RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kirusame


Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 62
Armure : Scale du Crocodile

Feuille de Personnage :
HP:
135/135  (135/135)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]   Ven 14 Avr - 9:11

=> DQI

Comme vous le savez tous, Ce cher petit Kirusame était donc sur l'île de la reine morte pour aider l'alliance à mettre un terme aux agissement de Pséma. Il essayait de faire de son mieux pour aider tout le monde avec ses petits moyens et c'était déjà pas si mal vous me direz. C'est donc ainsi qu'il fût affublé de la tâche de s'assurer que la plage était devenue sûre malgré cet Auguste qui était peut-être encore dans les parages.

Le crocodile n'était pas du genre lâche et c'est donc déterminé qu'il commença ses investigations, prêt à en découdre avec n'importe quel saint noir qui se présenterait devant lui et il vaincrait, pour la justice.

Mais bon voila, comme un cheveux sur la soupe, un élément assez incongru allait arriver, transporté par un message du royaume des mers. En effet, L'écaille de Chrysaor du pilier de l'océan indien venait de se réveiller après des années d'inactivités et ce fût donc naturellement qu'en tant que lieutenant de ce même océan, c'était à l'enfant d'aller chercher son supérieur direct afin de l'introduire ou le réintroduire dans le contexte du sanctuaire sous marin, surtout avec tout ce qu'il s'était passé en ce moment.

Obéissant envers les ordres de ses supérieurs, il était donc hors de question pour le pré-pubère de refuser et il décida donc de se hâter vers la localisation du nouveau général pour s’acquitter de sa mission.

Ce ne fût pas très long de retrouver le chemin, Kirusame connaissait bien cet endroit maintenant et il fût donc assez vite arriver à son pilier. Il était un peu très lorsqu'il remarqua qu'il subsistait encore quelques débris de l'attaque des chevaliers noirs mais la vue d'un homme aux cheveux blancs le reconcentra. C'était sans doute lui, son cosmos puissant et chaud ne pouvait être que celui d'un général, ça ne faisait aucun doute.

C'est donc d'un pas déterminé que le gosse aux yeux bleus s'avança pour se présenter.

"- Bienvenue dans ton nouveau chez toi général ! "

Étonnamment, il y avait quelque chose d'assez étrange chez cet homme. Il semblait si harmonieux et familier que Kirusame se désintéressa directement des protocoles pour prendre un ton assez détendu.

"- Comment tu t’appelles ? Moi c'est Kirusame, je suis le lieutenant du crocodile. "

Après cette petite phrase, le jeune homme prit un petit air enjoué et son plus beau sourire.

"- Enchanté. "

Oui, il se sentait à l'aise comme jamais il ne l'avait été avec un inconnu. C'était peut-être car cet homme allait se révéler, un jour, bien plus proche que ce que Kirusame ne pouvait l'imaginer à ce moment-là ...
Revenir en haut Aller en bas
Zaveid


Général
Général
avatar

Messages : 215
Armure : Chrysaor de l'Océan Indien

MessageSujet: Re: Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]   Ven 14 Avr - 10:11

Dès son arrivée, ou plutôt son retour, au Sanctuaire sous-marin, Zaveid s'était débarrassé de son écaille pour rejoindre Atlantis. Il y avait là bas des portails qui permettaient de voir ce qu'il se passait à l'autre bout du monde, notamment chez les érudits, et il s'y était rendu pour voir ce qu'il se passait sur l'île de la Reine Morte.

Il y avait, là bas, une femme qui lui était familière. Cela remontait à plusieurs années surement, mais il était presque sûr de l'avoir déjà vue quelque part. Les soldats présents étaient inquiets, le combat faisait rage, les Black Saints étaient redoutables, et les marinas trop peu nombreux sur place

«Les spectres semblent majoritaires... Général Zaveid, vous ne comptez pas vous y rendre?»
«Non. Je ne peux pas. Si j'avais du y aller, Poséidon m'aurait envoyé directement sur place et non ici. Rien ne dit que ce type à l'épée là, n'a pas organisé cette attaque pour attirer tous ses ennemis au même endroit. Le Sanctuaire sous-marin est presque sans défense maintenant, c'est pas une bonne chose.»


Il pesta un moment alors que les choses prenaient une autre tournure. La femme au trident se prit un coup violent de la part du chevalier noir du bélier, elle paraissait immobilisée jusqu'à ce qu'un cosmos puissant éblouisse toute la salle qui regardait le spectacle à travers le portail! Lorsque le général retrouva l'usage de la vue, la femme aux cheveux blancs portait une écaille différente, plus belle, plus puissante, et il eut un léger sourire en coin

«La chance...» il prit une profonde inspiration, si elle avait le soutien total de son dieu, il ne risquait rien de lui arriver et la victoire était surement déjà la leur. Il tourna donc les talons et sortit de la salle «je retourne à mon pilier.»

Au fur et à mesure de ses pas, il gonfla son cosmos pour appeler les marinas qui devaient être sous ses ordres. Il devait faire le point sur la situation en Atlantide, absent trop longtemps, son écaille avait été portée par d'autres, donc de nouveaux capitaines devaient être éveillés. Il vint se placer près de son armure, la regardant avec un sourire affectueux, avant de poser sa main sur l'épaulette. Elle se fragmenta et vint se poser sur lui, la main sur le torse, il paraissait juste serein

«Promis, j'arrête les conneries...» un cosmos approchait, mais il ne se retourna pas tout de suite, il n'avait pas mis son casque, et la lance était accrochée dans son dos. Il se tourna pour voir... un gosse? Il battit des cils un moment, sur le coup, il eut un instant de blocage, son visage? Il lui était terriblement familier. Ses yeux, ses traits, enfin surtout ses yeux. Il baissa le regard sur son corps et de la même manière, il fut intrigué.

«Euh... salut. Kirusame tu dis? Tu es japonais?» il s'approcha un peu, et tendit la main d'un air encore un peu observateur «je suis Zaveid. Tu peux m'appeler par mon prénom quand on est seuls, mais faudra quand même dire "Général" quand y'aura du monde.» ça ne lui plaisait pas, mais le protocole était tout de même important au sein de l'armée de Poséidon. Là ils étaient seuls, donc il se fichait pas mal que le gamin le tutoie comme ça.

«T'as quel âge?» non parce qu'il paraissait vachement jeune pour être Capitaine. Quoi que bon, il avait été éveillé au cosmos assez jeune aussi, et c'est surement parce qu'il était destiné à être Général qu'il fut nommé plus tard, mais pour un Capitaine.. enfin peu importe, il se demandait tout de même pourquoi ce gosse l'intriguait autant. Il était sur qu'il le connaissait, ou alors... non bizarrement, c'était pas vraiment lui qu'il semblait reconnaître, mais bordel, il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, c'était agaçant!
Revenir en haut Aller en bas
Fatality


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 56
Armure : aucune

MessageSujet: Re: Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]   Mar 6 Juin - 21:12

Chuchotement, ainsi allaient et venaient les informations au Sanctuaire sous-Marin. Ou plutôt, une manière comme une autre de s’initier aux ragots, participant à la prolifération de la communauté. L’entente du retour d’un Général autrefois disparu. Pas n’importe lequel, selon certains. Et particulièrement dans ce groupement d’hommes posés non loin de là.

« C’était pas ce gars-là ? Vous savez, celui qui a fait ça … »

Un brouhaha grandissant au rythme des voix mimant faussement l'indignation. Et les mots s’en donnaient à cœur joie. Des soldats qu’il fallait occuper d’une manière ou d’une autre, assurément. Parce que des questions gênantes se posaient, dans ce mélange d’incompréhension. Et Poséidon a autorisé ça ? Alors quoi ? La guerre contre le responsable de c'te merde est si compliquée pour faire appel à ce genre de connards? Et déjà, les rumeurs allaient bon train, autant que les paroles salées d’une mer libérée. Pff. Le Sanctuaire sous-marin, c’est plus ce que c’était. Ultime remarque.

Conversation qui aurait pu être bien plus longue, si ce supérieur ne s’était pas approché d’un pas lourd. Des traits marqués par la sévérité d’un rang, d’une responsabilité. Un silence se faisant, à son arrivée. Des billes charbonneuses fixaient alors chacun des hommes de ce petit groupe. Trois, à vrai dire.

« Si vous avez l’temps d’raconter d’la merde, allez donc m’trouver le Lieutenant Kirusame. Une affaire requiert sa participation » Voyant que l’une lèvre entrouverte menaçait d’émettre un son, il ajouta : « Y’a rien à redire. Contentez-vous d’faire votre boulot et de l’ramener. Point final. »

Des pas qui s’en allaient, et une paire de jambe arrêtées par un ordre différent. Chacun son parc, et les huîtres seront bien gardées.

*****

Moment de recherche avorté. Et une crainte d’une aiguille se mouvant sur le cadran. Un temps qui s’écoulait, et ne demeurait toujours que ce néant. Finalement, des bruits de pas résonnant sur le sol où se tenait un pilier. Eclair de génie, de penser qu’il serait peut-être à l’endroit où sa protection était affiliée. Temps précieux, perdu en âneries.

Claquements. Signe d’une approche à vive allure. Et, peu à peu, les ombres difformes laissaient place à quelque chose de plus reconnaissable. Des silhouettes, probablement. Deux, semblait-il. Soupir d’un soulagement avéré. Et déjà, ils arrivaient à leur hauteur. Brèves salutations, presque silencieuses.

« Général » Étonnante sobriété.

Une tête se retourna alors en direction du porteur de la Scale du Crocodile, tandis qu’une seconde se fixa de manière bien peu discrète vers cet homme dont il avait entendu l’histoire présumée.

« Lieutenant Kirusame, vous êtes attendu pour une affaire. Urgente, parait-il. » Notion relative. Très relative. « Nous n’avons pas ordre de vous transmettre les détails. Suivez-nous simplement jusqu’à destination »

Hochement précipité d’un cou, en direction de l’homme de Chrysaor, et déjà il s’éloignait, accompagné de cet enfant. Et ce, sans même connaitre la raison de son appel. Probablement devait-il retourner sur ses positions, afin de protéger le domaine d’une possible offensive. Ou peut-être était-ce de déblayer les ruines, afin de peut-être dévoiler les corps de quelques survivants, ensevelis sous ce qui n’était plus que sable, terre, et désespoir.

Pourtant, le second soldat, lui, resta figé là quelques instants supplémentaires. Des perles de jais, parcourant en long, en large et en travers les traits de l’adulte aux mèches opalines. Un long silence. Puis, des pensées fusantes, presque autant que les mots le seraient d’ici quelques secondes.

« Un gosse et un pervers : comme c’est amusant. Alors quoi, ça t’intéresse plus les Nymphes ? Trop difficile à dompter c’est ça ? Trop bavardes, aussi. » Ironie constante. « Vrai qu’un gosse c’est plus facile. Pas trop d’force, moins d’importance. Et moins d’formes aussi, mais ça, c’est pas comme si ça dérangeait pas vrai ? »

Un rappel à l’ordre, de cet autre déjà loin désormais. Si bien qu’il lui avait fallu crier pour espérer se faire entendre. Des paroles, de l’autre côté. Peut-être. A vrai dire, l’homme l’ignorait. Plus que ça, il s’en fichait. Parce qu’il avait eu l’occasion de cracher son venin.

« Tsh. Ça m’débecte d’voir un gars dans ton genre avec une telle protection. A croire que Poséidon est sénile ! »

Nouveau claquement de langue, avant que des talons ne se tournent. Départ précipité, certes. Sans doute parce que le temps était compté, mais aussi parce qu’il était conscient de la différence de puissance entre cet homme et lui-même. Qu’on le qualifie de lâche, qu’on lui jette la pierre. Mais lui, au moins, n’avait pas vendu ses mots. Personne honnête, facilement engrainée par les rumeurs environnantes. Un jour peut-être se reverront-ils. Un jour peut-être deviendrait-il raisonnable. Mais pas encore. Pas encore.


Revenir en haut Aller en bas
Zaveid


Général
Général
avatar

Messages : 215
Armure : Chrysaor de l'Océan Indien

MessageSujet: Re: Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]   Mer 7 Juin - 9:46

Au final, Zaveid n'allait pas avoir le temps d'avoir sa réponse concernant cet enfant. Un garde débarqua de nulle part, le saluant à peine avant de délivrer son message. Haussant un sourcil, il trouvait tout de même que le garde était bien sec dans son ton

«Vous n'êtes peut être pas habilité à lui dire en quoi consiste l'urgence, mais cela ne doit pas vous empêcher d'être poli envers l'un de vos supérieurs. Ce jeune homme est lieutenant de Poséidon, ne l'oubliez pas.» les choses avaient-elles changé en son absence? Les gardes semblaient avoir pris de la bouteille, peut être que les gradés s'étaient absentés trop longtemps et qu'ils avaient pris la grosse tête à devoir protéger le Sanctuaire en leur absence?

D'ailleurs, il n'était pas au bout de ses surprises, car le garde en rajouta une couche, mais envers lui cette fois. Autant, le traiter de pervers, il s'en fichait un peu. Bon, qu'on l'accuse d'abuser de petits garçons lui plaisait un peu moins quand même, mais de toute évidence, son histoire avec la nymphe avait fait du chemin, mais ce n'était pas tant ça qui le gênait. Il allait devoir s'y faire et assumer, et faire pénitence aussi. Poséidon lui avait pardonné, il faudrait maintenant qu'il arrive à se faire pardonner du Sanctuaire.


«Votre agressivité est légitime, mais n'oubliez pas quand même que je reste Général, ça vous prend peut être aux tripes, mais va falloir me respecter si vous ne voulez pas finir dans un trou à bulots.»

L'homme n'en avait cependant pas fini, il cracha son dégoût jusqu'au bout, sauf qu'il commit une erreur terrible sur le coup... Insulter Poséidon? Zaveid serra les poings, mais ne dit rien sur le coup, attendant qu'il parte avec un regard plus noir qu'on ne l'avait jamais vu. Le jeune homme n'était pas de ceux qui se vexe, on peut l'insulter ou le critiquer, il s'en fichait la plupart du temps, mais ce petit con venait d'insulter son Dieu, celui qui lui avait offert une nouvelle chance, et leur maître à tous? Il avait de la chance que Poséidon était actuellement occupé sur Death Queen Island, car pas dit qu'il aurait toléré ça.

«Toi mon gars... t'as pas idée de ce que tu viens de dire.»

Il avait autre chose à faire pour le moment, il devait rejoindre les érudits pour en apprendre plus sur ce qu'il se passe sur Death Queen Island, et il allait d'ailleurs justement être envoyé ailleurs pour quelques heures, ça lui permettrait de se calmer. Ou pas.

==========================

Rp clos! Merci!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et t'es quiii ??? [=> Zaveid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Pillier de l'Océan Indien-