RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1159] Imst, Autriche - Naissance d'Ostro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [1159] Imst, Autriche - Naissance d'Ostro   Lun 20 Mar - 20:45

Vous êtes maintenant nombreux à suivre les récits de l'innénarrable Ostro, vaillant Spectre du Piétinement, porteur du surplis du Rhino!
Le Colosse du Mekkaï a bourlingué un peut partout en plus de 500 ans.

Tantôt marin, tantôt guerrier! Souvent, bien trop souvent diraient certains, il prit la mer. Ce qui l'amena à vivre d'étranges aventures! Mais toutes commanditées au départ par le Seigneur Hadès!

Mais vous êtes plusieurs à vous demandez comment tout celà a commencer.
Pour celà, il nous faut remonter jusqu'en 1159, année ou Ostro est né.



Mais laissez-moi vous conter celà:


Journal de Guerre Infernal-1159: Imst, dans le Tyrol Autrichien


Citation :
Le TYROL
Ambiance:l'air de la montagneSpoiler:

1159, à Imst dans le Tirol Autrichien. C'est là que je suis né! C'était un beau soir de pleine lune l'hiver.

Bianca et Thomas Goth, mes deux parents, se réjouissaient de ma naissance, jusqu'à ce que je vit le jour pour de bon. Biensûr, moi j'étais trop petit pour comprendre, mais leurs visages montraient clairement leur désapointement.

Quand ils me regardaient...y'avait quelque chose qui les dérangeaient. Pourtant à cette époque là, et vu que je n'était qu'un gentil bambin et bien vivant, çà ne pouvait pas être ma peau grise!
(mon joli grain de peau je l'ai eu le jour où j'ai rejoins le cercle d'Hadès, mais chacun sait celà!)

Bon! C'est vrai, je pleurais beaucoup et je m'agitais beaucoup aussi...mais quand même, pas de quoi fouetter un chat
(chaque bambin fait çà, surtout quand il crie famine!).

Personnellement, je n'ai pas connus leur première réaction. Mais plusieurs contemporains ont sût
(ils avaient pas trop le choix non plus) me raconter cet épisode. Aussi, je suis prêt à le partager avec vous, bien que je ne sois pas sûr que ce soit véridique (et c'est pas faute d'avoir menacer tout ces gredins qui répétaient le même récit, comme s'ils s'étaient concertés):

« Bianca !...C’est…comment dire mein Liebe,…c’est tout bonnement époustouflant ! Dieu a enfin écouté nos prières et fais ce…ce cadeau ! »

« Ne dis pas de bêtise, Thomas ! Tu vois bien comme moi, que c’est un pou ! Il ne s’agit pas là d’un cadeau de Dieu, mais plutôt d’une malédiction ! Comment ais-je pus mettre au monde une telle abomination ? »

« Ne blasphème pas ! Tout le monde sait que les nouveau-nés ne sont pas jolis à la naissance. On l’appellera du nom d’Ostro ! »

Ostro devint donc mon nom. A cette époque, personne ne prêtait vraiment attention aux jeux de mots. Surtout pas les Goths !
Je grandis vite et devint vaillant! Un beau gaillard, bâti comme deux mulets. Ma force était inhumaine !


Un jour, alors que je flânais sur les flancs de la montagne...

« Ostro !...Ostro ! »

Occupé à contemplé une marguerite dans cette montagne tyrolienne, je n’entendis pas mon ami Peter m’appeler.

« OSTRO ! » Me cria-t-il à l’oreille.

Mais quelle mauvaise idée ! L’acouphène ainsi provoqué engendra mon ire. Ah ! Cette fois je répondis, mais d’un bon coup de poing dans la figure de ce pauvre Peter. L’enfant, ne se releva jamais plus. Pire ! Aux obsèques j'ai pleuré celui avec qui j'avais partagé tant de choses, ne m'étant même pas rendu compte que j'étais responsable de la mort de mon meilleur ami. Faut dire que j'avais pas conscience de la force qu'était la mienne.

Je l'ais pleuré longtemps!

Et pis, çà m'est passé. J'avais tout de même gardé cette marguerite que j'avais fait séché et utilisé comme marque-page pour mon livre illustré que j'aimais regardé encore et encore...un vieux livre qu'avait donné le grand-père de mon grand-père. une sorte d'héritage unique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
 

[1159] Imst, Autriche - Naissance d'Ostro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-