RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cassandra


Black Saint
avatar

Messages : 20
Armure : Black saint - Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
403/403  (403/403)
CS:
400/400  (400/400)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Ven 20 Jan - 11:18

Les combats avaient déjà commencé sur l'île de la reine morte mais rien ne pressait. De son antre, elle guettait les allées et venues et surtout la montée en puissance des différents cosmos présents. Le spectacle ne pourrait de toute façon qu'être de qualité. Des rebuts d'idolâtres se heurtant avec les restes d'empires décrépits à la jeunesse et surtout l'humanité de ce monde. En son fort intérieur, Cassandra ne doutait pas de l'issue de la bataille.

Les dieux, couards parmi les couards, envoyaient comme à chaque reprise leurs bataillons de consanguins finis et décadents. Et à chaque fois, ils se planquaient loin du feu, loin de l'horreur se contentant de dresser un écran pour empêcher toute tentative de fuite.

Quelle faiblesse pour ceux qui se vantaient de dominer le monde. Se perdre dans les relents de leurs gloires passées plutôt que d'admettre la fin de leurs frasques et l'avènement d'un nouveau monde.

Enfin, ses frères, sœurs d'armes et elle-même mettraient un terme à la folie générale, ramenant tout le monde à son vrai point, celui de la lie, du tout dernier étage des Enfers.

Tapie dans son antre, elle dressait déjà des pièges tout autour d'elle. Une souricière dans une autre souricière, de quoi amener un peu de piquant dans toute cette histoire, bien qu'elle ne portât pas la sombre protection de sa sœur du Scorpion, elle n'en demeurait pas moins une empoisonneuse en son genre. Tapie dans sa toile, elle tenait en cet instant plus la place d'araignée que de crabe. De quoi déstabiliser ce qui viendrait la voir...

Du moins s'ils passaient les premiers domaines. Elle, elle attendrait, immobile, patiemment. Elle avait tout son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Ven 27 Jan - 21:51

Arrow
Depuis les Temples Noirs

Lien musical peut être plus approprié
Le Portugais senti comme un soulagement après avoir franchi la dernière demeure des Temples Noirs. Mais le spectacle auquel il fût confronté était sans pareil.
De toute sa vie, et malgré les quelques voyages qu'il avait pût faire en ce monde, où dans d'autre lieux plus mystique comme le Royaume d'Hadès où la lointaine Asgard, il n'avait jamais rien vu de tel!

D'incroyables machineries! Des Soufflets énormes et hors du communs. Et des hommes (semblaient-ils) s'affairant, la sueur coulant de leurs fronts à de nombreuses pièces d'armures polies d'ébène et pourtant aussi solide que n'importe quelle autre.


(C'est donc là que sont forgés les armures noires? Mais comment peuvent-ils y donner autant de puissance que les originaux?)

Curieux, le Saint de l'Ophiuccus chercha éperdûment une armure d'ébène ressemblant à la sienne. Il était curieux de savoir si quelqu'un avait pris soin d'en demander une...voire de la revêtir!

Tant de choses à voir! De marteau frappant une matière inconnue sur l'enclume!...Le tout était de forger, mais il n'en restait pas moins que ces armures nouvellement formées devaient trouver l'energie pour être vivante: Le Cosmos!!!

Où Death Queen Island tirait cette énergie capable de faire revivre des parias de l'ordre? Henriques restait subjugué.

Puis, levant la tête, il sentit la présence d'un autre être bien supérieur à lui, présent en ces lieux sombres et obscurs.

"Vas-tu toi aussi me laisser aller au devant...jusqu'à Pséma ton maître? Si oui, pourquoi? ...Quelle est votre sombre histoire? Que cache la puissance de ton maître? Vos âmes sont-elles à ce point condamnées?"

En réalité, le Saint d'Argent cherchait juste à destabiliser son adversaire. Il ne savait pas où il se trouvait, mais en parlant de la sorte, espérait bien le déloger de son ombre.

Puis, contre-toute attente, le Saint d'Ophiuccus posa une étrange question:
"Est_il vrai, que l'on peut forger ici toutes les mêmes armures?...Par exemple, celle que je portes actuellement...où même celle que j'ais porté jadis...Vous êtes capables de les reproduire? Et si oui!...Y gagnerais-je quelque chose à en porter l'une d'elle?"

Balançant entre sa part d'ombre et de lumière, Henriques afficha là un sombre secret. Serait-ce en faveur de la déesse qu'il affectionnait par dessus-tout ou un stratagème pour en apprendre un peu plus...
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra


Black Saint
avatar

Messages : 20
Armure : Black saint - Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
403/403  (403/403)
CS:
400/400  (400/400)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mar 31 Jan - 19:21

" Vraiment ? Tu serais prêt à laisser les tiens pour rejoindre les nôtres. En ce cas, fais tes preuves, noble saint, et ramènes-moi la tête de l'un des tiens par main. Une tête pour une main et comme tu en as deux... "

Un sourire s'était dessiné sur les lèvres de la femme à cette idée sans qu'elle ne se trahisse vraiment. A peine avait-elle émergé de sa toile, drapée sous une cape aussi grise que les pentes qui les entouraient. Sans se presser, elle avança vers lui d'un pas silencieux, laissant s'élever une bribe de cosmos à peine malsain. Plus subtile, presque douce, Cassandra détonait parmi ses semblables à la sombre armure.

" Offres-moi ces quelques cadeaux et je pourrais te montrer à quoi ressemble ton armure en version d'ébène. Ne me dis pas que c'est insurmontable. C'est juste un prix parmi tant d'autres. "

Un autre geste et elle laissa son regard briller sous la capuche qui couvrait la totalité de sa tête.

" Une tête pour approcher les armures, une jolie décoration pour ma toile. Qu'en penses-tu ? "

Puis, portant la main à ses lèvres, elle acheva.

" A moins que tu ne m'offres la tienne ? Je te promets en ce cas de tourner ta face vers ce que tu cherches tant à connaître. "
Citation :

Voilà, tu as le choix. Tu tues deux de tes alliés et offres leurs têtes à Cassandra.

Sinon, en cas de refus : Cassandra défie Henriques.

Tu peux refuser, en ce cas, tu devras demeurer à cette étape et attendre un allié pour que je vous défie tous les deux.

Sinon, tu peux accepter et te battre tout seul.

Je te laisse choisir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mer 1 Fév - 23:05

Pour l'Ambiance de la Veuve Noire (à suivre!)



Une voix se fit entendre, puis lorsque le Serpentaire d'Argent se retourna, c'est une femme qu'il aperçut. Il ne pouvait rester insensible à tant de grâce. Mais étrangement, cette beauté encapuchonnée et ne laissant apparaître que les lèvres n'éveillait rien en lui. Sa part d'Ombre lui avait fais oublier tout sentiment.

Citation :
" Vraiment ? Tu serais prêt à laisser les tiens pour rejoindre les nôtres. En ce cas, fais tes preuves, noble saint, et ramènes-moi la tête de l'un des tiens par main. Une tête pour une main et comme tu en as deux... "

La Belle jeune femme portait sous sa cape grise l'Armure du Cancer! Une armure aussi noire que l'ébène. Elle sortie de l'ombre comme d'une toile tissée au meilleur des recoins!

"Ce serait donc pour celà, qu'on m'ait laissé arriver jusqu'ici?" Henriques avait même traversé les Temples Noirs sans mêmes prêté attention aux charognes et dépouilles percées de toute part ces fleurs maléfiques.

(je n'oses y croire...quelque chose en moi me brûle de l'intérieur, et je ne cesse que de m'efforcer de le contenir...Trouverais-je réellement des réponses ici?)
L'espace d'un sombre instant, Henriques se tint la poitrine au niveau du coeur...
(Je pensais pourtant ne plus avoir à en souffrir!)Il se redressa faisant face à celle qui s'était approchée de lui.

Citation :
" Offres-moi ces quelques cadeaux et je pourrais te montrer à quoi ressemble ton armure en version d'ébène. Ne me dis pas que c'est insurmontable. C'est juste un prix parmi tant d'autres. "
L'enfant prodige, celui dont on disait qu'il ne pouvait mourir restait muait, comme ensorceler par les mots qui glissaient de ces lèvres.

Citation :
" Une tête pour approcher les armures, une jolie décoration pour ma toile. Qu'en penses-tu ? "
Plus qu'un Cancer, il s'agissait là d'une bien jolie veuve noire. Le Portugais restait impassible, se retournant et observant l'activité dantesque de la Forge devant lui.

Citation :
" A moins que tu ne m'offres la tienne ? Je te promets en ce cas de tourner ta face vers ce que tu cherches tant à connaître. "

"La mort?!!!...C'est ce que tu me proposes?...Ecoutes, et regardes-moi bien dans les yeux! Je ne peux pas mourir!!!" En s'y perdant, Cassandra se rendrait vite compte que le regard du jeune Saint était vide! Plus aucune étincelle!

"Un pacte, donc! Tu me proposes un pacte! Qu'ais-je vraiment à y gagner?" Et plus Henriques poursuivait cette conversation plus sa part d'ombre prenait le dessus.

Le Saint du Serpentaire enflamma son Cosmos dans sa main droite, puis rapide comme l'éclair attrapa une pauvre souris qui errait là. Il la tint dans sa paume, puis la montra au Cancer Noir.


"Regardes! Jadis, là où je posais le pied, je pouvais faire renaître la verdure...les fleurs...Regardes aujourd'hui ce qu'est devenu ce pouvoir!"

Et la frêle créature dans sa main commença à se déssécher pour ne devenir plus que poussière. Toujours le regard vide, Henriques fit ensuite tomber la poussière à ses pieds.

"Je connais un Chevalier du Cancer, au service d'Athéna, qui est bien plus puissant que toi!...Quand à moi! j'ai combattu une déesse sans y perdre la vie...traverser les Enfers vivant pour tenir audiance devant Hadès lui-même et en suis revenu indêmne! j'ais franchi les contrées du Nord et..."Il se perdit dans ses pensées. L'espace d'un instant la lumière revint peu à peu.
(Samiel!!!...Freyja...Mes amis...aidez-moi, je n'en peut plus de soufrir....)

Le puissant Cosmos du Serpentaire entoura le Portugais, l'embrassant dans ses effluves violacées, et la part d'ombre revint rapidement.


"Tu me proposes un pacte, donc! Le dernier que j'ai accepté m'a offert l'immortalité au prix...de mon coeur!...Si j'accepte tes conditions, je fixerais à mon tour les miennes"

Henrique pris dans sa ceinture, un croquis...un petit billet anodin qu'il avait récupérer prêt d'une grotte. Celle où il avait été choisi pour être le nouveau Serpentaire.

"Indiques-moi précisément ce que je dois faire! Et ne me prends plus de haut, à moins que tu ne souhaites être la première tête"


Citation :
Spoiler:
 


Ses longs cheveux bruns en arrière, en sans quitter du regard le Cancer, Henriques fit le tour de sa personne. Marchant lentement, et posant doucement ses bottes sur les terres des forges. Quand il eut finit de tourner autour du Black Saint, il lui adressa quelques dernières paroles:
"Tu sais que je vais revenir, n'est-ce pas?...Met-toi donc déjà au travail, que je n'ai point à devoir attendre lors de mon retour!...Et dis-toi...que celà ne fais en rien de nous deux des amis!"

Henriques tourna le dos sans crainte aucune, puis commença à accélérer le pas en direction des Temples Noirs qu'il avait quitter plus tôt déjà!
Aucune larme, aucune émotion...juste ce sentiment de vide dans son coeur: Sa part d'Ombre!

Arrow Retour aux Temples Noirs
Revenir en haut Aller en bas
Apeï


Indépendant
avatar

Messages : 295
Armure : Faucon Indépendant

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Lun 27 Fév - 21:12

Arrow Depuis les Temples Noirs

Le Faucon des Steppes s'étaient proposé comme éclaireur et n'avait pas failli à sa parole. Il devançait tous les autres et devenait, sans le savoir, le second à atteindre ce lieux maudit. Une antre qui poussait et vomissait vapeur et fumées en tout genre: Une Forge sans nom, qui semblait ne jamais en finir!

Pour autant, le puissant Guerrier Mongol ne s'attarda pas sur l'effervescence de ce lieux insolite. Très vite, il parcourut des yeux l'ensemble du domaine. Cherchant peut être quelques issues de secours pour le cas où les choses tourneraient mal. Mais son objectif premier était d'assurer l'avancée de ses alliés et plus précisément les élus des trois divinités impliquées dans ce conflit.


"Hmmm! Ils sont là! je les sent tout proches. Ici aussi il nous faudra combattre. Reste à savoir qui, et...contre qui? Je ressens deux énergies vives. Deux puissant Cosmos! Tenons-nous sur nos gardes...Gobi?!!"

Le Khan chercha du regard son oiseau de proie, mais ne parvint à le trouver. Son absence le rendit perplexe.

- Ce n'est pas dans ses habitudes. Gobi ne peut se perdre. Où peut-il bien être? -

Très furtivement, Apeï continua d'avancer. Il profitait de l'ombre pour se coller contre plusieurs parois afin de ne pas être apperçût. Son instinct de Chasseur ferait le reste. Agissant de la sorte il pût analyser comme il le voulait le lieu improbable où il se tenait.

Un instant, il tourna la tête en arrière, pour voir si ses compagnons d'infortune le suivait. Il était prêt à leur faire signe...mais ne distinguant toujours pas les potentiels ennemis, Apeï restait perplexe.


"Vont-ils seulement se montrer?"

Le Khan rabattit sa capuche de fourrure, masquant son visage, et empêchant à ses longs cheveux noirs de jais de flotter au vent. Il se tint ensuite en position accroupie, observant méticuleusement les moindres faits et gestes de chacun des sbires qui s'affairaient à la tâche de produire encore et encore de nouvelles armures sombres et noires comme l'ébène.

- Patience! Une guerre se gagne avec un minimum d'attente. Il faut savoir frapper au bon moment. -

Vaquant à ses pensées, il ne pût s'empêcher de repenser aux terres froides d'Asgard. Au séjour qu'il y avait passé. Aux amis fidèles et courageux qu'il y avait rencontré. Il se souvint de la God-Rob qu'il avait portée...une des plus belles et des plus puissante. Mais pourquoi justement Odin l'avait choisi pour porter le saphir de Beta?

En y repensant, Apeï réalisait qu'il avait fait l'objet d'un immense privilège. De sa tâche il s'en était acquitté. Mais à l'époque, il ne comprenait pas encore le rôle qu'il jouait dans la trame du destin.

Le combat contre Revy du Sagittaire Noir au côté du Général du Kraken de Poséidon, l'avait fait réfléchir.
Désormais le Khan ne se voyait pas combattre sans un but. Il souhaitait défendre l'humanité, et avait compris que pour y arriver, il se devait de se mettre au service d'une autre divinité.

Athéna semblait être un bon parti...maiiiiiis...Son Orgueil et sa Mysoginie aidant, Apeï ne se voyait pas commander par une femme, fût-elle déesse.
Hadès?!! Comment servir ce qui représentait à ses yeux le contraire de tout ce en quoi il croyait: la vie!

Odin enlevé de l'équation, si le Khan devait à nouveau se ranger derrière la bannière d'un dieu, ce serait Poséidon!

Mais pour l'heure, l'objectif restait Pséma! Et les fissures et craquelures du dôme, signifiaient qu'il fallait faire vite!


Citation :
Apeï atteindra le Volcan dans 72h si personne ne vient le défier
Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1075
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Lun 27 Fév - 23:29

La blanche avait ainsi croisé quelques alliés, avant de reprendre la route en direction de son ultime destination : le volcan. Ou, plus simplement, l’endroit qui serait la tombe de Pséma. Et de cette manière, elle avait pu se rendre compte rapidement de l’état de l’avancée sur le territoire. Des nouvelles indiquant que presque tout était terminé sur la plage, tout comme cela était le cas aux comptoirs. La traversée des temples ne l’avait pas réellement retardée non plus, entre un Verseau en combat, et des Poissons qui ne tarderaient pas à l’être. Toujours était-il que le monstre marin avait pu continuer d’avancer jusqu’à la prochaine zone. Et elle savait désormais, que les autres n’était pas bien loin et que, bientôt, le Bélier Noir ne serait plus.

Une avancée qui n’était pas bien longue, puisque la prochaine destination se trouvait directement après le dernier temple. Heureusement, quelque part. Mais un heureux sentiment qui ne l’était pas vraiment. Car cela signifiait que la progression avait été minime. Sans doute trop. Ainsi, la jeune femme venait d’arriver dans ce qui semblait être des forges. Un regard rapide sur les environs, où le Dresseur de faucon l’avait précédé. Il n’y avait là que désolation. En réalité, peut-être que la destination finale n’était pas si loin, finalement. Qui sait ? Tout cela n'était probablement que machination. Fade illusionniste.

Ainsi, la jeune femme fit quelques pas, sans pour autant entrer dans ce bâtiment. Car ce qu’elle y trouverait à l’intérieur risquerait fortement de lui déplaire, et probablement que cela ne lui apporterait rien. Ou pas grand-chose. Parce qu’elle n’était pas ce genre de femme, tout simplement.

Les pieds d'Asya firent ainsi des mouvements, avançant à tâtons, cherchant à se rapprocher de cet homme qui avait combattu à ses côtés. Il était la seule personne présente ici, actuellement. Mais il n’y avait nul doute que les sbires de Pséma attendaient le meilleur moment pour les prendre en tenaille, cherchant à rallonger leur trajet jusqu’au Volcan. A les décimer.

« Effectivement, il est préférable de rester sur nos gardes, guerrier des steppes » Dit-elle en s’approchant d’Apeï « Les alliés ne devraient pas tarder, ils sont partis juste après nous. » Puis un sourire « N’aie crainte, il ne sera bientôt plus ».

Oui. Bientôt, ils les vengeraient, leurs disparus. Assurément. Bientôt, les Sanctuaires renaîtront de leurs cendres. Et un jour, la vie reprendra son cours. Comme ce fût le cas depuis la nuit des temps. Perpétuel recommencement.


Asya a écrit:
RP court, pas grand chose à dire x').
Changement de zone dans 72 heures si non bloquée d'ici là !
(et désolée pour Caleb -qui se prend un vent monumental depuis un moment- Asya ne l'a juste pas reconnu à cause de sa vue en papier trempé :p )


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mar 28 Fév - 0:27

-> Temples Noirs

Sur les pas d’Asya, j’avais quitté rapidement les Temples noirs afin de ne plus perdre de temps et mettre fin à cette bataille qui s’éternisait. Bien que puissants, je doute que la puissance de nos dieux soit illimitée et nous commencions à le ressentir. La barrière souffrait des assauts de Balmung et Pséma combinés à la puissance fulgurante du volcan. La traversée des temples fut sans encombre, le chevalier noir que nous avions rencontré plus bas semblait être le seul gardien de cet endroit. Ce qui m’inquiétait encore quelque peu était le combat que menait le chevalier de la vierge contre ce chevalier d’argent… comment avait-il osé nous mettre ces bâtons dans les roues ? S’il sortait indemne de ce combat, une explication lui sera demandée. Qu’il ait une bonne raison ou pas de défier un membre de l’élite de son ordre n’excusera en aucun cas ce geste. Mais bon passons.

Je sentais les cosmos d’Asya et de son allié dont le nom m’était inconnu devant moi, ils ne semblaient pas bouger pour l’instant mais l’inquiétude me gagna une nouvelle fois lorsque je sentis le cosmos non dissimulé d’un sombre chevalier dans cet endroit. Un grand bâtiment se trouvait devant moi, directement derrière le dernier temple noir, mes deux alliés étaient là mais ne semblaient pas réellement vouloir entrer. La prudence était de mise c’est vrai. Nombre de chevaliers sombres étaient tombés mais il en restait encore à affronter et certainement pas les plus faibles.

Silencieusement je m’approchais d’eux, scrutant les alentours grâce à mes sens, je percevais bel et bien la présence d’un chevalier sombre mais était-ce le seul présent dans les environs… Le volcan se trouvait juste derrière cette bâtisse, de la lave semblait directement provenir du volcan, alimentant ce bâtiment et augmentait un peu plus la chaleur qui devenait de moins en moins supportable. Mon regard se porta alors vers l’entrée du bâtiment. Je n’y voyais strictement rien comme s’il n’y avait qu’une immense étendue de ténèbres à l’intérieur. Je soupirais. Je savais quel risque j’allais prendre mais je n’hésita pas bien longtemps avant de laisser mon esprit s’échapper de mon corps et entrer dans cet endroit lugubre.

Ce que j’y vis me fit comprendre que nous nous trouvions dans un endroit des plus importants pour cette confrérie de chevaliers noirs. Autour de moi se trouvaient diverses machines et outils capable de créer des armures semblables aux nôtres mais d’un matériau totalement différent. Certaines bribes d’armures étaient disposées ici et là tandis que d’autres, déjà terminée attendaient que leurs porteurs viennent les endosser. La destruction de cet endroit nous assurerait au moins que les armures noires ne soient plus produites. L’exploration astrale faite, je réintégra mon corps et repris le cours normal de mes pensées rapidement. Ouvrant mes yeux, je ne pus m’empêcher de faire part de mes impressions à mes alliés déjà dans cette zone.

- C’est leur forge, c’est dans cette bâtisse qu’ils créent leurs armures, si nous la détruisons, nous pourrions nous assurer que les armures noires ne soient plus forgées. Qu’en dites-vous ?

L’idée me plaisait fortement mais j’étais bien conscient que le chevalier protecteur de cet endroit ne se laisserait pas faire si aisément. L’idée était lancée, c’était maintenant aux autres de voir ce qu’ils voudraient en faire, ma place n’était pas ici, le volcan majestueux se dressait derrière cette forge, Pséma nous y attendait. Nous y étions presque, la grande bataille était sur le point de se jouer.

Shizuo a écrit:
En mouvement vers le Volcan si personne ne me bloque dans les 72h
Les paroles prononcées pour la forge sont audibles par tous (nouveaux arrivants) jusqu’à mon prochain post au Volcan
Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1075
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mar 28 Fév - 13:01

Des billes brunes continuaient à scruter l’horizon en silence. Une vision bien assez médiocre, et seules les ombres se distinguaient encore. Le volcan ne semblait plus très loin, lui qui était probablement lié à cette entrée. Une forge, sans aucun doute. Mais restait encore à en connaitre son utilité. Un arrêt de quelques instants, où elle remarqua le Saint représentant d’Athéna entrer dans le bâtiment. Elle aussi, avait commencé à s’y aventurer, mais cela n’était qu’un détour inutile, laissant au Bélier Noir le temps de briser définitivement le dôme instauré par les Dieux.

Un son à peine perceptible, et la blanche leva ses prunelles vers le ciel. Vraiment, il n’y avait pas le temps de s’arrêter pour admirer la vue. Ni même pour cette forge à l’abandon. Un soupir, non dissimulé. Et le monstre marin fit demi-tour, tandis qu’un geste en direction du guerrier qui l’accompagnait lui disant qu’elle ne serait pas longue. Les chevaliers noirs n’allaient sans doute pas tarder à leur barrer la route, ce n’était pas le moment pour s’éparpiller. Ils devaient avancer. Coûte que coûte. Le temps n’était donc plus à la traîne, aux voyages et aux envies de découvertes. Et pourtant…

La Russe pénétra alors dans la forge, faisant suite aux pas de Shizuo du Sagittaire. Un lieu sombre, pour ne pas dire lugubre. Vie disparue, ne laissant qu’un esprit fantomatique rôder dans les environs. Funèbre forge, désert obscur. Des pas qui se faisaient doucement, discrètement. Essayant de ne pas attirer l’attention d’un possible gardien, mais probablement celui-ci n’était déjà plus de ce monde. Ou alors ne restait-il qu’une sentinelle d’outre-tombe ? Et plus elle avançait, plus tout cela semblait s’éclaircir. Probablement cela était-ce dû au temps d’adaptation de ces marrons épuisés par les années, ou plus simplement ce fracas lors de la première offensive contre l’ennemi. Ou peut-être était-ce des restes de la technique sournoise de cette femme ? Tant d’hypothèses pour une même finalité. Peu d’intérêt.

Une silhouette alliée qu’elle avait perdue dans toute cette noirceur, ces ténèbres. Et pourtant, elle pouvait le revoir ces outils, ces quelques machines et matériaux divers. Doucement, elle prit l’un d’eux dans ces mains, afin d’en constater l’état. Une chose qui n’était plus que poussière de par son utilité. La blanche mère reprit alors sa marche, cherchant à retrouver l’homme qui l’avait précédé, tenant toujours la maigre trouvaille. D’une main se tenait le trident, de l’autre, cette chose qui appartenait au passé. Un passé bien et bel derrière eux, derrière cette île, tel une apparition irréelle.

Et finalement, elle le trouva au son de sa voix, lorsque ces paroles agaçantes eurent été prononcées. Une perte de temps, et une envie de lui envoyer une décharge glaciale dont il se souviendrait aisément, bien vite annihilée par le souvenir de ces paroles qu’avait prononcé Poséidon lorsque le Kraken l’avait rejoint. Des mots qui étaient ancrées en elle depuis le départ, mais qui avaient besoin de faire savoir, de temps à autre, qu’ils étaient toujours là. Non, quand bien même il mériterait d’être redressé par ces paroles et leur signification, elle ne lancerait pas d’hostilités. Le temps n’était pas à cela, mais à la destruction d’un ennemi commun. Et en cela, le mot « Allié » prenait tout son sens, quand bien même celui-ci avait ses propres limites.

« Ne vois-tu donc pas que ces forges sont à l’abandon depuis plusieurs années, Saint » Prononça-t-elle dans son dos, montrant l’objet miteux. « Tu veux donc perdre ton temps ici, à transformer en cendre ce qui est déjà été anéanti, réduit au néant par le passé, alors que l’ennemi continue de frapper le dôme ? Combien de temps reste-t-il à ton avis, représentant d’Athéna ? Le dôme a déjà perdu plus de la moitié de sa capacité. Il ne sera bientôt plus, et lui, sera totalement libre de ses actions. Et les efforts de nos Dieux respectifs pour le maintenir auront été vains, rendus inutiles par notre incompétence… » Une réflexion, pour elle-même, dans un ton plus lent.

La jeune femme lui tourna alors le dos, prête à se redirigée vers l’extérieur. « Perds ton temps ici si tu le souhaite, mais nos trois présences au Volcan seront nécessaires. Ne l’oublie pas. Nous aurons tout le temps de nous occuper de cet endroit où ne règnent plus que les esprits défunts plus tard. Notre priorité ne réside pas dans cette illusion d’antan » Une respiration, traînante. « Ce n’est pas contre toi, et sans doute ton action est guidée par la prudence, tel l'aurait probablement enseignée Athéna la sage, mais n’oublie pas la mission que l’on nous a confiée… Que nos morts et disparus puissent enfin reposer en paix… » Dernières paroles, d’un tout autre sentiment allant davantage vers la mélancolie, et ses pas reprirent.

Il n’y avait là aucune once de supériorité dans ces quelques mots. Non, simplement une tension. Celle d’un temps qui filait bien plus vite qu’il n’y paraissait. Celle d’une mission dont l’échec était impensable. Chaque chose en son temps, et la priorité actuelle, c’était de défaire Pséma avant que le dôme ne cède. Des mots qui n’avaient pas été criés pour autant malgré leur dureté, eux qui furent à peine murmurés. Parce qu’il fallait rester discret, assurément. Parce qu’il ne fallait pas réveiller un possible protecteur des temps anciens, égarés dans ce monde.

Sans attendre la moindre réponse, la mère déchue avait ainsi quitté l’intérieur de la forge, afin de retrouver l’air extérieur. D’un regard bref, elle chercha la silhouette du Dresseur de faucon, qui était sans doute toujours dans le coin malgré tout. Un faible sourire apparût lorsqu’elle le trouva, contrastant avec la mélancolie toujours présente dans ses pensées.

« C’est bon, allons-y » Finit-elle par dire, rejoignant ses côtés.

Que nos morts et disparus puissent enfin reposer en paix… Oui, bientôt ils la trouveront, cette paix. Et leurs âmes pourront alors s’envoler, s’évaporer dans les airs rejoindre leurs anciens camarades tombés il y a bien longtemps déjà.

Spoiler:
 


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mer 1 Mar - 15:06

Sivir vient des Temples Noirs
==========================
Où étaient nos ennemis? Est-ce que finalement, nous les avions tous décimés sur la plage? J'en doutais fort, ce ne serait pas logique que le grand chef se trouve tout seul au sommet du volcan. J'avais dans l'idée qu'en réalité, on aurait un sacré comité d'accueil une fois arrivés là haut, et plus nous serons nombreux pour répondre, mieux ce sera. Même si je n'aimais pas l'idée de m'associer à ces Saints ou aux marinas... quoi que celle qui se baladait avec le trident m'intriguait, mais ce n'était pas le moment d'en parler, y'avait un paquet d'escaliers à monter!

J'essayais de me faire la plus discrète possible, jusqu'à sentir une aura noire se manifester dans le dernier temple... je me retournais pour voir que deux individus faisaient désormais face à celui qui devait être le chevalier noir des poissons. Je le supposais par son armure qui ressemblait à celle que j'avais vue dans les livres, mais en noir d'ébène. Je me dépêchais de continuer à monter, jusqu'à arriver dans une nouvelle zone dévastée... Ostro de son côté avait pesté tout le long à cause des marches, jamais il se taisait?

Je me retournais pour voir s'il était toujours derrière, puis je levais les yeux au ciel en souriant d'un air amusé... l'art et la manière de passer pour un gamin celui-là!

La femme au trident était là, le chevalier d'or à l'épée aussi, et tous deux semblaient en pleine conversation à propos de cet endroit qu'il faudrait détruire pour ne plus que ces chevaliers noirs fabriquent d'armure? Pas bête en soit, si ce n'est que j'ai du mal à imaginer qu'on puisse encore faire quoi que ce soit ici, et la femme au trident semblait d'accord aussi. Je n'avais même pas remarqué l'homme au faucon qui était là aussi, mais justement, son oiseau n'était plus là, peut être pour ça qu'il avait moins attiré mon attention, mais je cherchais surtout Charis du regard.


«Bon sang, où est le Béhémoth?» je me retournais pour voir si elle arrivait. Elle portait l'épée d'Hadès, on ne pouvait pas se permettre qu'elle se fasse avoir par l'un de nos ennemis! Je revenais un peu sur mes pas, me dissimulant dans les roches volcaniques pour observer les escaliers des Temples Noirs et espérer la voir passer. Là, on était mal si elle avait été prise en embuscade.
=====================

Direction le volcan si aucun défi d'ici 72h.
Revenir en haut Aller en bas
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mer 1 Mar - 21:24

Ostro vient aussi des Temples Noirs^^
==========================

C'est reparti!!!

C'est étrange ce que le hasard peut faire! D'aucuns diraient que la chance sourit aux audacieux...D'autres diraient tout simplement que Sivir de l'Alraune et Ostro du Rhino n'étaient pas de simples figurants.

Soit le combat versus Auguste, et leur défaite, leur avait donné des ailes
(Auguste du Taureau...Red Bull...Elle était facile celle-là^^), soit, tout simplement ces deux Spectres là en avaient plus sous le coude (Si j'avais dit dans le pantalon çà aurait fait bizarre pour Sivir^^) que quiconque aurait pût l'imaginer.

Pour le coup, Ils furent les deux premiers serviteurs d'Hadès à atteindre les Forges. Il y avait déjà là d'autres alliés. Certains étaient plus difficiles à repérer que d'autres. Mais on pouvait finalement compter: L'étrange Guerrier Mongol
(qui se cachait dans l'ombre...tout du moins essayait); le Chevalier d'Or du Sagittaire armé du Sceptre d'Athéna; et la Générale du Kraken équipée du Trident de Poséidon.

Des trois Héraults des dieux, seule manquait à l'appel Charis du Béhémoth. Ostro espérait vivement qu'elle suivrait les pas de ses deux frères de camp
(frère et soeur pour être plus exacte).

Tout çà pour dire que le Spectre du Piétinement avait atteint les forges. Il en était tellement fier, qu'il s'adressa à ses compagnons de la sorte:

"EHHHH! LES COPAINNNNNS! CHUI LAAAAA!"

Aussi, si la stratégie était de ne pas se faire remarquer...eh! Bien...elle était tomber à l'eau
(dans un creuset de souffre eût été plus exacte, mais passons).

Le Golgoth s'arrêta soudain. Perdant même son euphorie. Il renifla l'air quelques instants, puis...

"COSMOOOOOOOS!"

Une fois de plus le Molosse des Enfers avait repéré le Cosmos exceptionnel d'autres êtres présents en ces lieux en plus des alliés. Mais cette fois-ci, contrairement à l'accoutumé, il y eut un effet pervers au sens aiguisé du Rhino.

*BLEUARRRRRGHHHH!* Il vomit quelques crustacés de la plage...
[Pardon! Vous allez pas vous y mettre aussi^^]

"C'est la première fois que çà me fais çà?!!" Il était le premier étonné.

Le Spectre avait cette capacité à repérer le Cosmos de loin...de TREEEEES Loin!!!...Mais là, c'était comme s'il avait respiré l'odeur de Milles Oeufs pourris
(Je vous laisse imaginer).

Un peu fâché par cette expérience qu'il n'avait pas souhaité
(parceque par exemple: Quand il buvait 3 bariques de Rhum et qu'il vomissait, il y était pour quelque chose. Mais là!...Il n'avait rien demander, et surtout pas à viser ses tripes. Vous comprenez!), Le Rhino commença à froncer les sourcils, à serrer les poings et à parler les dents serrées celles du haut avec celles du bas:

"Vous z'êtes où bandes de cloportes?...Montrez-vous, où j'irais vous chercher par la peau des...organes génitaux masculins"
(parceque Ostro se savait plébiscité par des fans de moins de 14 ans^^)

Voilà donc comment Ostro fit son entrée dans la Forge de Death Queen Island.



Citation :
Rebelotte: Si dans 15 secondes y'a toujours pas de défis (oui! compter est toujours pas mon truc^^) j'arriverais au volcan!


Dernière édition par Ostro le Jeu 2 Mar - 20:54, édité 1 fois (Raison : Correction du code...j'ai vraiment du mal avec çà)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Kotarō


Black Saint
avatar

Messages : 28
Armure : Capricorne

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mer 1 Mar - 22:23

Ce fut son regard informe qui alla se déporter sur une masse informe devant lui, peut-être bien composée de cette faction qui avait fait de lui un ancien prisonnier. Possiblement. Très probablement même. Dans cette forge, il s'y était engouffré sans même se donner la peine de libérer, sur ses pupilles aveugles, une lumière désormais étrangère.

Par ce masque, Kotaro était non voyant, mais pas pour autant dépourvu de défense. Le Chevalier Noir était tel ces acrobates qui semblaient pourtant se suspendre avec aisance sur un mince fil invisible, lié par ces multiples petits cosmos qui l'avaient mené vers l'une de ses dernières congénères, Cassandra. Brève considération. Elle, la Cancer Noire, savait qu'il était là. Et la réciproque était vraie.

A peine tapie dans ses ombres, que le sombre Capricorne constata la gente aux multiples idéaux s'aventurer peut-être un peu trop loin, un peu trop profondément dans leurs Forges. Le Japonais observe leurs mots, entend leurs gestes. Et il avait deviné l'improbable: Ce n'étaient que de fausses Demeures, des bâtisses d’un vestige autrement plus précieux.

« Exactement. Profanez ces lieux tout de même, et je ne garantirai pas votre intégralité pour l’avenir. Et certainement pas les bras de ces possesseurs qui ont l’idée saugrenue de souiller pour de bon des Forges. »

D'un bras levé, par surprise, il matérialisa sa présence et aiguisa Muramasa, celle qui autrefois avait défié jadis le Grand Pope Shion. Son arme de prédilection se matérialisa en une lame intangible et ombrageuse, qui alla pourtant fendre l'air et briser la pierre de ses lieux. Claquante, cinglante. A éviter. Et alors, le Capricorne s'était avancé pour prendre la parole.

"Cassandra. J'ignore ce que te dictera ton esprit mais il est clair que je ne puis les laisser s'aventurer au-delà de ces Forges. C'est une parole que je me dois de tenir."

Tête tournée en la direction du petit troupeau, son cosmos d'ébène vint s'animer et brûler légèrement de milles flammes, vague intimidation, avant de sonder tour à tour chaque combattant. Le résumé n’eut pas besoin d’une plus longue observation : un Sans-Foi, le Sagittaire, le Kraken, l'Alraune et le Rhinocéros. Autant de personnes venues pour représenter les différentes idéologies que de victimes et de bourreaux qu’ils représenteraient à cette guerre. Il ne s’en formalisa pas plus longtemps, à trop y réfléchir, les rôles se confondaient et lui aussi, prenaient part à cette scène absurde. Puis il vit les artefacts et entremêla ses propres interprétations, à la fois curieux d’une telle obtention et épris de ce défi que son esprit venait de lui murmurer.

« Guidé par les dieux…Mais vous ne savez pas encore ce que vous obtiendrez à la toute fin. Qu’allez-vous gagner ? Qu’allez-vous perdre pour un être qui vous oubliera tôt ou tard, pantins des dieux ? »

Pourtant, le Japonais était sûr que chacun d’entre eux pouvaient ressentir la nature profonde de cette énergie qui l’animait : plus élevé et mieux maîtrisé que ce qu’ils avaient combattu jusque-là, il serait quant à lui un adversaire différent. Comme un élu. Lui, n’est pas ravi par ce qui l’entoure mais ne peut détacher son regard des deux artefacts détenus par l’une et l’autre personne.

Ce ne fut pas un sourire qui anima ses lèvres, ce fut un rictus qui fendit son visage.

"En garde! », signifia-t-il à la femme aux cheveux blancs et au sagittaire d’une épée désignative.

Le Capricorne venait de convoquer avec ses propres mots la langue sublime du silence.


Citation :
Shizuo du Sagittaire et Asya du Kraken sont défiés par Kotarô

Revenir en haut Aller en bas
Cassandra


Black Saint
avatar

Messages : 20
Armure : Black saint - Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
403/403  (403/403)
CS:
400/400  (400/400)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Jeu 2 Mar - 13:04

Un sourire rassurant sur les lèvres, Cassandra avait écouté les paroles du saint à l'âme si tourmentée. Une part d'ombre qui le faisait souffrir alors qu'il pouvait si facilement se soigner au contact de ses paumes soulignées de velours noir. Doucereuse et tentatrice, la black sainte avait aussi le don d'offrir plus qu'une proposition...

" Ne pas mourir ? Telle est donc ta malédiction... Vivre alors que tout ce que tu aimes, tout ce que tu chéris meure tout autour de toi. C'est un bien cruel sort que le tien, Serpentaire. Aussi, prend la teneur de ce que je t'offre, une opportunité sans pareille. Celle qui te mènera sur le chemin d'une nouvelle vie... "

Sans plus un mot, la Milady d'azur suivit le reste des assauts verbaux d'Henriques. Quelle fougue, quel désespoir et quelle attente en ces paroles. Un convive de choix au banquet de la Veuve noire. De quoi aiguiser les plus grands appétit.


" Amis... ?

Non, nous ne sommes pas amis, juste deux âmes liées par un serment. Je tiendrai ma promesse. Tiens la tienne. Le sang pour ton armure noire, le sang pour le chemin de ta délivrance. Va donc, Henriques, va te battre contre celui oui celle qui sera sans le moindre doute la première clé menant à la rédemption. "


Sur ces mots, le saint s'effaça dans le lointain, redescendant vers un destin qui n'aurait rien d'enviable. Du moins dans les premiers temps. Tout à ses préparatifs, la dame du Cancer s'engouffra en un lieu connu d'elle seule. L'un de ces passages perdu dans les tréfonds d'anciennes mémoires. Tout cela devait s'enchaîner, s'emboîter, suivre un canevas qu'elle avait si patiemment construit. Plus qu'une collectionneuse de têtes, elle était une artiste, une joueuse dont les fils s'entremêlaient autour de vies et d'âmes.

Le temps passa ainsi alors que les combats se poursuivaient. L'un d'eux attira particulièrement l'attention de la Milady Azurée.

* C'est donc le sang d'une Vierge d'or qui bénira ton armure noire. Le sang de la Pureté et de la Sagesse. Tu ne pouvais faire meilleur choix, Henriques du Serpentaire. Tu ne pouvais choisir plus belle victime sur l'autel de la Malédiction. *

Un instant se passa encore tandis qu'elle savourait les échanges de cosmos. L'esprit perturbé de la sainte face à la trahison d'un coeur autrefois si pur était si délectable. Un enchantement, une harmonie dont seule Cassandra pouvait ressentir toute la beauté. Un concert de tourmente et de cosmos dont elle eut bien du mal à s'arracher. C'était si bon, si agréable qu'elle reparut à regret face au monde.

" Tout n'est pas si simple, Kotarö, ce n'est pas parce la voie semble libre qu'elle l'est. Prend donc ce qui te plaît le plus. Je choisirai ensuite ma part... "

Telles furent ses paroles envers son frère d'armes. Sans animosité et ne laissant pas un instant s'échapper la déception de ne pouvoir suivre ce qu'elle avait déclenché. C'était entre elle et le portugais.

Le regard apparemment perdu dans le lointain telle une rêveuse, elle laissa le Capricorne noir défier les envoyés d'Athéna et Poséidon. Son dévolu s'était déjà jeté sur une autre paire. Un duo de choix qui avait déjà goûté aux affres de la guerre et de la souffrance en ces terres maudites.

" Bien, tu as fait ton choix, Kotarö, qu'il en soit ainsi. Adieu, chers âmes égarées en cette lie des mondes et rendez aux enfers... "

Puis reprenant soudain vie.

" Faucon solitaire, ton peuple est loin, perdu dans les méandres de l'histoire, souvenirs presque effacés. Tu serais un bien beau parti pour une bataille de choix mais à mon grand regret, d'autres ont attiré mon attention. Pars donc vers celui qui tranchera tes ailes et t'enchaînera tel un nouveau maître. Dommage pour toi qui sembles plus libre, plus puissant que tous. Un roi tel que toi ne devrait jamais être enchaîné. "

Paroles tout en douceur, tout en sous-entendus. Lentement, la sainte se tourna vers les derniers être encore libres de défi.

" Joli couple que voilà, une fleur délicate entre les mains d'un mastodonte. La finesse et la force brute. Rien n'est plus grisant que les mélanges harmonieux. Aussi, l'envie de vous inviter à mon banquet ne peut que surpasser celle de convier le Faucon, à moins qu'il ne fasse preuve de patience. Venez donc mes belles étoiles que je puisse vous accrocher à ma toile. "


Citation :
Cassandra défie Ostro et Sivir. J'allais pas vous séparer quand même
Revenir en haut Aller en bas
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Jeu 2 Mar - 16:21

L'arrivée d'Ostro ne s'était pas faite dans la subtilité ou la délicatesse. Je fronçais du nez alors qu'il semblait épuisé des nombreuses marches montées, ou peut être était-ce autre chose? Je levais les yeux au ciel alors qu'il se remettait à hurler... je me figeais un instant, pourquoi est-ce que ça me parlait cette façon de crier?

Je ramenais une main sur mon front, prise d'un vertige... cette sensation d'avoir une porte close dans mon esprit, et que quelque chose d'important se trouve derrière. Mais quoi? Je secouais la tête pour essayer de reprendre mes esprits, puis je me tournais vers Ostro qui semblait malade d'un coup?

«C'est pas le moment d'être malade toi! On a de la visite...» un nouveau chevalier noir, et honnêtement, il fallait le reconnaître, ni lui ni moi n'étions au top de notre forme pour l'affronter. Sauf qu'il ne s'intéressait pas à nous - remarque, qui pouvait s'intéresser à Ostro dans son état? Il était un peu pitoyable à gerber partout... mais plutôt aux porteurs des armes divines.

Je donnais un coup de poing sur l'épaule du colosse - bon il a rien du sentir mais osef - pour attirer son attention

«Hey... je sais qu'ils sont pas de notre camps ceux-là, mais on ne devrait pas leur permettre de gagner le sommet pour qu'ils dégomment le chef?»

Sauf qu'en fait, on n'allait pas avoir l'occasion d'intercepter le défi, car une femme était apparue, elle dégageait une étrange aura, bien qu'elle était sacrément jolie! Je fronçais les sourcils alors qu'elle s'approchait clairement de nous, et de toute évidence, elle préférait s'attaquer à nous plutôt qu'au type au faucon - sans faucon. Elle parlait de toile?

«T'es un drôle de crabe toi, si tu tisses une toile.» je tournais les yeux vers les escaliers qui menaient aux temples noirs. Si Charis arrivait, elle serait interceptée par ce chevalier noir.. on ne pouvait se le permettre. On n'avait probablement pas le choix

«Cependant, tu as probablement fait le mauvais choix. Le gros ici présent raffole des fruits de mer.» il fallait juste espérer qu'on fasse un peu mieux que contre le colosse. Au moins, même si elle devait savoir mieux utiliser son cosmos que l'autre bœuf, elle devait faire moins mal quand elle tapait quand même.

=====================

Sivir accepte le défi (pas trop le choix remarque XD)
Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Jeu 2 Mar - 20:36

Caleb avait rempli sa tâche, en parvenant à contenir le Black Saint en compagnie du Phénix et en rejoignant les premières lignes de l’alliance. Le signe de tête du Sagittaire lui redonna un peu de confiance en lui, et donnait aussi une certaine légitimité à sa présence dans cette armure. Ce n’était certes pas des conditions idéales pour prendre possession d’une telle protection et occuper un tel rang. Tout le monde s’élançait vers la zone suivante, dont la fumée était visible depuis le dernier temple. Un homme fut le premier à partir, suivi de près par la générale de Poséidon. Asya. Qui semblait ne pas l’avoir reconnu ou ne pas vouloir le reconnaître. L’anglais ne lui en tenait pas rigueur compte tenu de la situation. Et puis, une fois cet ennemi vaincu, chacun retournerait servir son Dieu les plaçant de fait en ennemi. Shizuo observa la dernière porteuse d’une armure divine pour voir si elle allait les suivre. Le Verseau d’or choisit de rester aux côtés du représentant d’Athéna. Même si ils étaient alliés et devaient s’entraider, son devoir était de permettre au héraut d’Athéna de parvenir jusqu’à Pséma. Au-delà de l’alliance une autre partie se jouait, et aucun élu ne devait pouvoir prendre l’avantage sur eux. Il capta le signe du Sagittaire à son attention, et le lui rendit rapidement.

_ « Je te suis. »

De simples mots pour confirmer ses intentions à l’égard de son camarade. Ils s’élancèrent vers ce qui ressemblait à un bâtiment de l’extérieur, et le blond eut l’impression de retrouver les grandes forges utilisées pour la construction de certaines pièces. A pas feutré, le blond rejoignit l’émissaire de Poséidon et un autre homme qui semblait bien la connaître. Le Sagittaire sembla effectuer une sorte de rituel ou utiliser un pouvoir connu de lui seul pendant quelques secondes. Le regard azuré du Verseau tentait pendant ce temps de percer le voile de ténèbres dissimulant les lieux. Ce n’était pas une tâche aisée. Les paroles du Sagittaire sortirent Caleb de sa contemplation. Une nouvelle intéressante et inquiétante. Asya prit la parole par la suite pour clarifier quelques points. La marina avait raison. Eux n’avaient pas de temps à perdre, mais lui pouvait se permettre de les détruire définitivement. Il attirerait ainsi l’attention de l’ennemi, tout en évitant une nouvelle production d’armure noire. Elle s’apprêtait à partir en compagnie de l’homme étant parti en éclaireur. D’autres cosmos montaient des temples. Les Alliés semblaient se rassembler en ce lieu à nouveau. Une belle avancée pour eux les menant vers la dernière étape le Volcan, qui était à portée de main à présent. Un autre cosmos plus sombre et puissant montait en compagnie d’autres personnes. Intrigué par ce cosmos, Caleb fit quelques pas devant le nouveau black saint quand il se présenta. Le capricorne noir à priori. Il défiait Shizuo et le Verseau d’Or se trouvait en position de prendre sa place à nouveau.

_ « Si un adversaire doit t’affronter, cela sera moi. Caleb du Verseau. » Il marqua une pause et reprit à l’attention du Sagittaire d’or. « Continue ton chemin héraut. Je vais à nouveau prendre ta place pour ce combat… Ton devoir t’attend plus haut, ne perds pas ton temps en ces lieux. »

Caleb adressa un léger sourire à Shizuo, et fit un signe de tête comme pour l’encourager à continuer sa route. Il était très proche de leur adversaire final, et cela serait dommage de stopper son avance en ces lieux. Cette fois, point de renfort à l’horizon, à moins que l’un des combattants présents ou en approche accepte de combattre cet ennemi à ses côtés… Au vue de la puissance de la Vierge noire qu’il avait affronté, le blond savait pertinemment qu’il ne pourrait l’emporter seul contre ce Capricorne noir, mais il serait en mesure de le retenir suffisamment de temps. Un autre black Saint fit son apparition, et se prépara à combattre. Un duo déjà formé sur la plage semblait devoir reprendre du service… Son regard azuré se posa un peu plus longuement sur eux. Il leur souhaitait bonne chance dans leur combat à venir. Les choses se passaient extrêmement vite. Il n’avait pas le temps de tout voir ni de tout entendre, mais une chose était sûre, il comptait bloquer le Capricorne noir. Cette fois, Caleb reprit la parole à l’attention d’Asya.

_ « Vas avec lui vers Pséma. Je retiens cet adversaire dans ce lieu. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Ven 3 Mar - 11:43

Le flair d'Ostro avait vu juste (ou tout du moins senti). En plus de nouveaux arrivants, un Saint pour être plus exacte, les Black Saints sortirent finalement de leurs cachettes.

Pour avoir combattu plusieurs fois le Sanctuaire et les gardiens des douze maisons, le Spectre du Piétinement, reconnu l'armure noir du premier déchu de Death Queen Island: Le Capricorne!

Comme tout bon vilain qui se respecte, il se lança dans de vagues explications concernant le bien fondé de leur mission, que c'était eux les plus grands et les plus forts etc...


"Bla Bla Bla! Bla! Bla Bla!...S'te plait garde ces bêtises pour tes petits enfants, si un jour t'en a!...Mais épargne-nous ton sermon"

L'autre Chevalier Noir ne tarda pas à arriver: La Black Saint du Cancer.
Elle aussi se lança dans du tricotage de foutaises illuminées et inspirées par ce Pséma.

Juste avant, Sivir tapota l'épaule du Golgoth pour tenter de le faire réagir. Une réussite! Au lieu de regarder les deux Chevalier Noirs discuter pour savoir qui ils allaient affronter, le Rhino ouvrit la bouche pour dire autant de bêtise qu'il pouvait sortir à la minute:

"Eh! Les clowns! Z'avez pas fini de discuter comme si on vous entendais pas? Comme si vous pouviez nous imposer vos choix..."
(Ah! Ben cette fois c'était pas que des bêtises^^)

Le Capricorne n'obtiendrait effectivement pas ce qu'il souhaitait (le Saint du Verseau s'interposant pour laisser le Sagittaire avancer jusqu'au Volcan). Mais Cassandra, elle, SI!!! Elle venait de défier les deux Spectres et semblait même regretter le Mongol...Ostro, ne connaissant pas plus que çà l'individu, ne chercha pas à comprendre.
Sivir fit remarquer au Black Saint qu'elle affichait drôlement son armure. Elle parla de toile, de Cancer et des crustacés qu'Ostro aimait croquer.

"Uhuhu! Ouais j'aime çà les fruits de mer. Et justement, un bon crabe farci, çà fait longtemps que j'en ai pas eu un sur la langue...Accroches-toi fillette, tu n'auras pas le même plaisir que le Taureau. D'ici je l'entends presque couiner notre départ...Uhuhu!"

Le Rhino fit craquer les os de sa nuque, puis frappa dans ses mains. L'onde de choc provoquée fût si forte que si les filles avaient portées des jupes, elles se seraient soulevées
(les jupes, pas les filles...encore que!).

"Ok! Cassandra, puisque c'est comme çà que l'autre nigaud t'as appelé, Sivir et moi, on va te faire danser!"


Citation :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Apeï


Indépendant
avatar

Messages : 295
Armure : Faucon Indépendant

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Ven 3 Mar - 21:03

HRP a écrit:
Ce Post a été écrit en une fois pour le Volcan. Mais pour plus de clarté, je le coupe en deux pour signifier ici mon départ après les 72h

Avant de quitter les Forges Noires, Apeï eut le temps de voir d'autres alliés se joindre à lui. Asya du Kraken l'avait bien évidemment suivi de près.
Arriva ensuite un autre Hérault des dieux, celui d'Athéna: Le Sagittaire. Voilà qui était rassurant. Il ne manquait plus que le Porteur de l'épée d'Hadès. Mais déjà, la victoire semblait envisageable, dès lors que les trois élus parvenaient à atteindre le Volcan où se terrait Pséma du Bélier et son acolyte.

Un autre duo réuni fortuitement tout comme la Kraken et le Khan venait de prendre pied également. Il s'agissait de deux Spectres: L'Alraune et le Rhino. Tout deux avaient déjà combattus sur la plage, et leurs présences en ces lieux étaient un gage de courage. Le Khan respectait celà, et se réjouissait de la valeur de tous ces guerriers présents en ces lieux.

C'est là, alors que le Faucon des Steppes s'apprêtait à quitter les Forges maudites, que les deux Black Saints sortirent de l'ombre: Le Capricorne, un être singulier qui semblait utiliser un autre sens que la vue pour se diriger. Sans doute un adversaire de choix; Et le Cancer, une femme aussi belle que dangereuse.

A l'instar de leurs frères de Confrérie, les deux Chevalier Noirs tentèrent de stopper l'avancée des Héraults. Mais très vite les forces alliées se renforcèrent avec l'arrivée d'un autre Saint: Le Verseau!
Ce dernier se proposa pour laisser son frère d'arme avancer.

Et tandis qu'Asya invitait Apeï à poursuivre sa route, déjà le Chasseur sentait d'autres Cosmos sur le point d'atteindre les forges.

"Nous avons pris le dessus! Il ne reste plus qu'à terrasser ce Pséma et c'en est fini! Tu as raison, Générale du Kraken...poursuivons!"

Cassandra montra vivement son intérêt pour un homme tel que le Dresseur de Faucon. Mais elle se tourna vers les deux Spectres qui ne déclinèrent pas son offre.

"Désolé, Chevalier du Cancer. Mais il n'y aura pas d'autrefois"



Arrow Volcan
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Lun 6 Mar - 18:33

J'ai laissé le champ de roses ici

Le temps venait comme de reprendre son cours normal pour la Nymphe aux Six Monstres. Au beau milieu des roses, elle s'était fait torrent déchaîné, sinuant entre les colonnes aussi bien que l'aurait fait Seba. Tous ses doutes ne s'étaient pas envolés, loin de là mais elle savait qu'elle n'était pas la seule à les porter au plus profond d'elle-même. Savoir qu'elles étaient de nouveau réunies en ces lieux était plus un baume qu'un véritable péril.

Si Lydia avait voulu un jour la tuer pour venger son père, elle ne l'aurait pas sauvée sur cette plage. Laisser faire la nature et la mort aurait été si simple...

Tout la poussait à lui faire de nouveau confiance sans que la brune marina ne sache vraiment pourquoi. Le passé les avait liées et le souvenir de leur toute première rencontre était encore si vivace en elle. Pourtant, c'était si loin. Lily comme l'appelait en ce temps son aînée n'était alors qu'une toute petite fille et elle, Erin, avait à peine dix ans. C'était loin, c'était si loin mais le traumatisme de la nuit suivant cette fameuse rencontre avait comme marqué leurs mémoires au fer rouge. Jamais, Erin ne pourrait oublier. Leur passé commun, aussi brèves avaient été leurs rencontres, était une réalité qui ne cesserait jamais de se rappeler à elles.

* Tout comme notre mission et cette alliance qui semble aussi changeante que les marées... *

Avisant la présence d'autres combattants, la Marina de Scylla s'approcha d'eux tout en maintenant Seba à distance...

Au loin, elle pouvait apercevoir les structures d'une forge dont le feu semblait quelque peu éteint. Un lieu qui devait avoir son importance. Enfin, s'il avait été plus vif, plus brûlant. A moins qu'il ne s'agissait simplement que d'une zone mise à l'arrêt le temps des hostilités. Chose peu vraisemblable en apparence mais qui prenait tout son sens quand on connaissait la violence des coups échangés. A moins d'être éveillés, personne ne serait assez fou pour rester au beau milieu d'une tempête dont la violence n'avait rien à envier aux pires ras de marées.

Poursuivant son balayage des lieux, la jeune femme ne tarda pas à repérer d'autres personnes prises à partie par un black saint. Visiblement, un combat ne tarderait pas à commencer.

[Etant arrivée après le défi, je ne peux pas m'interposer.]

Aucune interception, je poursuis


Dernière édition par Erin le Ven 24 Mar - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katha


Black Saint
avatar

Messages : 29
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Lun 6 Mar - 23:56

Ainsi, elle avait tracé sa route, Katha. Et il ne lui avait pas fallu si longtemps pour parvenir à cette forge. Des souvenirs, sans doute y en avait-il également dans ces lieux. Probablement étaient-ils présents sur la quasi-totalité de cette île, tout comme cela pouvait être le cas sur ces terres aujourd’hui désolées. Et les questions concernant les raisons de son acte ne demeureraient que sous silence. Un long silence qui en dirait probablement long sur son état d’esprit. Une pensée qu’elle gardera pourtant secrète, dissimulée sous ces quelques critiques acerbes dont elle ne saurait se détacher. Une réflexion qui ne dura que le temps de quelques pas, jusqu’à voir enfin l’entrée de cet endroit où elle affronterait probablement sous peu ceux qui étaient auparavant des camarades. Et quels camarades ? Il n’y avait là que des hommes déçus et perdus dans leur folie, dans leur imaginaire de faux Dieux. Sans doute y avait-elle cru également, à un moment donné. Mais ce n’était plus le cas, désormais. Parce que la jeune femme s’était rendu compte des conséquences sur cette terre tant aimée par le passé, devenue subitement fantôme.

Mais le temps n’était pas à ressasser ce genre de chose. Parce qu’au fond, sans doute les avait-elle toujours haï, Pséma et quelques autres. Alors cela, était pour le mieux. Assurément. Peut-être regretterait-elle la présence des deux femmes, mais rien d’autre. Une paire d’yeux se levant ainsi vers le ciel, il était vrai que l’énergie de Revy semblait avoir d’ores et déjà disparu de ce monde. Haussement d’épaule, visant à ne pas trahir ce sentiment dissimulé amèrement sous ses traits d’imbécile heureuse. Tous connaissaient les risques, mais bien peu en avaient réellement conscience. Deux billes se déportèrent ainsi sur la gauche, vers cette autre femme : Cassandra. Etait-elle, elle aussi, aveuglée par ce pouvoir que leur conférait Balmüng. Fine destructrice de son propre habitat. Puis les pupilles dérivèrent finalement sur la droite, et elle le vit alors : Kotaro.

Un claquement de langue, signe d’un agacement certain, naquit alors. Bref son, bien vite éteint. Visiblement, les deux porteurs étaient bloqués. Enfin, il ne semblait en rester plus qu’un, maintenant que cet homme qui portait la même armure que la sienne s’était interposé. La seule différence résidait en la couleur de celle-ci, délaissant ce sombre noir pour un or lumineux. Une envie de rire, cachée. Le jour et la nuit. L’ombre et la lumière, c’était tout à fait cela. Et pourtant, cette situation ne l’enchantait guère, elle qui espérait voir la chute du Bélier fou. Ainsi, il y eut un soupir. Puis ses pas se dirigèrent vers le groupe, de la même manière qu’à l’habituée. Comme si rien n’avait changé. Et, d’un geste de la main, elle attrapa brusquement la créature marine aux mèches d’ivoire, afin de la pousser en arrière. Pas le moindre regard ne lui fut attribué. Cela n’était pas nécessaire. Parce que cette fille aussi était une utilisatrice du froid, et sans doute comprendrait-elle sans la moindre parole à son égard.

« Dis donc la chèvre, on a pas un compte à régler toi et moi ? Du genre va-crever-connard ? Pas que tu commences à m’saouler, mais en fait si. Toi et Pséma, vous faites vraiment la paire hein ? Moralisateurs et donneurs d’ordres, par d’sus l’marché. Mais t’sais quoi ? C’est fini tout ça. Parce qu’on m’a dit un truc intéressant tu vois ? Les faux Dieux qui s’plantent. Ça doit être bien drôle à voir t’crois pas ? » Ton habituel.

Un regard furtif vers l’homme blond qui se tenait non loin d’elle. Qui aurait cru qu’elle, Katha, ferait équipe avec ses précédents ennemis. Et surtout, plus que ça, avec un homme ! Mine faiblement dégoutée. Tant pis. Si c’était pour pouvoir revoir un jour les terres gelées, elle pouvait bien faire cet effort.

« Allons-y, Saint »

Les dés étaient jetés.

Katha a écrit:
Katha intercepte le défi d'Asya, et se prépare à combattre Kotaro aux côtés de Caleb du Verseau !
Edit : On va partir sur l'init de Kotaro, plus simplement. Donc à toi de lancer le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1075
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Lun 6 Mar - 23:59

Les alliés continuaient d’avancer, jusqu’à parvenir jusqu’à cette forge dont elle venait de quitter le bâtiment afin de rejoindre le Dresseur de faucon. Son partenaire de guerre. Le Volcan n’était plus bien loin, et sans doute le combat final ne tarderait pas à montrer le bout de son nez. Un moment qu’elle attendait, assurément. Celui de mettre fin à toute cette mascarade. Celui qui permettrait aux disparus de reposer en paix, voguant ainsi dans la rivière mémorial. A tout jamais. Et pourtant, la blanche savait, se doutait qu’il était étrange qu’aucun ennemi ne soit encore apparu afin de les ralentir, une fois de plus. C’était sans doute pour cette raison que le monstre marin ne fût guère étonné, lorsqu’il vit approcher ce Capricorne sombre. Un homme qui ne tarda pas à les défier, elle et le Sagittaire d’Or.

Un regard se posa alors sur Shizuo. Il semblerait qu’ils n’aient plus le choix, elle qui aurait préféré réserver le peu d’énergie qu’il lui restait pour abattre Pséma, allait donc se retrouver à combattre de nouveau un sbire. Mais pas n’importe lequel. Parce qu’elle pouvait aisément le sentir, qu’il n’avait rien de comparable avec celle qu’ils avaient pu affronter auparavant. Non, c’était différent. Un homme qui était relativement agaçant, une fois de plus. Encore un. A croire que tous se ressemblaient. Puis, lorsque cette voix féminine apparût, elle l’observa du coin de l’œil. Celle-ci semblait davantage intéressée par les deux Spectres. Pourquoi pas. Et pourtant, elle la regardait, cette femme Spectrale qui sortait à peine d’un combat sur la Plage, pour continuer ici. Un soupir, le temps n’était visiblement pas au repos. Pas encore.

« Pars devant, Dresseur de faucon. Je te rejoindrai rapidement » Quelques mots, simples, à l’attention de son précédent partenaire.

Une autre voix, un autre arrêt. Plus brutal celui-ci. Encore cette impression de déjà vu, incompréhensible. Et quelques mots suffirent pourtant à lui faire comprendre la réalité de tout cela. « Caleb ». Quoi ? Que faisait-il ici ? Un simple nom qui l’obligea à se tourner dans sa direction. Un visage autrefois éloigné, qu’elle pouvait désormais reconnaître tant il était près d’elle. Oui, c’était bien lui. Cet homme qu’elle avait rencontré il y a si longtemps sur les ports de l’Empire Russe. Quand il était encore là, cet enfant, aujourd’hui disparu dans les profondeurs marines.

« Caleb, ainsi vous êtes un Saint d’Athéna. Les rencontres sont parfois surprenantes… » Un sourire, empreint d’une nostalgie certaine. « Ravie de voir que vous allez bien, après tant d’années passées » Un arrêt. « Mais là n’est pas le temps aux bavardages n’est-ce pas ? Vous avez raison, Pséma n’est plus très loin. Et le Sagittaire et moi-même devrions continuer notre route jusqu’à lui ».

Et pourtant, cet homme lui faisait toujours barrage. Enfin, cela était le cas jusqu’à ce qu’elle sente cette main se poser brutalement sur elle, afin de la tirer en arrière avec une rapidité presque déconcertante. Un regard qui se porta sur l’armure noir que portait cette femme qui venait de l’agripper pour la faire reculer. Une crainte momentanée, celle qu’un troisième adversaire apparaisse. Mais cela ne semblait pas être le cas, présentement. Parce que le comportement n’indiquait rien de tout cela. Et quand bien même aucun regard ne lui fût accordé, celui lancé au Capricorne noir en disait long. Une impression confirmée par ces quelques paroles. Pouvait-on réellement lui faire confiance ? Telle était la question qui passait et revenait dans son esprit. Mais, quelque part, elle y croyait, à cette situation absurde.

Ainsi, elle se défit simplement de l’emprise du Verseau noir, et observa Caleb un instant. Les deux verseaux réunis. Quelque part, cela avait quelque chose d’assez exceptionnel et d’intéressant. Et sans doute, si le temps n’avait pas été si pressé, aurait-elle voulu assister au combat afin de voir ce curieux duo à l’œuvre. Mais le Bélier noir ne pouvait attendre son châtiment pour les actes commis. Ainsi, Asya hocha seulement la tête.

« Quand tout cela sera terminé, il y aura sans doute beaucoup de chose à rattraper, Caleb. Mais pour l’heure, nous y allons » Elle se retourna vers le Sagittaire « Allons – y ». Puis ses yeux dérivèrent une dernière fois vers le Verseau d’Or tandis qu’ils s’éloignaient. « Et soyez prudent ».

De curieuses retrouvailles, cela était une chose certaine. Et sans doute allait-elle vouloir rattraper ses années sans nouvelles, alors même que cet homme aurait pu être une simple présence de passage dans sa vie. Mais le hasard était parfois curieux, et angoissant. Un tout à la fois.

Et finalement, resserrant sa prise sur le bâton, la blanche mère reprit sa route en direction du volcan. Pséma s’y trouvait. Pséma y périra. Assurément.

Asya a écrit:
Défi intercepté par Katha. Départ pour les forges, rendez-vous dans 72 heures !
Et oui, j'ai posté à 23H59. Chut ! Razz


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mar 7 Mar - 11:02


J'ai récupéré mes forces ici


Lentement les perles de sang avaient glissé dans la gorge de la somptueuse Céleste, ravivant toutes les chairs qui avaient été meurtries lors de la bataille entre les deux alliées et la sombre dame du Verseau. Cela était déjà le passé à présent et avec lui, le temps des hésitations était tout aussi mort que la forge qui leur tendait les bras. Elle avait fait ce qu'il fallait pour préserver Lucinda du pire des sorts si le destin venait à se retourner contre elle. Cela lui avait allégé le cœur et l'âme d'un poids plus que certain.

Quant au parfum de mort qui régnait en cette île, c'était plus qu'ancré et omniprésent, c'était un fait. A croire que plus rien ne semblait exister en cette île maudite cernée de vagues toutes aussi troublées. Rien, hormis cette guerre qui les opposait aux Black Saints. Une bataille parmi d'autres mais qui avait la particularité de faire un bien joli nombre de victimes collatérales. Entre leurs mercenaires et autres bandits de tous poils exterminés par les uns et les autres et les simples quidams s'étant trouvés sur leurs chemins par accidents, la liste des âmes en partance pour les Enfers s'était plus qu'enrichie. Enfin proportionnellement au gabarit de cette terre de cendre et de sang.

Cette constatation faite, Lydia ralentit reconnaissant au loin celle qu'elle venait d'affronter en compagnie d'Alrun. La jeune femme à la chevelure de lune semblait sur le point d'affronter l'un de ses confrères aux côtés d'un saint de la déesse.

Le Verseau noir aux côtés du Verseau d'or, en voilà une bien singulière paire. Je me demande si leur adversaire est sensible au froid avec un duo pareil, ce serait le pire qui pourrait lui arriver.

Et embrasant quelque peu son cosmos, Lydia lança un message rapide à Katha.

" Bonne chance à toi, dame à la chevelure d'argent. Que ta route soit sanglante et aussi glacée que les terres les plus profondes du Cocyte. Fais lui sentir la puissance du froid déchaîné. A bientôt, belle dame...

A très bientôt quel que soit le résultat. "


La Vampire Couronnée n'avait point oublié sa promesse faite à Alrun. Elle n'avait qu'une seule parole et se tenait prête à poursuivre quand une autre dame attira soudain son attention.

Erin Belmont...

Se tournant vers Alrun, elle remarqua aussi la présence de l'envoyé d'Athéna. Décidément, ces saints semblaient toujours vouloir prendre de vitesse les autres camps quoique celle de Poséidon était aussi présente.

Bien, nous sommes donc à la traîne...

Fâcheux pour les monstres assoiffés de sang et de meurtre que nous sommes...


Un sourire amusé à cette constatation et la belle s'avança en premier vers les hérauts, remettant avec une infinie délicatesse un peu d'ordre dans sa chevelure. Geste toujours aussi emprunt de grâce mais cette fois accompagné de l'éclat de l'or. Le diadème que lui avait offert Hypnos ne la quittait jamais tout comme le souvenir de ses compagnons les plus proches. Et parlant d'ancien...

Ostro ? C'est le banquet des retrouvailles...

Sentant qu'il combattait à quelques dizaines de pas d'elle, la chasseresse au teint d'albâtre nacré lui envoya ce message.

" Bien le bonjour à toi, Ostro du Rhinocéros. Enchantée de voir que tu as refait surface, mon bulldozer de l'Enfer. Un conseil, ne te fais pas tuer. Pas avant qu'on ait eu une petite discussion en tête à tête, toi et moi. Je t'épargnerai les chandelles et le décorum. Quelque chose de plus brut et de plus consistant te va infiniment mieux. "

Puis appuyant encore ses mots.

" Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas. Tu pourras aussi me présenter celle qui t'accompagne et dont le cosmos m'est totalement inconnu. N'oublie pas. Appelle si tu as besoin d'aide. Moi seule peut t'envoyer rejoindre l'Outre-Monde... "

Puis, s'avançant enfin vers les deux hérauts, elle s'inclina en un salut, ouvrant ses longues ailes d'ambre en un mouvement circulaire d'une élégance rare.

- Lydia, Céleste dame des Ténèbres, pour vous servir, hérauts des dieux. Enchantée de faire vos connaissances, Sagittaire d'Athéna et Kraken de Poséidon. Si cela vous convient, je souhaite poursuivre ma route en compagnie des deux charmantes personnes qui se tiennent à quelques pas de nous.

Un regard à la blonde nordique avait suffi à recevoir son assentiment. Quand à Erin, la question ne se posait plus. Toutes deux se connaissaient depuis le naufrage où avait failli périr la Nymphe aux Six Monstres qui n'en avait plus que Trois à présent. Posant son regard encore bleuté sur la Générale de Belmont, Lydia s'immobilisa, curieuse de voir la réaction de son ancienne ennemie.
[en attente pour la prochaine étape]
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mar 7 Mar - 11:34


J'ai gravi les pentes depuis ici en compagnie de mes deux fauves et d'une Vampire Couronnée


[justify]Sans trop d'effort, la blonde nordique avait suivi son alliée droit vers le cratère. A ses côtés, Amour et Tendresse s'étaient calmés. L'odeur du sang et de la chair pourrissante avait laissé la place à celle de la cendre et des pierres froides. Quelque chose d'aussi familier pour les deux fauves à la robe neige et nuit que le parfum des temples mais bien plus neutre que l'odeur écœurante d'un charnier.

Ainsi ces guerriers disposent de leur propre forge, pas si étonnant que cela en fait...

Un regard intéressé de l'ancienne dame d'Asgard. Créer une nouvelle protection était plus que tentant mais le temps n'était pas pour cela. Elle avait bien plus urgent à faire. Quant à l'éventuelle fouille de l'armurerie qui devait sans le moindre doute se tenir dans la périphérie directe de la forge, à moins d'être totalement stupide, personne ne l'aurait laissée telle quelle.

Soupirant à l'idée de devoir poursuivre sans le soutient de sa Robe Sacrée, la blanche tigresse, Alrun avança sans un mot. Autant ne rien laisser paraître de plus. S'il fallait combattre ainsi, elle le ferait.

Puis, son regard croisant celui de Lydia, elle comprit que la même pensée avait traversé la spectre à la vue de la Forge vidée. Quelques instants passèrent encore avant qu'elle ne repère également la présence de Katha faisant face au Capricorne noir.

- Courage, sombre dame du Verseau, n'oublie pas que je t'attends sur les terres d'Asgard quand la vie les aura fait refleurir. Et n'oubliant pas le saint qui combattait avec elle. A toi aussi, Gold saint du Verseau. Que les Vanes et les Ases vous protègent tous les deux.

Sur ces mots, elle se retourna vers Lydia, la trouvant plongée en plein dans ses pensées. Se concentrant sur les cosmos les plus proches, elle ne tarda pas à comprendre le lien possible entre l'attitude de la splendide Vampire et la présence de ces spectres tout proches.

Avisant ensuite la présence des deux Généraux de Poséidon, le saint se tenant près d'eux ne tardant pas à reprendre la route, Alrun s'approcha d'elles. A leurs odeurs, les fauves grondèrent. Les relations entre le maître des Océans, son armée et le peuple d'Asgard étaient plus que tendues. Le seigneur Poséidon ayant de part trop tendance à confondre feu le Royaume du grand Nord avec l'un de ses propres territoires. Que les fauves réagissent encore ainsi après autant de batailles n'avaient rien de surprenant.

- Mais avant tout, laissez-moi me présenter aussi, servantes de Poséidon. Je suis Alrun, dame d'Asgard et Féline du Grand Nord. Quant à ces deux-là...

Elle caressa la tête massive des deux fauves avant de finir sous leurs coups de museau.

- Ce sont Amour et Tendresse, les fauves sacrés dévoués à Vanadis Freyja. Même s'ils ne participent pas aux combats, leurs présences peuvent être précieuses. Maintenant, si vous êtes d'accord, nous pourrions poursuivre notre route. Autant approcher au plus près de son objectif celle que Poséidon a choisi pour tenir son trident.

Un sourire amusé se dessina soudain sur les lèvres de la Valkyrie. Songeant au trident, elle se rappela soudain de l'instant où Amour l'avait tenu dans sa gueule à l'entrée du temple du jugement des Enfers. Un instant qui venait de remonter soudain en surface. Le destin était étrange. Alrun avait déjà attiré la convoitise de Poséidon lors de sa toute première ambassade en son Royaume Sous-Marin et elle se retrouverait maintenant à ouvrir la route à l'une de ses combattantes.

[les 72 h sont passées sans le moindre défi

Je poursuis vers le volcan]


Dernière édition par Alrun le Dim 26 Mar - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 548

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Mer 8 Mar - 18:29

Certains combats prenaient fins, d’autres commençaient et certains semblaient s’éterniser. Quoiqu’il en soit tout semblait indiquer que l’alliance que nous avions formée, fonctionnait correctement. Aucun des guerriers présents rechignaient à faire son devoir. Ce fut grâce à deux serviteurs de la Déesse Athéna, que je pus continuer ma route et me rapprocher de ma cible. Les deux autres Héros avaient pris de l’avance sur moi, grand bien leur face. Mais je ne pouvais perdre plus de temps, ce dernier nous étant compté. J’eux l’agréable surprise de constater que d’autres Spectres nous avaient rejoint, ces derniers semblaient avoir déjà combattu. Voici bien la preuve que s’était parmi les nôtres que se trouvaient les plus puissants et vaillants guerriers. Ces deux guerriers, aussi différent au possible, continuèrent leur chemin, décidé de faire le devoir quoi qu’il leur en coûte.

Arrivée au niveau des forges, je remarquai qu’ils s’étaient lancé dans un autre combat, nous ouvrant une possible route vers le cœur de l’île. Je notai avec méfiance la présence d’une Black Saint, qui étrangement ne semblait pas vouloir nous combattre, bien au contraire. Ainsi parmi ces guerriers se trouvaient des traites. Mais que pouvions nous attendre de combattants se détournant de leur devoir envers leur seigneur. Ainsi ces forges noires devenaient le théâtre de deux combats qui nous laissait la voie ouverte vers le volcan. La présence des deux demoiselles que j’avais croisé plus tôt, nous permettait même d’avoir l’espoir de pouvoir affronter Pséma sans qu’aucun de ses subalternes ne se mettent en travers de notre route. Je n’avais pas fait le compte des adversaires qui s’étaient dressés devant nous, mais il ne devait plus en rester tant que cela. J’allais enfin pouvoir me libérer ma la frustration qui m’avait gagné depuis notre premier affrontement face à Pséma et sa fuite. Mon sang commençait à bouillir d’un désir de destruction et de combat. Combien d’occasion de faire montre de ma force, avais-je dut ignorer, pour pouvoir servir mon Seigneur et Maitre. Mais l’heure de ma libération, allait bientôt arrivée et je me languissais d’elle. Suivant le mouvement, je pris la route pour le volcan, restant silencieuse et dans l’ombre de ceux qui me précédaient.


Arrow Direction volcan si pas de défit dans le délai.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 101
Armure : Armure d'or du Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Lun 13 Mar - 12:02

Caleb était intervenu pour permettre au héraut d’Athéna de continuer son chemin, et il est prêt à l’affronter seul de manière à offrir cette même possibilité à Asya. De ce qu’il avait compris, l’association des trois armes divines serait nécessaire contre l’adversaire final de cette guerre. Par chance le second chevalier noir s’était intéressé à d’autres proies. Des spectres. Les mêmes ayant déjà combattu ensemble sur la plage. Cela permettait de libérer le passage des Forges pour les autres combattants en chemin. Toutes les forces seraient nécessaires contre Pséma. L’énergie provenant du volcan était incroyable et étouffante. Perceptible depuis la plage, elle en devenait lourde et épuisante à présent qu’il s’en approchait. D’ailleurs, les adversaires sur leur route semblait bien redoutable… peut-être plus que les adversaires précédents. Un léger rictus d’amusement apparut sur les lèvres de l’anglais en entendant les spectres discuter avec leur futur adversaire. De la confiance et de la détente… feintes toutes les deux évidemment. Tout comme lui. Mais ils avaient une mission à remplir. Une fois les défis acceptés et engagés, d’autres combattants se présentèrent. Caleb espérait du soutien pour affronter cet adversaire, dont la puissance était palpable.

_ « Nous aurons l’occasion de parler une fois notre devoir accompli. Ravi de vous retrouver saine et sauve. »

De simples paroles en réponse à celles d’Asya. Il avait appris pour la disparition du bateau, et n’aurait jamais imaginé la jeune femme présente en ces lieux. Son attention fut attirée malgré par l’arrivée d’un troisième black Saint. La méfiance du chevalier d’or grandit, en même temps qu’un étrange sentiment. Le chevalier noir portant la même armure que la sienne clarifia rapidement ses intentions, avec un dédain et un comportement extrêmement hautain tranchant avec le langage utilisé. Si son premier geste pouvait attirer la méfiance, les conséquences de celui-ci fut très claires. Elle prenait la place d’Asya dans le combat contre le Capricorne noir. Le regard azuré du Saint se porta longuement sur cette personne, miroir de son armure. Il ne s’était pas imaginé combattre aux côtés d’un Black Saint dans cette guerre… Mais il était heureux d’avoir de l’aide pour le combat à venir. Seul un fou ne se rendrait pas compte de la puissance de son futur adversaire. Johan lui avait laissé un goût amer, qu’il comptait bien oublier dans cet affrontement. Un signe de tête accueillit le regard et les paroles de cette alliée surprenante

_ « Prêt quand vous l’êtes. »

Caleb laissa son cosmos s’exprimer, bien plus qu’il ne l’avait laissé en combattant aux côtés du Phénix. Le Verseau était le chevalier du froid, et il se souvenait du mur de glace dans les temples… L’air environnant se rafraichit rapidement. Un milieu propice pour combattre, sans avoir peur de gêner ou d’incommoder son allié du moment. Silencieux, et prêt pour son combat, Caleb se contenta d’un signe à l’attention de la générale de Poséidon en la voyant partir. Un spectre sembla lancer un message au Verseau noir, mais le Saint n’y prêta guère attention n’ayant aucune envie d’être pris au dépourvu par le Capricorne noir. Les paroles de la jeune femme l’accompagnant lui soutirèrent un sourire de gratitude, et il répondit.

_ « Toutes les protections sont les bienvenues en ces temps troublés. Continuez votre route, et que les Dieux vous soient favorables. »

Le héraut de Hadès passa en coup de vent par les forges, pressées de retrouver les autres hérauts pour mener le combat final au sommet du volcan. Caleb était heureux de voir autant de forces pour les accompagner. Ils avaient comptés quatre combattants, pour escorter les trois hérauts. Cela serait une bonne chose. Rassuré sur le prochain combat, sans pour autant oublier la puissance de leur adversaire, le Verseau d’or se concentra à nouveau sur son adversaire et prit la parole.

_ « Il serait peut-être temps de mettre fin aux bavardages pour laisser s’exprimer un autre langage Capricorne noir. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t8018-caleb-chevalier-d-or-du-v
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Ven 24 Mar - 20:28

[Vu le retard, je ne tiens compte des personnes encore présentes et non en combat. En cas de soucis, mp moi]

Le temps semblait décidément être aux retrouvailles dans la fureur et le sang. Sans attendre, Erin avait répondu au salut de la blonde nordique. Il se dégageait d'elle quelque chose de fascinant sans que la Générale de Scylla ne puisse mettre la main dessus. C'était comme si une présence divine planait autour d'elle. Ou plus exactement le vestige d'une ancienne puissance désormais endormie. C'était troublant très troublant. Quoique pas encore assez pour détourner la chasseresse de Belmont de son objectif premier.

Aussi, posant la main sur la poignée de son fouet, elle se tourna vers la Vampire Couronnée.

" Lydia, je suis certaine que tu sais ce qu'il se passe entre les colonnes des temples. Qui se bat là-bas. Tu ne peux l'ignorer et si je ne te connaissais pas aussi bien, je te jugerais plus cruelle que tu ne l'es. Tes ressources dépassent de très loin celles des monstres que j'avais coutume d'abattre. "

Et appuyant encore ses paroles.

" Sache que nous sommes deux à veiller sur elle. Même si plus rien ne m'y oblige en théorie... "

Puis se retournant vers Alrun.

" Maintenant que les autres se sont portés contre Pséma, il est temps que notre trio se mette en branle lui aussi. Nous sommes trois, trois liées par le malheur qui a touché les nôtres. Trois survivantes, montrons à cette brute qu'il est pas seulement loin d'être à la hauteur des dieux, il est aussi infiniment plus faible que les enfants de la terre mais j'allais oublier... "
Et reprenant son allure de chevalier de Belmont, la brune combattante s'inclina en un long salut digne des mousquetaires devant la somptueuse féline du grand nord.

" Erin, chevalier de Belmont et générale de Scylla. A votre service, gente dame... "

Un rire léger avait suivi ces paroles issues d'un passé qu'elle avait laissé un peu à contre-cœur mais sans regret à présent que sa vie venait de lui être restituée.

" Si cela vous convient comme à cette splendeur mortelle de Lydia, il est temps de prendre la route vers l'agneau noir que la main de l'homme immolera aux dieux... "

=> à l'assaut du volcan
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   Dim 26 Mar - 13:42

Le temps d'une hésitation, le temps d'un souffle, d'un battement de cœur...

C'était tout ce que s'était accordé la somptueuse chasseresse du Crépuscule avant de se détourner de la voie menant aux temples noirs. Sous la cuirasse d'ambre ténébreuse de la spectre du Vampire se cachait une âme étonnamment pure. Une flamme capable d'aimer avec une telle passion qu'elle en avait surpris le juge du Griffon lors de l'une de leurs si nombreuses rencontres. Dotée de tant de mémoires et pourtant si naïve d'une certaine façon, la rousse au teint d'albâtre nacré n'avait jamais cédé à l'appel le plus sombre. Quelque chose en elle l'en empêchait. Les sentiments, l'amour existait encore en elle et c'était eux qui l'avaient fait se retourner vers sa jeune sœur.

Tant d'inquiétude mais aussi d'espoir s'étaient réveillés en l'énigmatique Lydia. Depuis tant de saisons, elle avait retardé l'inéluctable mais rien ne pouvait être éternellement reporté. Le temps finissait toujours par avoir le dernier mot, usant la vie, usant les hommes, leur rappelant que même le plus puissant d'entre eux finirait un jour par s'incliner sous les ravages du temps. La vieillesse et la mort, personne parmi les mortels ne pouvaient y échapper. Tôt ou tard, tous finissaient par embrasser la mort...

Lentement, son regard s'était attardé sur un chemin qu'elle seule semblait contempler alors que ses deux compagnes se parlaient. Chant lointain et si proche pourtant. Trois elles étaient à présent. Trois mais en une aube peut-être plus si lointaine, quatre elles deviendraient.

Lentement, ses paupières s'étaient refermées et ses ailes déployées en un long appel vers le ciel. C'était l'aura qui pointait vers elle, qui la cherchait sans en avoir réellement conscience. L'appel du sang était si puissant qu'inconsciemment Lucinda l'avait émis. Sœurs elles étaient, Vampires reines elles étaient. Si proches et si lointaines autant que pouvaient l'être la lune et le soleil...

Mais face au sang, rien ne serait jamais trop loin. Parfois un seul souffle de cosmos suffisait et sur un dernier salut, Lydia se reprit. Revenant en ce monde, elle laissa son esprit se détacher du combat de sa cadette. Ezéquiel était là. Il veillerait sur Lucinda le temps qu'elle, Lydia, ne rentre aux Enfers. En dernier recours, il lui resterait l'abri de la Toloméa.

Le temps était venu d'avancer... Encore...

Et se tournant vers ses deux compagnes, elle glissa tout simplement ces quelques mots...

- En avant, mes sœurs de fortune, il est temps de mettre un terme à toute cette folie...

Aux noms de nos dieux et en nos noms, il est temps d'à jamais, briser tout cette démence...


=> Vers le sommet du volcan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event Pséma] Une tueuse en embuscade (Venez, je vous attends à un banquet sans pareil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Death Queen Island: Antre de la Confrérie Noire :: Forge Noire-