita de la glace posée sur son ennemi pour le frapper de part en part et ce, sans relâche. La danse du Phœnix commençait, Ishiro était d'une rapidité étonnante et son armure de bronze devint dorée au fur et à mesure qu'il portait ses coups. Il recula d'un pas, son cosmos de feu dorée explosa d'une traite. Le saint porta ses bras en avant poings fermés et hurla:

"PHOENIX INFERNOOOOOOO !!!"


Un gigantesque Phoenix enflammé sortit des poings du saint de bronze doré, il traversa le chevalier noir puis s'envola vers les airs. Ishiro leva puis baissa ses bras, l'oiseau de feu revint alors vers son adversaire créant ainsi une explosion de feu et de glace ne laissant aucun répits à son ennemi. Ishiro se remit sur ses gardes malgré tout, il se méfiait de la Vierge noir. Il se mit près du chevalier du Verseau.

"Nous le vaincrons."


Des mots simple de sens mais digne des chevaliers d'Athéna.





Revenir en haut Aller en bas
Johan


Black Saint
avatar

Messages : 26
Armure : Vierge

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Mar 24 Jan - 22:57

Le piège était désormais en place et, tel un serpent, les chaines s’entoureraient toujours plus autour de sa proie, se rétractant à chaque nouvelle tentative. Sombre et vicieuse Vierge. Parce que Johan était comme cela, c’était un fait : un être fourbe. Une optique intéressante de vie, que l’on adopte ou non, au choix. Mais lui, il l’appréciait, l’avait adopté, et ne comptait nullement s’en séparer. Chaque être avait ses propres choix à faire. Et Johan avait d’ores et déjà fait les siens. Qu’importe. Ils ne sortiraient pas d’ici. Il n’y avait rien à discuter.

C’est alors que ses billes noires se posèrent sur cet homme à l’armure d’Or, interpellé par ce froid qui commençait à régner sur la zone. Un fait qui fit naître sur son visage les traces d’un sourire des plus étranges. Mauvais présage. Et c’est sans rechigné qu’il reçut ce vent glacial qui se dirigeait vers lui, ne se couvrant que de cette mince couche sombre afin d’en réduire les effets, discrètement. Parce que cela n’était qu’un mal pour un bien, Johan en était bien conscient. Parce qu’il pouvait aisément leur laisser cette illusion d’une possible victoire, pour mieux les anéantir : ces Saints et leur fichu espoir, aussi disproportionné que l’était leur fierté.

Un air gelé qui brûlait la peau, qui transperçait. Assurément. Mais qu’importe. Parce que, sous peu. Ils allaient tous deux couler profondément dans les eaux environnantes.

Nul temps de se reposer qu’une deuxième vague arrivait, celle de cet oiseau de feu. Oiseau de malheur qui ferait une première proie idéale. Un homme qui ne réfléchissait visiblement pas, et qui préférait foncer tête la première, vers lui. Des coups rapides, certes. Mais pas assez pour le celui qui revêtait cette armure aussi noire que les ténèbres. Des coups qui, d’un mur de lumière dressé, avaient misérablement avortés, dans un rire dissimulé. Sombre plaisir, que celui de réduire peu à peu leurs tentatives à néant.

Puis, le brun releva alors ses prunelles en direction de cet oiseau enflammé qui se dirigeait désormais par lui. Alors, il souhaitait enchaîner de cette manière. Très bien. Il serait sa première victime. Ainsi, un large sourire sinistre illumina son visage le temps d’un instant, tandis que l’attaque le frappait. Le chasseur avait trouvé sa proie. Un regard en arrière, alors que cet animal semblait faire un second tour, et ce même bouclier de lumière ternie s’éleva alors, réduisant à néant ce retour d’attaque.

« C’est donc là vos seules capacités, Saints ? » Dit-il, essuyant un filet de sang qui coulait, avant que sa main ne reparte sur son torse, là où la frappe avait eu lieu. « Aaaah » Un soupir. Personne capricieuse. « Quelle déception » . Des épaules qui se haussent, et des yeux qui les fixèrent alors « Une fête, ça doit bouger … » Puis s’arrêtèrent sur le Phoenix « Un peu comme ça… »

Et à ces mots, la chaîne apparût de nouveau, entourant toujours ce Verseau aussi glacial que pouvait l’être son armure. Sens désavoués volent, brisent le corps charnel. Tombent dans l’oubli, périssent dans l’obscurité. Cette sensation délicieuse annonçait son retour, et un nouveau sens allait bien vite disparaître de ce corps.

Dans un élan rapide, le Black Saint se dirigea alors vers l’Oiseau, bien décidé à lui asséner quelques coups. Une façon de lui rendre la monnaie de sa pièce, à cet insecte. Cette proie. Des coups divers et variés, points et pieds, avant de finalement reprendre un semblant de distance, mais pas trop. Parce qu’il ne s’agissait plus d’observait toute la scène de loin. Désormais, il voulait voir leurs traits de plus près, voir cette décomposition naître au fil du combat.

Un sourire. Fils de lumière naissent, brisent l’esprit, détruisent l’espérance. Nul besoin de paroles pour que cette luminosité pourtant assombrie se matérialise dans une rapidité déconcertante. Volent les piques, blessent la fierté, font couler le sang. Une matérialisation qui s’accompagnait non plus seulement de fils, mais également de piques plus gros qui semblaient flotter dans les airs. Et, tandis que ces filaments s’étaient d’ores dirigés vers l’ennemi afin de s’infiltrer en lui sournoisement, ceux-ci demeuraient, volant autour d’eux. Un simple geste suffit, et ils prirent la direction de ce maudit Oiseau dont il ne resterait bientôt plus rien.

Un coup d’œil rapide vers le Verseau. Lui aussi souffrirait, mais plus tard. Pour l’instant, pour cette fois, l’animal était sa proie. Cette grande gueule d’oiseau de malheur. Mais un changement de rôle ne saurait tarder, et sans doute le Verseau deviendrait, lui aussi, une biche sans repère.

Un soupir, silencieux. Ne restait plus qu’un coup à jouer désormais. Faisceau tombe sur terre, ébranle l’existence. Et, profondément, fauche l’assurance. Naissance d’une crainte. Celle d’une tour de lumière descendant à vive allure, frappant l’ennemi de sa puissance, avant de retourner à l’état de poussière.

« Eh bien, Eh bien » Répétition faussement lassée, lassante. « Le piaf bouge-t-il toujours ? » Ajouta l’homme d’un air à la fois amusé et impatient. « Ne t’inquiète pas, le glaçon. Bientôt, tu seras celui qui dansera ».

Une manière presque sur jouée. Parce que Johan c’était cela : une certaine forme d’extravagance, d’ironie également. Plus simplement il était un personnage.

« Il semblerait que tout se met en place » Finit-il par prononcer, jetant un œil au ciel.

Oui, les pièces étaient désormais en place, là, sur l’échiquier. Et les pions n’attendaient que de se faire dévorer par le fou qu’il était. Assurément.

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Ven 27 Jan - 8:19

Caleb s’était un peu laissé emporter en ce début de combat. Cette sensation de perte désagréable lui avait fait perdre ce sang-froid, dont il se galvanisait généralement. Certes cela ne le préparait pour autant pas à la disparition de ses autres sens, mais il comptait bien rester rationnel et ne pas oublier qu’il combattait en équipe avec Ishiro. Et non pas comme un élément isolé. Son statut avait évolué, et il devait encore en prendre la pleine conscience dans ce combat. Son compagnon avait tenté de le prévenir, mais même avec toute la vigilance du monde, le Verseau d’or doutait de la possibilité d’esquiver une telle attaque. En apparence, il ne semblait pas toucher et tentait de garder son calme. Mais en réalité, il était inquiet à la perspective de ce que cette technique allait lui retirer au fil du combat. Au moins, son attaque porta ses fruits. Il aurait aimé la voir plus puissante et geler son adversaire sur place. Stopper toute vie en lui. Le Phénix prit le relai très rapidement, probablement plus habitué à ce type de combat en duo. Comme il l’avait supposé, Ishiro était un combattant au corps-à-corps. Loin de se déconcentrer, Caleb surveillait leur adversaire en quête d’un mouvement quelconque. Finalement ce fut le Phénix qui revint se placer à ses côtés, tandis que la Vierge noire venait de parer presque tous les coups avec un mur de lumière. Aussi redoutable que la Vierge d’or cet adversaire. Au moins, un peu de sang montrait que les coups avaient porté dans une moindre mesure.

_ « Nous le vaincrons ! »

Un hochement de tête accompagna cette simple prise de parole, tandis que leur adversaire se montrait toujours aussi loquace et moralisateur. Caleb aurait aimé intervenir pour apporter son aide au Phénix. Malheureusement le sort frappa une seconde fois. Le monde devint fade, et le Saint dut prendre plusieurs respiration pour s’assurer qu’il en était toujours capable. L’odorat. Il se maudit de ne pouvoir rien faire, et l’espace d’une seconde, il faillit céder à la rage. Son regard se posa sur son compagnon, victime privilégiée des attaque de Johan. Il ne doutait pas de la résilience du Phénix, dont la renommée n’était plus à faire même pour un ancien exilé comme lui. Son regard resta centré sur leur adversaire. Une légère concentration de cosmos se produisit autour du Verseau d’or, qui lança son poing vers l’avant. Ce ne fut pas un vent glacé qui se dirigea vers son adversaire, mais un jet d’eau qui repoussa leur adversaire de quelques mètres. Le cosmos du Verseau continua de grimper en flèche se préparant pour une nouvelle attaque. Un nouveau geste de la main projeta une vague de froid vers la Vierge noire. Une attaque insidieuse et invisible pour le moment. Quand Caleb se rapprocha de son adversaire à vitesse normale, ce dernier devait avoir l’impression qu’il se déplaçait une vitesse qu’il ne pourrait suivre. Le Verseau d’or porta plusieurs coups à l’aide de son cosmos sur son adversaire, visant des points stratégique pour causer un maximum de dégâts. Son attaque classique fut terminée, quand il porta quelques coups classique supplémentaire profitant de son attaque cosmique pour continuer l’assaut avant de se retirer. Le combat continuait malgré tout… Et Caleb préférait se concentrer sur le moment présent, plutôt que sur l’avenir. Quand le Phénix fut à portée de sa voix, sans qu’il n’eut besoin de crier, il lui glissa quelques mots.

_ « Il me retire mes sens. Finissons-en avant que je ne devienne inutile. »

Le Verseau resta en position de défense, prêt à la réponse de son adversaire. Mais son esprit était préoccupé par la suite des évènements, croyant fermement qu’il deviendrait inutile pour la suite du combat. Ses yeux fonctionnaient toujours, et pouvaient lui permettre de se battre encore un peu. Le Verseau se murait dans le silence pour le moment, ne parlant que pour montrer son accord ou indiquer des éléments importants. Il n’avait guère envie de parler avec cet adversaire, ni même d’échanger quoi que ce soit… Peut-être était-ce tout simplement un moyen d’éloigner le doute de sa personne, et de rester concentrer sur ce combat. Son premier véritable combat en tant que Saint.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Lun 30 Jan - 9:53

On pourrait parler du Phoenix comme d'un vétéran, il avait acquis une puissance égale voir supérieure à certains chevaliers d'or et ce fut sans étonnement que la Vierge noire avait résisté à ses assauts. Son adversaire s'en était bien sorti et il fut déçu de la puissance des deux saints, Ishiro ne broncha pas aux attaques verbales de son ennemi, il en avait vu d'autres et foncer tête baissé les réduirait en miettes. C'est à ce moment là que le chevalier noir en profita pour vouloir porter des coups au chevaliers de bronze qui ne bougea pas d'un iota se contentant de parer les coups les yeux fermés. Les coups de la Vierge noire étaient puissants mais pas au point de déstabiliser le Phoenix. Le chevalier noir recula mais pas de trop cette fois et eut la mauvaise idée de se concentrer sur Ishiro. Il parla un drôle de jargon et vit alors des filets de lumières apparaître devant lui. Le Phoenix analysant l'attaque au plus vite voyant chaque fil allant vers lui en esquiva assez facilement la plupart. D'autres le touchèrent mais rien qui valait la peine de se sentir en danger. Des piques suivirent l'assaut mais encore une fois le saint se contenta d'encaisser certains et d'autres se briser sur sa nouvelle armure de bronze dorée. Une autre attaque cosmique fut néanmoins plus puissante. Une tour de lumière apparût et alla s'écraser sur le bronze saint. Fixant ses pieds au sol, croisant les bras pour se protéger, ce fut son armure qui encaissa la plupart du choc. Ishiro écarta même les bras avec force pour s'en dépêtrer. Il ne dit mot au chevalier noir se contentant de lui lâcher un sourire pour bien montrer la quasi inutilité de ses attaques. Il regarda alors le Verseau en profiter pour passer à l'offensive. Un jet d'eau déstabilisa le chevalier noir et un air froid s'attaqua à lui par la suite. Le chevalier d'or avait de la ressource et continua à frapper son adversaire et ce sans relâche. Caleb revint alors vers Ishiro, il avait donc commencer à perdre ses sens et voulait en finir vite avant de devenir inutile. Le chevalier du Phoenix se contenta de sourire et avança en marchant vers Johan.

"Inutile tu dis ? Aucun saint n'est inutile, il se battra jusqu'à son dernier souffle de vie et ce même privé de ses cinq sens. Athéna est avec nous ainsi que l'ultime cosmos !"


Le cosmos du chevalier des flammes explosa sous ses derniers mots ravivant les flammes du Phoenix, devenant doré comme son armure. Ishiro fit un bond et alla frapper le chevalier noir au visage. Il recommença à le frapper de part en part se déchaînant telle une tempête de coups. Bien sûr, l'expérience du vétéran des bronzes fit qu'aucun des coups ne fut lâché à la légère, chacun voulant atteindre son adversaire de manière efficace. Faisant un bond en arrière à son tour, le cosmos du saint augmenta.

"PHOENIX CLAWS !!!"


Le poing en avant, imitant la pose de son ami Corell, des centaines de griffes de cosmos allèrent vers son adversaire, tranchant, blessant, perçant son armure noire de part en part.

"Tu crois en avoir eu assez peut-être ?"


Les griffes du Phoenix augmentèrent en nombre mais aussi en vitesse passant d'orangé à doré. Les griffes devenaient des traits de lumière entourant le chevalier noir et le frappant de part en part sans arrêt. Le chevalier de bronze baissa son bras, du sang en coulait, il savait que les techniques du black saint avait eu une part d'efficacité mais il s'en foutait, il en faudrait plus pour terrasser l'oiseau immortel.

"Tu parles de déception ? Je pourrais en dire autant ... Tu ferais bien d'arrêter de nous sous-estimer car ça sera là ton échec!"


Se mettant en garde, il était prêt à l'assaut du chevalier noir qui pourrait revenir à tout instant.




Revenir en haut Aller en bas
Johan


Black Saint
avatar

Messages : 26
Armure : Vierge

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Ven 3 Fév - 0:50

Des paroles et toujours des paroles. Une envie de rire gagnait ainsi en présence pour celui qui revêtait l’armure de la Vierge Noire. Parce que ces deux hommes n’étaient capables que de prononcer des sons, et que ceux-ci ne valaient rien. Une conception bien différente selon les hommes. Mais Johan n’était pas un homme. Non, peu importe d’où lui venait cette puissance, qu’elle ne soit pas sienne à l’origine. Elle l’était aujourd’hui, et il s’en été emparé d’une manière ou d’une autre. Un homme avare, envieux, et candidat à la course au pouvoir : voilà qui il était, ce qui le représentait derrière ce masque souriant, ce film de tromperie qui avait bien trop adhéré à sa peau.

Si bien qu’il ne sentait pas la douleur, quand bien même les attaques perçaient partiellement ou non son corps. Plus que cela, il refusait l’idée même de ressentir la moindre chose qui pouvait le rendre humain. Seul demeurait la fausseté, à jamais réduite à l’état d’aptitude qui était devenue sienne.

Ainsi, il bloqua les coups de ce Phoenix de malheur, cette attaque des plus agaçante. Celle qui venait le frapper de son poing de cosmos. Qu’importe, il comptait bien l’arrêter, tout comme ces quelques coups qui suivirent. Rien de tel qu’un mur d’une sombre lumière pour réduire tout espoir à néant.

Puis il fut forcé de reculer, lorsqu’un jet d’eau le toucha avec dureté. Une offensive qu’il n’avait pas réellement vu venir, mais qu’importe. Cela n’avait pas grande importance. Car il n’aurait pas d’autres occasions. Johan ne le lui permettrait pas. Si bien que ce mur protecteur apparût de nouveau, lorsqu’une seconde attaque fût lancée. La réduisant au silence. Ne restait que ces quelques coups physiques qu’il pouvait bien laisser passer. Une envie de faire bouger l’hameçon, pour que les poissons mordent un peu plus dans ce qui les mènerait à leur perte.

Seul un sourire demeurait présent, d’autant plus à cette phrase « Il me retire mes sens ». Oui, en effet. Un verseau qui n’était pas loin d’être aussi idiot que le leur, visiblement. A cette pensée, un rire retenti. Un son bien vite oublié, tandis que son regard se portait désormais sur les deux hommes. Et, sans que ses pupilles ne les lâche, sans que ce sourire ne s’efface de son visage, il porta son bras à sa bouche, léchant le sang qui en coulait désormais.

« C’est tout ce dont vous êtes capables Saints ? Ces attaques inutiles et ces discours sans importances sur les grands et forts chevaliers d’Athéna ? » Un nouveau rire. « Et quels grands chevaliers vous êtes ! Des hommes supérieurs en nombre, qui peine à réduire un seul être au néant ». Johan perdait les pédales. Lentement, mais surement. « Dire que je pensais que la fête serait amusante, voilà ma joie gâchée par votre incapacité » Haussement d’épaule. « Aaaah, ma pauvre Athéna. Mais qu’as-tu donc fait au monde pour avoir de tels demeurés dans tes rangs. J’ose espérer que tes autres guerriers sont plus puissants, chère Athéna… Parce qu’à ce rythme vois-tu, votre défaite sera totale face à Pséma » Finit-il par ajouter, levant les yeux vers le ciel, puis vers les portails, avant de les reporter sur les deux combattants. Ces mots seraient les derniers qu’entendront le blond. Assurément.

Un temps de silence, qui fut bien vite brisé par l’apparition de cette chaîne de lumière entourant l’utilisateur de glace une fois de plus. Sens désavoués volent, brisent le corps charnel. Tombent dans l’oubli, périssent dans l’obscurité. Cette sensation délicieuse annonçait son retour, celle d’un sens supplémentaire qui disparaissait dans cette nouvelle remarque silencieuse. Parce que bientôt, il ne lui resterait plus rien, à cet homme des glaces.

Un léger mouvement de recul, afin de prendre un peu de distance. Pas réellement. Dans les faits, il voulait simplement voir la scène dans toute sa longueur. Un geste qui le fit légèrement grimacer par la glace qui l’affectait encore. S’érige la prison, entrave l’essence humaine. Un claquement de doigt, et la lumière fût, créant des fils semblables à des barreaux. La naissance d’une cage de désespoir, qui se referma sur les deux hommes, jusqu’à disparaître durant un temps, ne laissant que cette sensation étrange d’être pris au piège, serrer dans cette immensité d’un monde qui venait pourtant de se réduire.

« Pauvres humains, marionnettes de faux dieux qui vous obsèdent ». Des murmures tels d’un souffle perdu dans la brise qui déchaînait avec discrétion le malheur sur son passage. Oui. Pauvres marionnettes. Pauvres choses. Pauvres existences.

Récap a écrit:


Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Ven 3 Fév - 13:36

Cet adversaire était puissant. Cela ne faisait aucun doute pour le chevalier d’or, comme pour son compagnon d’arme. En tout cas Caleb le pensait fortement. Le Verseau d’Or souhaitait en finir rapidement avec ce combat, avant de perdre tous ses sens et tous ses repères. L’entraînement préparait à de nombreuses éventualités, mais celles-ci n’étaient guère prévues par les maîtres. En tout cas, Maximilien ne l’avait pas formé dans ce sens. C’était une attaque un peu lâche… Mais l’anglais savait aussi que la victoire était le principal dans un combat de ce type, et nul doute que si il possédait un tel talent dans son arsenal, il n’hésiterait pas à en faire usage à la moindre occasion. Les attaques du Saint avaient rencontré un mur de lumière protecteur, un peu à l’image de la glace qui le recouvrait de temps en temps. Même si cela avait amoindri leur puissance, la force avait été suffisante pour lui causer quelques dégâts. Par contre, le blond fut étonné de voir ses attaques classiques portées. Cette Vierge noire devait être encore plus faible que lui au corps-à-corps. Un bon élément à prendre en compte pour la suite du combat. Le protecteur du onzième temple put prévenir son acolyte de son état et de sa situation. Les paroles du Phénix lui soutirèrent un léger sourire, ainsi qu’un signe de tête approbateur. Il avait l’impression d’être un enfant ayant besoin du réconfort d’un adulte. Sa résolution n’était pas encore assez forte.

Ce que le discours de la Vierge noire pouvait l’énerver. Tellement sûr de lui et condescendant, alors que pour le moment, il ne trouvait guère si puissant que ça. Certes c’était un adversaire de taille, et tout seul, il n’aurait probablement pas pu le vaincre… Mais à deux, les choses s’annonçaient plutôt bonnes. Evidemment il était toujours possible d’avoir un retournement de situation, mais il en doutait fortement. Loin des provocations verbales, Caleb préparait déjà sa nouvelle attaque dans le but d’enchaîner directement après Ishiro. Malheureusement, un nouveau sens lui fut enlevé retardant cette attaque. Un grand silence s’abattit sur lui. Il pouvait voir, mais plus rien entendre. C’était extrêmement perturbant, mais le blond mit toute sa volonté pour dissimuler ce détail… Pendant quelques secondes, le Verseau d’or eut l’impression de ressentir de nouvelles sensations. Son attention fut rapidement détournée par une attaque de la Vierge noire. Une attaque puissante, extrêmement puissante. Il passait aux choses sérieuses à présent. Le Phénix fut pris par cette même attaque. Caleb eut l’impression d’être emprisonné par cette attaque… comme si le monde venait d’être rétrécit. Une grimace étreignit ses traits. La Vierge noire venait de gagner quelques secondes de répit. Calmement, Caleb fit quelques pas pour se rapprocher d’Ishiro. Il ouvrit la bouche pour parler mais s’interrompit pour éviter de crier ou de se tromper. Il posa simplement une main sur l’épaule de son acolyte, et s’avança devant le chevalier du Phénix.

Le cosmos du Verseau d’or se rassembla autour de lui, refroidissant son environnement. Caleb s’élança vers son adversaire et lui asséna quelques coups au corps-à-corps. Peu puissant mais précis pour tenter de lui causer des dégâts. Son dernier geste ressembla à un coup de poing, mais qui lança un vent glacé chargé de cristaux sur la Vierge noire pour le repousser. Plutôt que de montrer deux attaques distinctes, Caleb utilisa ce vent glacé pour donner l’impression qu’il n’était que le prélude à l’attaque suivante. Ce vent se dirigea vers le ciel, et l’air environnant se refroidit encore plus sous l’impulsion du cosmos du Saint. Cela donnait l’impression d’être dans les toundras glacées du grand nord. Des cristaux de glaces commençaient à tomber… Ishiro avait été laissé suffisamment en retrait pour ne pas être touché par l’attaque. En tombant sur l’armure dorée du Verseau, les cristaux disparaissaient tout simplement comme de la neige trop fragile tombant sur le sol. Sur la Vierge noire, chaque cristal explosait en gerbe de glace au contact de l’adversaire. Un sourire satisfait aux lèvres, Caleb se mit à claquer des doigts à plusieurs reprises faisant exploser les gerbes en chaîne. Il aurait pu tout faire exploser en une seule fois, mais c’était à son tour de prendre un peu de plaisir. D’autant qu’il ne pourrait probablement plus profiter longtemps du spectacle. Une fois l’attaque terminée, les cristaux se tarirent et la température baissa légèrement…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Lun 6 Fév - 21:34

La vierge noire était encore debout malgré les attaques acharnées de feu et de glace que les deux saints lui avaient balancées. Pire encore, il continuait à toiser ses adversaires malgré les dégats évidents qu'il avait reçu, était-il fou ? Peu importe pensa Ishiro, il savait qu'il fallait s'en débarrasser, c'était le seul but à présent. Le chevalier noir recula un peu et parla encore de sa même attaque lancée sur Caleb. Un sens de moins pour le chevalier d'or et le Phoenix était impuissant, il fallait que le Verseau tienne bon ! Par la suite, Johan entama une nouvelle attaque cosmique franchement plus puissante si le chevalier de bronza la recevrait à lui seul. Des barreaux de lumière allèrent attaquer les deux saints. La douleur était bien présente mais l'oiseau de malheur comme l'appelait son adversaire comprit de suite que cette attaque n'était pas bénigne !

"PHOENIX CURE !"


Un oiseau de feu sortit du corps du chevalier de feu, une larme en coula de ses yeux bénissant à la limite Ishiro de sa lumière salvatrice. Le saint ne sentait plus cette sensation de gêne.

"Pauvre fou, tu crois que tu es le premier à me lancer ce genre de technique ?"


En effet le saint se rappela de son combat contre Kyro du requin noir qui crut bon de vouloir l'achever avec le même genre de technique. Le Phoenix s'en était sorti de justesse empêchant Kyro d'agir à sa guise perdant conscience lui aussi. Il sentit alors une tape amicale, celle de Caleb qui était encore là pour combattre au grand soulagement du Phoenix. Ses coups étaient dangereux de même que sa vivacité toujours présente. Le chevalier d'or ne s'arrêta pas là en lançant une vague de glace qu'il ne reconnut que trop bien pour l'avoir vue utilisée par son ami disparu, le "Diamond dust" ! Ce qui eut comme effet de repousser le chevalier noir mais cela continua par une autre technique de cristaux de glace meurtriers touchant le black saint par explosions dont le Verseau d'or était responsable de par ses claquements de doigts. Sans hésiter une seule minute, le chevalier Phoenix ne laissa pas de temps mort à son adversaire à se remettre de ces attaques meurtrière. Un premier poing alla s'incruster dans la joue de son adversaire puis un deuxième et ainsi de suite sans laisser le moindre répit.

"PHOENIX GEMMA KEN!"


Le poing en avant, le saint passa à côté de son adversaire, un fin rayon doré traversa son crâne faisant sauter son casque noir. Il venait de subir l'illusion du Phoenix. L'illusion serait tellement puissante que la vierge noire croira que cela sera la réalité, mais la douleur elle sera bien réelle qu'elle diminuera même jusqu'à son état physique, son adversaire en sera fortement diminué. Ishiro se méfiait quand même et se contenta de reculer de quelques pas non loin du chevalier du Verseau. Il regardait le saint d'or et se contenta de lui faire un hochement de la tête en serrant son poing devant son plastron, le combat n'était pas fini...





Revenir en haut Aller en bas
Johan


Black Saint
avatar

Messages : 26
Armure : Vierge

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Mer 8 Fév - 21:41

Des existences qui n’avaient pas lieu d’être, n’étant que des erreurs tant elles étaient faibles. Et cette honte qui ne les touchaient visiblement pas. Les chevaliers d’Athéna étaient décidément tombés bien bas, autant que la déesse elle-même, de laisser ce genre de guerriers de pacotille dans ses rangs. La Sagesse incarnée avait ainsi sans doute bien changé en quelques années. Des hommes qui n’en étaient plus. Ne restait qu’à réduire ces minables vies à néant, de manière définitive. En somme, une haine profonde et inavouable demeurait dans l’esprit du brun, bien que dissimulée par ces sourires dont la réalité était parfois déstabilisante. Tendre paradoxe. Celui d’un homme qui avait aimé, détesté. Celui d’un homme qui n’était plus un homme. Parce qu’il avait été élevé à ce rang de Dieu, soi-disant. Parce qu’avec cela, il voulait jouer les grands, les puissants, les inatteignables. Doux songe voilant la vérité.

Un être qui observait son œuvre prendre forme, celle qui finirait dans un bain de sang et de larmes. Mais pas les siennes. Parce qu’il jubilait à l’intérieur, de voir ses opposant s’efforçait à combattre pour une cause d’ores et déjà évanouie. Car Pséma allait sans doute bientôt en terminer avec cette fichue barrière qui les retenaient ici, assurément. Cela n’était plus qu’une question de temps. Parce que, qu’importe l’avancée de ces petits hommes, il y aurait toujours quelqu’un, tapit dans un coin, prêt à fermer la voie qui s’offrait à eux. Celle de l’espoir, celle de la vie.

Sans doute la Vierge Noire n’était pas le premier à l’attaquer. Et qu’importe ce fait, cela n’avait pas la moindre importance. Car si les précédents ne l’avaient pas défait, lui le ferait. Assurément, et sans la moindre faille. Aussi, les paroles prononcées par celui-ci sortaient de son oreille aussi vite qu’elles y étaient entrées. Superficielle écoute d’un mort en sursis. Et celles-ci ne reçurent en guise de réponse que ce sourire qui ne disparaissait pas de son visage. Agaçant étirement, certainement.

Une envie de rendre les choses intéressantes, plus amusantes que cette fête sans saveur qui demeurait actuellement. Ainsi, il accueillit l’attaque au corps à corps du blond les bras ouverts. Aucune défense n’était nécessaire pour ces quelques coups que ne causeraient sans doute que quelques hématomes sur sa peau. Un Saint Noir qui n’eut également pas le moindre mouvement de recul lorsque ce poing lançant des cristaux le toucha. Repoussé, assurément l’avait-il été. Mais cela n’avait pas le moindre intérêt de bloquer une telle attaque. Non, pas cette fois-ci. Il fallait que l’illusion se mettent en place dans leurs esprits, celle d’une victoire assurée.

C’est dans cette optique que Johan continua d’avancer dans ces non-actions, observant simplement les deux Saints tandis que l’air commençait à se refroidir, faisant tomber des cristaux de glace. Une main qui se releva partiellement, brièvement, afin d’en récupérer une au creux de celle-ci. Vraiment, ces adversaires commençaient à devenir amusant. En tout cas, cette technique l’était. C’était ce qui était venu à son esprit lorsqu’elles avaient commencé à exploser. Amusant. Parfaitement, c’était le mot. Et qu’importe le sang qui coulait de plus belle, ce sourire s’élargissait encore.

Puis ce fût au tour de cet oiseau de feu, qui lui asséna quelques coups également, qu’il ne tenta pas d’éviter. Nul besoin. Parce qu’il voulait voir cet espoir vain grandir en eux. Encore et toujours plus, jusqu’à les consumer. Puis il y eu ce rayon qui fit sauté son casque, mais qui fût incapable de traverser totalement son esprit, tant cette couche fine de cosmos à la couleur semblable à celle de son armure l’avait recouvert. Juste à temps. Sans doute venait-il d’éviter le pire.

Un rictus, mauvais, tandis qu’il essuya quelques traces rouges du revers de la main. Sens désavoués volent, brisent le corps charnel. Tombent dans l’oubli, périssent dans l’obscurité. Et elle apparût de nouveau, cette folle chaîne qui s’entourait toujours un peu plus à chaque fois, autour de ce Verseau à l’armure d’Or qui lui faisait silencieusement grincer des dents. Qu’il perde ses sens. Bientôt, il ne sera plus qu’une loque posée sur le sol.

« Et ainsi la sensation disparût. Et l'homme deviendra sous peu marionnette » Un bien sobre commentaire pour cette Vierge qui n’en était pas réellement une « Quant à toi, le piaf. Sans doute as-tu déjà reçus d’autres techniques, et crois-moi que je serais profondément déçu si cela n’était pas la cas » Il se coupa alors, pensif. « Quoi que, le plus décevant ne serait pas justement un tel niveau alors qu’il y a eu d’autres combats avant ? » Pique, suivit d’un haussement d’épaule « Enfin bon, dans tous les cas, cette île sera ta dernière destination, Saint. Sois en certain» Un sourire, toujours plus large.

Et la danse continua alors sur cette même note, celle qui annonçait le début de la fin pour ces deux êtres débordés par les illusions d’une déesse sans doute un peu trop molle désormais. Vague de lumière naît, éblouit. Déforme la vision et crée l’erreur Un faisceau de lumière qui se divisa en deux, se dirigeant vers les deux hommes en ne laissant derrière eux que des restes brillants de cette aura sombre. Puis, brutalement, un flash de lumière apparût alors, d’un signe de la main, dans ces restes qui venaient d’éclater. Un halo qui se dessina alors dans les environs, recouvrant la zone, qui ondulait entre le Chevalier Noir et ses opposants. Une certaine opacité, qui empêcherait certainement les deux adversaires d’attaquer correctement. Car pour cela, encore fallait-il savoir quel était l’emplacement exacte de celui qui pensait être l’égal d’un Dieu.

Pourtant, l’offensive n’était pas terminée. Nait la lumière, danse le temps et meurt dans l’obscurité . Et ainsi naquirent les formes insoupçonnées que pouvaient prendre cette chose aussi abstraite nommée Lumière. D’une manière inattendue, celles-ci se transformèrent, jusqu’à devenir ces piques tranchants et pointus. Tel une lame, ils iraient sans doute bien assez tôt prendre possession de la chair de cet adversaire de feu. Déchirer sa peau, lacérer, transpercer, comme s’il devenait dépourvu de cette substance rosée.

Le sentaient-ils désormais ? Cet espoir qui s’enfuyait à grande enjambée telle l’antilope destinée à servir de repas au lion. Parce qu’il comptait bien l’anéantir, le Johan. Et ce, en même temps que s’éteindrait leur vie. Assurément.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Jeu 9 Fév - 11:18

Le combat continuait, et les attaques du Verseau d’or avaient pleinement touché son adversaire cette fois. Caleb n’avait pas douté une seconde l’efficacité de cette technique, mais cette Vierge noire leur réservait encore des surprises. L’anglais aurait pu se contenter de croire que c’était de l’arrogance de la part du combattant, mais il préférait rester sur ses gardes et pallier au pire. Evidemment ses sens s’échappaient un à un, et bientôt il ne serait probablement plus en mesure de combattre… Cela relevait de la certitude de son point de vue. Comment combattre sans aucun sens. Les échanges de mots continuaient entre le Phénix et leur adversaire, mais le blond ne les entendait plus. Seul le mouvement de leurs lèvres lui permettait de savoir que le débat continuait. Ishiro lança son assaut par la suite, puissante et violent à l’image de l’élément du Saint. Un feu ravageur et puissant. Caleb ne comprenait pas du tout la Vierge noire, qui se contentait d’encaisser toutes les attaques sans aucune riposte. A croire qu’il avait un petit côté masochiste dans l’âme, ou alors il leur préparait un mauvais coup. Il donnait l’impression de jouer avec les Saints, tout en prenant des dégâts. C’était un jeu dangereux, et qui démontrait une grande confiance ou une grande arrogance de la part du Black Saint. La dernière attaque du Phénix sembla lui inspirer un peu plus de crainte et de peur. Un léger sourire s’afficha sur le visage du Verseau d’or.

Puis les chaînes revinrent. Imparable et puissante. Un nouveau sens venait de lui être dérobé. Le toucher. Un sentiment étrange envahi alors le Saint. Ses yeux lui permettaient clairement de voir qu’il touchait encore le sol, mais il ne le ressentait plus. Une tension dans ses muscles confirmait ce que sa vue lui indiquait… Le Verseau n’était pas un grand combattant au corps-à-corps, mais il ne se voyait plus attaquer dans ses conditions. Il s’était forcé face à cet adversaire à porter des coups physiques. L’anglais était debout, immobile. Il ne voulait plus bouger… Il avait l’impression que le moindre mouvement le ferait chuter. Toute sa concentration se rassemblait dans son dernier sens encore actif. Comme la fois précédente, l’espace de quelques secondes, Caleb eut l’impression de sentir le monde de façon différente. La Vierge noire ne lui laissa pas le temps d’explorer cette sensation. Le Verseau d’or se prépara à bloquer le faisceau se dirigeant vers lui. Une attaque peu puissante, mais qui le prit au dépourvu lorsqu’elle explosa dans un flash lumineux. Le monde autour d’eux semblait plus sombre, et la Vierge noire devint moins visible. La défense du Saint prit la forme d’une couche protectrice de glace, absorbant une grande partie des dégâts. Quand le blond sentit une sensation étrange lui parcourir le corps, il n’hésita pas une seconde et glaça son propre corps. Sa peau prit une teinte blanchâtre, se recouvrant même d’une légère couche givrée pendant quelques secondes. Tout redevint normal très rapidement, son corps ayant été purgé de l’effet insidieux de l’attaque de son adverasire.

La seconde attaque de la Vierge noire se dirigea vers Ishiro. Caleb avait l’impression d’être traité comme une nuisance déjà affaiblie, et qu’il était inutile de l’attaquer. Une erreur de son adversaire. Puisqu’il serait bientôt handicapé et inutile dans ce combat, le Verseau plongea vers le Phénix et le poussa pour prendre sa place et encaisser l’attaque à sa place. Ses déplacements étaient hésitants, et il tituba pour parvenir à destination. Comme un jeune enfant tentant de faire ses premiers pas, doutant de la stabilité du sol. L’attaque fut violente. Le Verseau d’or fut propulsé dans les airs. Des blessures ornaient les parties de son corps non protégées, et les endroits où l’armure l’avait protégé étaient douloureux. C’est avec difficulté qu’il se remit debout, et sourit légèrement à l’attention de la Vierge noire. Cette attaque venait de réveiller à nouveau la puissance cachée du Verseau. Retrouver sa stabilité, le cosmos du Saint augmenta rapidement. Ses bras se levèrent au-dessus de sa tête. Nul besoin de voir son adversaire pour le toucher avec cette attaque, même si pour le moment, il distinguait nettement sa noirceur. De toute manière Ishiro se trouvait à ses côtés, et il pourrait l’éviter en lançant son attaque. Ses bras s’abaissèrent, et un vent violent glacé se dirigea vers la Vierge noire. Il était prêt à l’engloutir. Un froid intense s’abattit sur la zone, et à nouveau une fine couche de glace recouvrit le sol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Sam 11 Fév - 9:59

Les assauts interminables des chevaliers d'Athéna purent enfin faire flancher le chevalier noir de la Vierge. Mais il eut tout le loisir de continuer à sourire, il ne comprenait décidément rien à ce saint noir mais Ishiro s'en moqua. Comme tout à l'heure il ne répliqua pas aux éternels piques de cet individu qui pourtant, passait à l'offensive. Une lumière intense emporta le chevalier de bronze, l'attaque aurait pu être bien plus dangereuse et il se releva doucement de cet assaut quand une deuxième attaque arriva droit vers lui. Le Phoenix était prêt à la contrecarrer quand à la surprise générale, Caleb repoussa sur le côté.

"Caleb non !"


Trop tard, le chevalier d'or encaissa l'attaque à la place du Phoenix qui assista à tout sans ne pouvoir rien faire. Pourtant, Caleb ne se laissa pas abattre et augmenta son cosmos de manière incroyable. Il leva les bras au ciel, l'Aurora exécution allait être déployée et ce fut sans vergogne qu'il la lança contre le chevalier noir. La glace avait recouvert une grande partie de la plage diminuant la température de cet endroit aride qu'était son lieu d'entraînement. Sans mot dire, Ishiro fit un bond vers son ennemi laissant un dernier regard et un signe de tête bienveillant vers le chevalier d'or. Le saint comprit que son compagnon ne pouvait ni parler ni entendre et il espérait qu'il comprendrait ce signe comme un merci. Ishiro frappa donc son ennemi, le poing vengeur du Phoenix remerciant à son tour le Verseau pour son sacrifice. Les coups fusèrent et ce sans s'arrêter sur le chevalier d'or noir intensifiant son cosmos et la qualité de chacune des frappes ne laissant aucun temps mort à Johan. Le chevalier Phoenix décolla du sol, déploya ses ailes qui n'étaient en réalité que ses bras.

"HO YOKU TEN SHÔ !!!"

Le chevalier de feu mit ses poings en avant, une tempête de flammes emporta son adversaire ainsi que le sable noir et quelques roches encore glacées de la part du Verseau. Mais Ishiro sentait qu'il y avait quelque chose qui clochait. Sa technique pourtant si puissante était diminuée. Johan avait réussi à affaiblir le Phoenix de par sa lumière.

"Merde, je suis obligé de compenser !"


Armant son poing et frappant vers l'avant, un oiseau de feu en sortit pour aller droit à la rencontre de la vierge noire, une explosion retentit à l'encontre de celui ci. Le bronze saint se remit au sol et en garde non loin de son camarade doré, attendant le retour de leur adversaire. Le saint en avait vu d'autres et il savait que ce black saint reviendrait à la charge...




Revenir en haut Aller en bas
Johan


Black Saint
avatar

Messages : 26
Armure : Vierge

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Mar 14 Fév - 7:40

Et sans regret, il vit, observa attentivement même cet homme qui s’interposait entre lui et le Phoenix. Le sacrifice. Voilà une notion bien abstraite, et surtout bien stupide. A l’image des hommes, elle montrait simplement leur besoin d’attirer l’attention, la compassion des autres. Et sans doute cela avait-il marché pour l’oiseau de feu, sauvé par son soi-disant camarade. Mais une fois encore, l’appellation était très largement discutable. Parce qu’avec camaraderie, rimait trahison. Assurément.

« Délicate intention, utilisateur de glace. Mais que caches-tu derrière cette action intéressée ? Aurais-tu quelques choses à prouver ? Que cherches-tu donc à atteindre si difficilement ? » Quelques paroles destinées au Verseau d’Or, une voix qui pourrait aisément trouver destinataire dans la machination de l’esprit des faibles hommes.

« Pauvres fous que vous êtes. Qui pensez-vous servir ? Qui pensez-vous protéger ? Vous qui buvez les paroles d’Athéna la sage comme s’il s’agissait d’un élixir de vie. Mais que savez-vous réellement d’elle, des massacres qu’elle a causé dans sa folie de déesse ? Ne trouvez-vous pas cela amusant, un tel décalage entre ce qu’elle renvoie à ses chers Saints et la réalité qu’elle vous dissimule ? » Oui, parlons-en, de cette chose qui se cache sous le masque d’un dieu.

Des bras levés, qui s’abaissèrent aussitôt dans un vent glacé. Il revenait donc, ce froid intense. Cette attaque. Une idée qui lui plaisait bien, de ne pas s’en protéger. Parce que Johan était comme ça, tordu. En réalité, il était sans doute impossible de percevoir toute la portée de sa folie, ni d’en comprendre les rudiments. Un être instable, petit homme qui se croyait dieu. Un être qui perdrait bientôt patience. Une couche d’absorption s’invita néanmoins, afin de réduire les effets indésirables sur son cosmos. Un acte qu’il n’avait pas demandé, si bien que la surprise dans ces propres prunelles en disait long sur ce qui venait de se produire. Un sourire, faible, puis une main qui se posa sur le torse, pensif, avant qu’une autre salve d’attaque n’arrive.

Et le piaf enchaina, essayant de frapper d’un poing bien moins douloureux qu’à l’habituée. En tout cas, c’était la façon dont le brun la percevait, cette attaque : sans intérêt. Un besoin de reconnaissance, voilà ce qui se cachait probablement derrière tout cela. Une reconnaissance, une attention de camarades, d’un dieu. D’un tout.

Et le poing de feu suivit le même chemin, celui-là même qui se trouva en face d’un mur. Une couche de protection s’était ainsi formée afin de protéger l’homme déchu de l’attaque. Partiellement. Parce que cela n’avait pas pour but de ne pas toucher, seulement de réduire. Et c’était d’ores et déjà bien suffisant. Une offensive qui le propulsa plus loin, l’obligeant à poser un pied sur le sol, afin de reprendre un semblant de souffle. Incroyable, non pas tant que ça. Après quelques instants, il se redressa alors, difficilement.

« Vous êtes décidément bien pitoyables, Saints. Est-ce donc là votre choix que de protéger ces êtres qui ne cherchent qu’obscurité et destruction ? » Une pause. « Ne vous leurrez pas, tout cela est l’essence même d’un Dieu. Ils donnent, et reprennent aussitôt, dès que vous devenez inutiles à leurs yeux. » Faible rire, entre nostalgie et tristesse. « Un masque d’humanité. Ne vous y trompez pas, tout ce qui vous est dit, promis ou donné n’est qu’illusion. Et bientôt, vous tomberez dans les bras de cette réalité affligeante qu’est le besoin de domination, la trahison. Par la main de votre propre Déesse ». Déclaration surprenante.

Sens désavoués volent, brisent le corps charnel. Tombent dans l’oubli, périssent dans l’obscurité. Et cette formation de lumière arriva alors, une nouvelle fois. Sans doute trop pour l’adversaire, qui se voyait absorber un sens de plus. Adieu les couleurs, les images, les peintures de ce monde. Désormais, pour lui, tout ne serait que noirceur. Noirceur sans âme. Et ce n’était, malheureusement, que le début. Faisceau tombe sur terre, ébranle l’existence. Et, profondément, fauche l’assurance. Naissance d’une crainte. Un flash, une lumière. Une nouvelle présence sur cette terre, qui prit l’apparence d’une colonne lumineuse, attaquant sournoisement l’ennemi. Ou plutôt, les ennemis. Car celle-ci avait bien l’intention de frapper les deux Saints de sa puissance, avant de retourner à l’état de poussière.

Puis, son regard bascula de nouveau vers l’Oiseau de malheur. Au final, il était celui qui l’intéressait le plus, dans sa stupidité d’homme, tandis que l’autre semblait plus sage, plus réfléchit.

« Tu l’ouvres un peu trop, pour quelqu’un qui ne sait rien du passé, Piaf de malheur. Efface cette confiance de ton visage, la tienne, et celle en cette déesse sournoise qui n’apportera que destruction » Il s’approcha finalement, d’un pas ou deux, et s’adressa aux deux « Vos illusions prendront bientôt fin. Car tous ici pensent que Pséma est le mal incarné, mais vous ne voyez simplement pas ce qui se trame dans votre dos. Ce que ceux que vous protégez si fortement vous cachent… » Et il en savait long, le Johan.

Tant de déception, pour une réalité des plus folles. C’était bien pour cela, qu’il avait décidé de le suivre, ce Bélier Noir. Et ce n’était ni les actions en cours, ni le sang qui coulait en masse, s’échappant de son corps, de ses lèvres, qui annonceraient le contraire.

Volent les piques, blessent la fierté, font couler le sang. Et les piques se matérialisèrent, demeurant immobile dans l’espace, flottant tel un bateau sur l’eau. Une chose que nul ne saurait contredire, assurément. Des tranchants qui restèrent, pour le moment, en suspension. Fils de lumière naissent, brisent l’esprit, détruisent l’espérance. Et les fils de lumière se créèrent alors, se matérialisant dans cet espace d’air entre eux trois. Des particules allongées que nul ne saurait voir, et qui comptaient pourtant bien frapper l’ennemi, dissimulées dans la lumière. Inutile. Toute défense était d’ores et déjà inutile, parce qu’elles ne s’arrêtaient pas à la peau, à la chair. Parce qu’elles pénétraient jusqu’à la naissance même du cosmos. Sournoiseries d’un souvenir. Et, d’un geste de la main, les piques partirent en direction de l’opposant qui gardait les traits d’un volatile, tandis que les fils de lumière prirent une direction toute autre. Attaque dans le dos, voilà qui était des plus intéressants. Honteuse diversion.

Pourquoi. Pourquoi ne comprenez-vous pas, Saints…Ne remarquez-vous pas la manipulation, ni ce mur invisible devant vous. Ce mur nommé confiance. Pensée perceptible par l’homme. Les hommes. Saints en perdition dans un monde chaotique.

« Oui… Vous saurez… bientôt » Ultime murmure.

Celui d’un homme qui se prenait pour un dieu, à perdre son humanité. Celui qui, malgré tout, n’était encore qu’un homme aimant, touché par la folie des hommes, par la folie des dieux. Par la folie du Monde.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Mar 14 Fév - 16:06

Une action désespérée. C’était probablement l’impression qu’on pouvait avoir en observant l’intervention de Caleb, mais en réalité, c’était un simple choix tactique et logique de son point de vue. La perte de ses sens allait fortement le handicaper, voire même l’empêcher de poursuivre le combat. Autant donner toutes les chances à Ishiro pour la suite du combat, et lui permettre de conserver un maximum de force face à cet adversaire. Peut-être était-ce son destin en tant que porteur du Verseau. Servir uniquement cette cause et représenter Athéna durant ce combat. Lui qui avait déserté pour les mauvaises raisons, et chercher encore à comprendre ce qu’on attendait exactement de lui… ou même ce que l’armure et Athéna pouvaient voir en lui qu’il ne voyait peut-être pas. Cette attaque de plein fouet lui permit de lancer une nouvelle attaque en utilisant son plein potentiel. Le zéro absolu pointa presque le bout de son nez, gelant la terre autour d’eux et lançant une attaque puissante. Un geste de désespoir probablement, mais il se devait de tenter quelque chose. Un hochement du tête du blond accueillit le regard d’Ishiro. Le dernier qu’il verrait durant ce combat… ou peut-être même pour une plus longue période. Le Verseau profita de l’assaut du Phénix pour se concentrer sur ces étranges sensations qui l’assaillaient depuis la perte de ses sens. Son cosmos semblait vouloir lui parler, ou plutôt était-ce simplement lui qui interprétait les pulsations de ce dernier dans ce sens.

Pendant quelques secondes, partant du principe que l’attaque du Phénix serait suffisante pour occuper leur adversaire, Caleb ferma les yeux pour se plonger dans ce noir qui l’attendait. L’obscurité fut remplacé par des sensations. Sa mémoire vint combler les lacunes de ce qu’il pouvait percevoir. Son cosmos recouvrait une large zone, ainsi que sa glace. Il avait l’impression de pouvoir percevoir les choses de manière différente… sous forme d’énergie. Des vibrations et des pulsations. En levant son visage, il eut l’impression de voir deux ombres, l’une enflammée et l’autre d’un noir profond, s’entrechoquaient. Il ouvrit les yeux, et posa son regard azuré sur l’échange entre le Phénix et la Vierge noire. L’appréhension le gagnait à présent. Sa vue allait lui être prise dans quelques secondes. Il tenta d’imprimer rapidement le paysage, et la disposition des lieux. Mais la panique l’empêchait de réfléchir correctement. Sa dernière vision fut leur adversaire dans un piteux état. Lui-même avait utilisé beaucoup d’énergie, et sa respiration était un peu saccadée. Il ne sentait plus les bleus ni les blessures, même si son corps lui hurlait qu’il était blessé. Une information sans réelle fondement, que son esprit peinait à analyser correctement. Il vit les lèvres de la Vierge noire bouger. Toujours en train de parler et de donner des leçons malgré la situation. Le Verseau se fit alors la réflexion que tous les Dieux finissaient par tomber.

Les chaînes revinrent. Vision cauchemardesque à ses yeux. Son expression montra une légère panique, jusqu’à ce que son regard croise une dernière fois la Vierge noire. Cette condescendance qui l’énervait. Malgré son expression de doute et de peur, les pupilles azurées du Verseau d’or brillaient encore d’un éclat guerrier affichant sa volonté. Il lutterait jusqu’à la fin. Quand le noir se fit, ce qu’il avait entraperçu quelques secondes auparavant réapparut… Trop tard pour qu’il puisse esquiver la nouvelle attaque de la Vierge noire, mais par précaution, il avait déjà érigé une barrière de cosmos et une fine couche de glace sur son corps ainsi qu’à l’intérieur de ce dernier. Une précaution qui lui permit d’encaisser une partie de l’attaque, et le protégea des effets de celle-ci. Malgré tout le Verseau d’or fut projeté quelques mètres plus loin, s’étalant comme une masse sur le sol dans un bruit sourd. La Vierge noire dut le croire mort, ou incapable de bouger puisque les autres attaques furent lancées exclusivement contre Ishiro, offrant à l’anglais le temps nécessaire pour rassembler ses esprits. Il se força à calmer sa respiration… Depuis quand avait-il peur du noir. Cette pensée le fit sourire légèrement, et lui permit de reprendre ses esprits. Et puis il entrevoyait le monde au travers du cosmos et des énergies ambiantes. La lueur noire était bien visible, mais vacillante à présente. Le maque tombait petit à petit. Il pouvait voir la flamme du Phénix ayant encore assez d’énergie pour porter quelques attaques.

Allongé à même le sable, sans aucune sensation, Caleb ne fit aucune tentative pour se relever. Il se concentra sur son cosmos, et uniquement sur ce dernier. Il percevait les choses d’une manière étrange, et nouvelle pour lui. Finalement cet adversaire venait de lui faire un cadeau, alors qu’il avait pris cette attaque pour son pire cauchemar… la fin du nouveau Verseau d’or. Un léger sourire en coin, le Saint intensifia à nouveau son cosmos et tenta de le diriger au-dessus de son adversaire. Une dernière attaque, en utilisant ses dernières forces. Il ne sombrerait pas dans l’inconscience, mais n’aurait plus assez d’énergie pour lutter ou même tenter de voir le monde au travers de cette nouvelle vision. L’air se refroidit à nouveau. Il espérait que le Phénix pourrait se mettre à l’abri. De nouveau des cristaux de glace tombèrent du ciel, et éclatèrent en gerbe de glace sur le corps de la Vierge noire. Cette fois ils explosèrent presque immédiatement après cette transformation. Point de cérémonie ni même de mise en scène dans cette attaque. Son cosmos était presque tari à présent. Il percevait encore des pulsations, le reliant à ce monde qui s’était évanoui définitivement avec la perte de sa vue. L’issue de ce combat serait entre les mains du Phénix à présent.

HRP:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Mar 14 Fév - 20:20

Restant sur ses gardes, Ishiro ne répondit toujours pas à ce que pouvait bien dire ce foutu chevalier noir, cet homme n'avait que des problèmes psychologiques ou alors ce sont ses nouveaux pouvoirs qui lui montaient à la tête. Depuis le début du combat, l'homme se prenait pour dieu mais bientôt il chancellerait bien vite face aux coups du Verseau et du Phoenix. Ce chaud froid serait bien plus terrible qu'un rhume ! Pourtant, il lança de nouveau ses attaques de tout à l'heure. Caleb perdrait bientôt son dernier sens si le saint avait bien compté et n'y verrait plus rien. Puis une attaque lumineuse les frappa chacun d'eux. Un faisceau de lumière pure tomba sur le saint qui tomba au sol ne pouvant rien faire. Il tenta pourtant de se relever mais celà était bien difficile. Seul un genou lui permettait de ne pas être couché sur le sol comme une carpette. Il parla pourtant au Phoenix. Déesse sournoise ? Que racontait-il ? Sans doute que la Vierge noire perdait encore et toujours les pédales c'était certain. Pséma ne serait donc pas le mal incarné mais plutôt Athéna ? Sornettes ! Ishiro n'en écouta pas d'avantage, il savait qu'Athéna ne leur cachait rien, il avait une confiance aveugle en elle, elle qui avait accepté de le reprendre à nouveau parmi les siens après sa chute. C'est là qu'il lacha à nouveau ses piques de lumière mais encore sous le joug de la précédente attaque de son ennemi, Ishiro ne pouvait rien faire et il fut emporté à quelques mètres à son tour touchant le sol non loin de Caleb qui y gisait déjà. il se releva et sentit quelque chose de bizarre des fils de lumière quelque chose entrait dans son corps. Pendant ce moment là, Caleb brûla une dernière fois son cosmos malgré qu'il soit toujours à terre, il n'avait pas perdu l'espoir de vaincre ce maudit chevalier noir, Ishiro devait en faire de même.


"Imbécile ! Un chevalier ne se laisse pas avoir par une attaque qu'il a déjà vue !"


Déployant ses bras, Ishiro décolla du sol, la majorité des fils de lumière passèrent en dessous de lui. Concentrant son cosmos à son paroxisme, son armure devint or à nouveau. Poing doré en avant, il frappa le chevalier noir de toutes ses forces au visage s'en suivit des coups donnés à une vitesse prodigieuse pour un chevalier de bronze mais qui ne lui était plus inconnue aujourd'hui.

"Voilà le vrai cosmos d'un chevalier !"


La vierge noire était directement pris d'un assaut d'or et c'est au moment crucial, que le Phoenix lança son rayon doré une nouvelle fois à la vitesse de la lumière, traversant le crâne de ce fou.

"Avec ton cosmos, tu ne pouvais pas me vaincre ! PHOENIX GEMMA KEN !"


Ishiro lui tournant le dos lui parla, du moins s'il pouvait toujours entendre.

"Tu as subi l'illusion du Phoenix à pleine puissance cette fois. Tu périras dans une illusion de nous deux te combattant sans cesse et ce pur l'éternité, chaque fois nous nous relèverons et te combattront. À pleine puissance c'est moi qui décide de ce semblant de réalité, ça t'apprendra à te prendre pour un dieu, tu voulais l'immortalité, ton souhait est exaucé et ce par un homme! Adieu Johan!"


Ishiro sans se retourner alla rejoindre le saint du Verseau qui était toujours cloué au sol. Prenant l'un de ses bras autour de ses épaules il alla un peu plus loin dans la plage, loin de ce Johan qui était condamné. Même s'il ne l'entendait pas, Ishiro parla au saint.

"Tu devrais bientôt reprendre l'usage de tes cinq sens Caleb, allons nous reposer..."


Ishiro avait-il rendu le coup de grâce au saint noir ? C'était plus que probable mais s'il devait se relever encore une fois, Ishiro était prêt à jeter Caleb au loin pour qu'il le protège d'un mauvais coup. Le Phoenix était toujours aux aguets...




Revenir en haut Aller en bas
Johan


Black Saint
avatar

Messages : 26
Armure : Vierge

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Sam 18 Fév - 1:47

Un bientôt qui ne saurait tarder, le brun en était intimement convaincu. Parce qu’il ne connaissait que trop bien le revers de la médaille, celle de la fidélité qui n’amenait qu’à la perte, au désespoir. Qu’importe le Dieu, ils ne changeaient pas, et ne changeraient sans doute jamais. Car tel était leur bon plaisir, à se jouer des mortels. Et, en face de lui, se trouvait des Saints qui refusaient de comprendre que la manipulation était de mise. Qu’elle ne tarderait pas à lever ce voile blanc de son visage, dévoilant sa véritable identité, sans doute plus sombre.

L’un d’eux, allongé sur le sol, allait sans doute en faire les frais sous peu. Ou peut-être était-ce déjà le cas ? Nul ne pourrait affirmer que l’attaque avait bien touchée. Mais qu’importe, les chaînes de cette noire lumière avaient fait leur travail, et cet homme était désormais dépossédé de tous ses sens. Une bien triste finalité. La vie faisait son œuvre, et les stupides croyances également. Et sans doute est-ce pour cela qu’un sourire orna son visage, lorsque ce froid intense naissait à nouveau, alors même que cette glace éclatait, laissant couler le sang encore un peu plus. Approche satisfaisante.

« Notre ami des glaces est donc toujours parmi nous, voici donc une excellente nouvelle, n’est-ce pas l’oiseau ? » Prononça-t-il entre deux crachas de sang, tandis que son genou tentait de le ramener à une hauteur normale.

Johan savait que la partie était d’ores et déjà terminée. Parce qu’il était bien trop épuisé pour contrer de nouvelles attaques, et cela serait d’ailleurs bien inutile pour une finalité qui demeurerait identique. Et, au lieu de simplement perdre l’esprit comme cela aurait sans doute était le cas, l’homme semblait davantage apaisé par la situation. Parce qu’il y avait des choses bien trop lourdes à porter, même pour lui. Surtout pour lui. Ainsi, le Black Saint se contentait d’observer le piaf décoller du sol, afin de porter son attaque finale. Celle qui le libérerait de ce monde de manière définitive.

« Un chevalier ne se laisse peut-être pas avoir par une attaque qu’il a déjà vue, mais il est corruptible et manipulable, enfermé sous la coupe d’un Dieu aux intentions cachées. Et bientôt, vous verrez toutes vos espérances prendre fin » Autant que j’ai vu les miennes disparaître. « Soit, tout cela arrivera bien assez tôt, pour que vous en soyez vous-même témoins, du haut de vos Temples de Pierres » Lueur de nostalgie, de déception. Sentiment de perte. «Souvenez-vous de ces paroles, Saints. Quel que soit le Dieu que vous servez… Il n’y a pas de bon ou de mauvais. Et bientôt, vous connaîtrez ce sentiment d’incompréhension face à la trahison de ceux en qui vous croyiez… » Un regard vers le corps du Verseau. « Il devrait retrouver rapidement ses sens » .

Puis, un soupire dans un certain soulagement facilement perceptible, tandis que l’attaque fonçait sur lui à vive allure.

« L’immortalité est une chose si fatigante » Des yeux qui se fermèrent quelques instants dans un énième soupir, apaisé. « Mon travail ici est accompli. Je pars devant, mes camarades ». Et une dernière parole : « Je prierais pour qu’un jour, vos yeux s’ouvrent sur la réalité de ce Monde et de ceux qui le dirige dans l’ombre ».

Puis un simple murmure, un « Merci ». avant de sombrer sous l’offensive fracassante de l’Oiseau de feu, non sans avoir cet éternel sourire sur ses lèvres, dont l’origine avait pourtant changée. Soulagement. Il avait accompli ce pourquoi il était venu sur cette plage. Un ralentissement, mais aussi une mise en garde pour ces générations nouvelles. Et, ainsi, ses yeux se fermèrent à jamais.

Il était Johan, l’homme qui jouait au Dieu. Une perdition faite de déceptions humaines. Celle d’un homme qui n’était plus qu'un grain de sable sur cette plage. La fin d'une existence.

On dit que pour une mort donnée, une vie apparaît. Une naissance à venir, où une chance nouvelle. Une histoire qui prend fin pour qu'une autre débute, ainsi va les lois de ce Monde, parait-il. Inutiles rassurances d'un homme perdu.

Adieu Camarades. Adieu Saints. Adieu Monde corrompu.


Johan a écrit:
Johan est vaincu. Félicitations à vous deux ! Un membre du staff passera sous peu pour valider la fin du combat.

Merci pour celui-ci, c'était un affrontement amusant Very Happy !





Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1079
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   Dim 19 Fév - 15:32

Combat Terminé.

Victoire d'Ishiro du Phoenix et de Caleb du Verseau contre Johan Black Saint de la Vierge. Félicitations à vous deux !
Vous pouvez désormais effectuer vos messages de récupération, et n'oubliez pas de passer par la case demandes de gains pour récupérer votre récompense.


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Death Queen Island: Antre de la Confrérie Noire :: Plage-