RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Ven 23 Juin - 18:04

Quelques jours après avoir remis l'épée à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
============================
Ainsi donc, j'avais réussi à récupérer l'épée. J'avais échoué à récupérer le Trident de Poséidon, mais j'étais parvenue à récupérer l'objet le plus précieux qui soit en ce monde. L'épée d'Hadès. Je ne savais pas trop ce que je ressentais, j'avais remis l'artefact sur un piédestal destiné à notre Seigneur qui avait disparu pour lui être retourné, puis j'étais rentrée dans mon domaine en Caïna.

Mon temple n'était pas trop loin de celui d'Aërys de la Wyverne, mais assez pour que je m'y sente chez moi. Si tout était gelé dans les environs, mon temple avait davantage des allures de forêt tropicale. L'avantage de ne pas avoir un climat réel comme à la surface, on faisait un peu ce qu'on voulait de notre petit domaine.

J'étais dans un bain, je disposais de quelques serviteurs, probablement pas autant que Queen à son époque, mais ça me convenait, moi qui étais habituée à être tout le temps seule, je ne me sentais pas d'avoir trop d'esclaves à mon service. Juste une qui s'assurait que j'ai ce dont j'avais besoin, et un autre pour rester à l'entrée pour le cas où l'on vienne me demander. Pourquoi viendrait-on me demander hein? Mais bon, il servait juste à ça.

Mine de rien, ça faisait du bien de se détendre après cette quête. Interminable, infinie, parcourir le monde, le découvrir un peu aussi, c'était une expérience nouvelle et particulièrement grisante. Mais je savais aussi que je ne pourrais rester infiniment dans ce bain. Je devais sortir, et surtout faire mon rapport. J'ouvrais les yeux pour fixer les pierres au plafond, il flottait dans l'air une bonne odeur florale, mais je me décidais à me lever.

Galea s'approcha alors et me tendit une serviette en baissant les yeux, comme pour ne pas prendre le risque de me voir nue

«Ma Dame... j'ai reçu un message comme quoi la Juge Aërys est retournée en son temple.» je prenais une profonde inspiration avant de soupirer, m'enveloppant dans la serviette pour réfléchir tout en prenant une autre serviette afin de sécher mes cheveux

«Trouve moi la tenue la plus... masculine que tu trouveras. Et qui couvrira le plus possible mon corps.» même mon surplis mettant en avant mon corps, et honnêtement, je voulais être la moins désirable possible pour faire mon rapport. Après ce qu'il s'était passé la dernière fois... Galea ne sembla pas comprendre, mais s'exécuta. Elle me trouva donc un pantalon de cuir avec une chemise ample de couleur pourpre, une tenue d'homme en quelques sortes, ça allait très bien. J'attachais aussi mes cheveux un peu n'importe comment, mais je vis un léger sourire en coin chez ma servante et je plissais les yeux

«Qui y'a t'il?»
«Je crains que vous ne soyez toujours belle, Ma Dame.»
«Fais moi penser à mettre mon visage en avant lors de mon prochain combat, avec une bonne balafre, ça ira peut être mieux.»


Elle sembla vouloir rire, pourtant j'étais sérieuse. Je soupirais encore, tant pis, ça irait comme ça. Une paire de bottes, je ressemblais presque à un écuyer au final, mais je restais présentable. Les vêtements étaient propres et soignés, c'était donc toujours respectueux envers ma maîtresse. Enfin mon supérieur, évitons les confusions.

Je me rendais donc au Temple de la Wyverne avec la boule au ventre, je me répétais dans ma tête toujours les mêmes mots «tu fais juste ton rapport et tu te casses, tu fais juste ton rapport et tu te casses, si elle te fait encore des avances, cette fois tu dis non! Elle est peut être canon, mais zut à la fin, je sers Hadès avant tout!»

J'arrivais à l'entrée et je demandais donc à la nymphe de m'annoncer, une boule dans la gorge, je savais que je risquais quand même sa colère. J'espérais que le fait d'avoir retrouvé l'épée d'Hadès calmerait un peu son envie de me trucider...
Revenir en haut Aller en bas
Aërys


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 137
Armure : Surplise de la Wyverne

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Mar 4 Juil - 0:08

Aërys avait rejoint son domaine et la première chose qu'elle fit quand elle rentra, c'est de passer ses nerfs dans une zone reculée à dégager du temple en balançant des coups de griffes contre les murs et en faisant exploser son cosmos en projetant à différents endroits des sphères de cosmos ténébreuses qui brisèrent la roche mais , pas suffisamment pour risquer de faire s'écrouler le temple. La pièce dans laquelle elle se trouvait disposait de protections runiques qui l'empêchaient d'être détruite du moins tant que la puissance contenue n'est pas exagérée. Elle venait d'apprendre grâce aux autres nymphes qui parcouraient les enfers et laissaient traîner leurs yeux et leurs oreilles un peu partout des derniers événements et notamment par rapport à la récupération des artefacts. Bien évidemment elle était heureuse que l'épée de son seigneur ait été récupérée et en plus de ça le spectre d’Athéna une vraie réussite que cette mission en extérieur prouvant encore la puissance des serviteurs d'Hadès. Cependant, c'était Sivir qui avait récupéré l'arme divine … cette petite catin qui avait osé l'humilier chez elle ! et pour couronner le tout , l'expédition en Océanie et en Amérique d'Aërys ne lui avait rien apportée … c'est les mains vides qu'elle était rentrée … un puissant sentiment d'inutilité l'envahit … ce qui provoqua sa rage … avant qu'elle ne se calme …

Elle prit un bain dans les termes de son vaste domaine et fut rassurer par l’étreinte chaleureuse et la musique des autres nymphes qui prirent soit d’elle comme d’une princesse. Alors qu’elle vaquer à ses occupations dans sa chambre une nymphe vint l’informe de la visite pour le coup surprenant de Sivir ce qui l’étonna et la perturba quelque peu … elle fit signe a sa servante et la congédia d’un geste de la main, elle comprit le message et alla informe la spectre qu’elle pouvait la suivre. Aërys profita pour mettre une tenue toujours aussi légère. Au niveau de son bassin une jupe en soie de couleurs écarlate qui laisser entrevoir entièrement son ventre. Au niveau de sa poitrine rien qu’un petit voile transparent laissant ainsi tout le loisir aux yeux baladeur d’observer ses formes généreuse. Elle finit par agencer magnifique c’est cheveux avant d’attendre la jeune spectre qui devrais arriver d’ici peu dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Mar 4 Juil - 10:38

Spoiler:
 

Pourquoi avait-il fallu que je sois sous les ordres de la Wyverne? Ok, je ne connais pas le troisième juge, mais j'avais dans l'idée qu'il correspondait beaucoup plus à l'idée que je me faisais d'un juge que celle qui avançait désormais vers moi.

Le cœur battant, je gardais la tête baissée alors qu'elle s'avançait dans une tenue... non mais elle était sérieuse?

Je prenais une profonde inspiration, essayant de canaliser ma frustration face à tant de désinvolture qui ne collait pas au rôle et à la classe que devait avoir un juge! J'ignorais tout de son histoire, qu'elle était une nymphe, ce genre de choses, mais sérieusement j'étais légèrement frustrée de la manière dont elle se tenait qui était tellement éloignée de ce que je m'imaginais pour un juge.


«Dame Aërys, Sivir de l'Alraune. Je viens pour vous faire mon rapport suite à la demande du Seigneur Hadès pour la quête des artefacts divins.»

Personnellement, je ne comptais nullement m'excuser pour la dernière fois. Plusieurs fois j'avais essayé de lui faire comprendre que je ne pouvais pas me donner ainsi à elle, mais son caractère extravagant n'a rien voulu savoir. Et lorsque j'ai consenti à me laisser faire, elle a tenté de m'hypnotiser avec son cosmos. Je tremblais légèrement, attendant qu'elle s'installe pour écouter mon rapport en long en large et en travers. Autant elle risquait de profiter de mon échec face au Trident pour se venger un peu, mais j'avais au moins eu la chance de ramener l'épée, ce qui m'offrait surement une toute petite protection. Protection qui ne durerait probablement pas, mais au moins suffisante pour aujourd'hui. Je doutais fort qu'Hadès accepte que l'on punisse sévèrement celle qui lui avait ramené son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Aërys


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 137
Armure : Surplise de la Wyverne

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Sam 8 Juil - 12:20

Spoiler:
 

Style de vêtement d'Aërys
Spoiler:
 

Lentement mais surement le serpent s’approche de sa proie pour dévorer du regard la jeune demoiselle en avançant dans sa direction laissant son trône des roses. Dans le silence totale le pas de la nymphe infernale résonnait un à un encore et encore jusqu’à ce qu’elle arrive face à Sivir. Elle s’inclina poliment devant la spectre avant de passer avec la légèrement d’une plume une main douce et délicate sur la joue de la demoiselle vêtu de façon très peu féminine.

- Sivir ma douce sivir je … dit-elle un peu perdu avant de reprendre contenance je suis heureuse que tu sois de retour et surtout en vie dit-elle avec un sourire naturel des plus ravisant On m'a rapportait t'es exploit et je suis extrêmement fier de toi sivir dit-elle sincèrement sans haine n'y rancœur dans la voix en s'approchant un peu plus de la spectre mais je … dit-elle en regardant l'espace d'un instant le sol je voulais m'excuser auprès de toi pour … mon comportement l'autre fois … je te demande pardon je venais a peine de me réveiller après des siècles de sommeil et tu mets apparu peu de temps après … j'ai alors senti mon cœur battre comme jamais auparavant et … dit-elle en posant une main chaude et douce sur le visage de sivir j'étais totalement perdu … ta beauté si soudaine ma fait perdre tous mes moyens que je me suis exprimé de façon trop direct … je m'en excuse si cela ta perturbait mais je … dit-elle avec une larme qui coula le long de ça joue avant de se perdre sans les ténèbres

Elle se posa alors délicatement contre le torse de sivir comme un papillon sur une fleur de printemps douce et délicat elle commença alors a sangloter de plus en plus faisant ainsi comprendre ses sentiments sincères ? Peut-être que même elle ne le savait pas dans un esprit aussi chaotique il et aussi facile de tromper le monde comme il peut être aussi sournois et dangereux de se mentir à soi-même de façon consciente ou non. Cruelle agonie que celui d'une nymphe à l'esprit brisé et torture. Aërys continua dans les bras de Sivir à se morfondre de regret.

- Je suis vraiment désolé Sivir … sanglota t-elle ne me rejette pas encore je t'en prie je ne pourrais y survivre … continua t-elle tristement.

Aërys ne comptait pas écouter le rapport de sivir, car elle avait déjà toutes les réponses à ses questions et elle ne voyait pas ce qu'elle pourrait lui apporter de plus … hors mit peut être un peu de réconfort ? la nymphe juge des enfers n'est pas une créature rancunière mais non du moins cela dépend des points de vue … il a bien pire comme punition et comme châtiment que de la torture physique.


Dernière édition par Aërys le Dim 9 Juil - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Sam 8 Juil - 13:50

Spoiler:
 


À quelle sauce est-ce que j'allais être mangée? Aucune idée. S'il y avait une chose que j'avais retenue de ma première - et seule - rencontre avec la Wyverne, c'est bien que je ne pouvais absolument pas prévoir ses réactions. C'était un peu comme si elle avait des centaines de personnes dans sa tête et que je ne pouvais pas prévoir à l'avance laquelle allait me faire face.

Déjà, sa tenue me fit froid dans le dos. J'espérais qu'elle n'avait pas pour but de me séduire à nouveau, car vu la manière dont les choses s'étaient déroulées la dernière fois, je ne compte pas me laisser faire une nouvelle fois. Surtout que là, je suis presque venue lui dire adieu suite à mon entretien avec Minos.

Elle s'approchait alors, je me redressais doucement pour la voir se déplacer avec cette volupté qui semblait la caractériser. Et merde... je me demande si au final, je n'aurais pas préféré qu'elle m'en colle une? Je prenais une profonde inspiration mais elle venait mettre sa main sur ma joue, m'incitant donc à me lever. Elle en venait à me féliciter, et je levais les yeux au ciel d'un air las

«Ma Dame, êtes-vous sûre d'avoir entendu tous mes exploits? Il se trouve que j'aurais pu ramener le Trident de Poséidon, mais que j'ai échoué à le prendre des mains du Chevalier d'Or de la Vierge.»

Euh... oui en fait, elle semblait s'en foutre totalement, je n'étais même pas sure qu'elle m'ait entendu car elle me sauta carrément dans les bras! Elle était vachement légère n'empêche, surement un truc de nymphe, j'en sais rien... mais je refermais un peu mes bras autour d'elle, surtout pour l'empêcher de tomber mais j'étais surtout... j'avais pas les mots pour le décrire, sous le choc?

«Euh... non mais vous... enfin, il ne faut pas vous excuser...» non mais c'est quoi cette situation? Je regardais autour de moi comme si j'espérais que quelqu'un me vienne en aide. Surtout que là, j'étais pas au mieux de ma forme. Ces derniers temps, je les ai passés à me reposer après le calvaire que m'avait fait subir Queen, sans oublier les projets à venir et j'étais un peu là pour en parler avec la Wyverne! Elle devait être au courant, j'avais promis au Seigneur Minos de lui en parler.

D'ailleurs, était-elle au courant pour Brunissen finalement? Qu'elle dormait chez moi? Vu son état, j'osais pas le lui dire, elle pourrait peut-être être jalouse...

Sauf que voilà, lorsqu'elle mentionna que je ne devais pas l'abandonner, pas la rejeter, je me retrouvais un peu coincée - c'est une manie chez elle?

«Ma Dame... je suis vraiment désolée, mais je crains de ne pas avoir le choix. J'ai eu de nouveaux éléments depuis notre dernière rencontre, et il semblerait que Queen nous ait tous fourvoyés...» j'essayais de tapoter maladroitement son dos pour la réconforter quand même, j'avais vu des mères faire ça à leurs enfants dans mon village quand ils pleuraient - je n'avais aucune notion dans ce domaine moi! «je ne suis pas née sous la protection de l'étoile de la Magie, Ma Dame... je suis née sous la protection de l'étoile du Talent. Lorsque je me serai pleinement éveillée, je devrai servir le Seigneur Minos.»

Aïe... je ne savais pas du tout comment elle allait réagir à ça. Car ça impliquait pleins de choses. J'allais quitter Caïna, rejoindre mes appartements près du Temple du Jugement, et j'embarquais Brunissen avec moi évidemment...
«Je euh... je suis désolée... mais nous devons prendre d'assaut la Tour des étoiles, là où Athéna a enfermé tant des nôtres... c'est une mission qui devrait être périlleuse et je me demandais si vous pourriez demander à certaines des étoiles sous vos ordres à nous rejoindre?» j'avais évité de répéter le nom de Minos, au cas où... ce moment où tu as l'impression d'être au bord d'un volcan, aucune idée s'il va entrer en éruption ou s'il dort tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
Aërys


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 137
Armure : Surplise de la Wyverne

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Dim 9 Juil - 21:54

Aërys fut bien installé dans les bras bienveillant de sivir qui essayait de la réconforter un peu maladroitement certain mais l'intention était là, et il n'en fallut pas plus pour que la nymphe soit rassurée du moins pour le moment… car elle n'avait envie que d'une chose pour le moment rester prêt de la jeune spectre qui pourtant l'avait déçu dès leur première rencontre.

- N'ai craint ma dulcinée ... dit-elle posant délicatement ses lèvres contre celle de sivir tu as récupéré la lame de notre seigneur c'est le principale … continua t-elle dans un murmure sur un ton joviale et empathique

Dans le dos de la nymphe un très léger morceau osseux formant normalement ses magnifiques ailes ténébreuses sortirent de sa chair presque imperceptiblement pour sectionner le haut de son vêtement dévoilant ainsi une poitrine des plus désirables. Aërys se colla à un plus contre sivir tout en continuant de trembler à la fois de tristesse et d'excitation. Puis le couperait tomba et laissa la nymphe infernale sans voix suite aux révélations qui lui briseraient le cœur la faisant pleurer un peu plus alors qu'elle tâchait de se contenir pour ne pas totalement éclater en sanglot et tomber dans la déprime la plus profonde.

- Je… vois dit-elle entre deux pleures , mais tu n'es pas encore éveillé ? Nous pouvons profiter de ce moment toi et moi … maintenant … dit-elle en caressant doucement la chevelure de sivir en posant avec passion ses lèvres sur le coup de la demoiselle et puis même si tu pars … fit-elle marquant une pause pour pleurer tant cela lui était difficile à imaginer tu pourras venir me voir … finit-elle avec une lueur d'espoirs dans ses yeux remplis de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Lun 10 Juil - 11:03

Est-ce qu'elle m'écoutait seulement? Avait-elle compris pourquoi j'étais là? Sérieusement, j'étais venue pour faire mon rapport, j'avais fait exprès de m'habiller limite comme une mendiante pour pas l'attirer, et malgré ça, elle venait m'embrasser et se coller contre moi? Je me retrouvais totalement dépassée sur le coup, le contraste était tellement violent entre elle et Minos que j'avais l'impression d'être passée dans une autre dimension.

Pire, elle faisait sauter son soutien gorge en se blottissant contre moi en voulant visiblement... non mais elle était sérieuse?

Je levais les yeux au ciel et je venais l'attraper par les épaules pour la faire reculer, histoire de bien planter mon regard dans le sien pour qu'elle comprenne que là: C'ÉTAIT PAS LE MOMENT!!!!


«Ma Dame... est-ce que vous comprenez un peu quel est votre rang? Je suis ici en tant que spectre d'Hadès, je suis là pour le servir LUI! Je ne suis pas venue en visite de courtoisie pour vos beaux yeux, alors aussi séduisante que vous puissiez être, j'aimerais bien avoir un entretien avec le Juge de la Wyverne!!»

Mon ton était sec, et surement froid aussi. Mais là, elle dépassait les bornes! Succube, nymphe, je me fichais pas mal de ce qu'elle était en cet instant! Moi je voulais parler à un Juge, un spectre, BORDEL À QUELQU'UN D'UN MINIMUM SÉRIEUX!

«Nous sortons tout juste d'une attaque contre notre Sanctuaire! Nous avons réussi à repousser un individu qui a tenté de s'en prendre directement à notre Dieu! Nous avons récupéré le Sceptre d'Athéna! Il faudrait peut-être songer à réfléchir à une stratégie! Notre armée est au plus mal, j'ai l'impression d'être la seule à être sous votre commandement!» j'ignorais que Charis du Béhémoth était aussi par là, je ne connaissais pas tout le monde quoi, mais n'ayant jamais vu personne d'autre que moi dans le coin, je me posais des questions «le Seigneur Minos a songé à un plan! Nous devons détruire cette maudite tour qui emprisonne les nôtres depuis des siècles! Mais il faut qu'on se prépare!»

Je la repoussais légèrement et je reculais de quelques pas pour qu'elle cesse de me toucher et de me tripoter

«Je suis désolée de vous avoir donné de faux espoirs, Ma Dame. Vous m'avez prise au dépourvu. Oui, vous êtes séduisante, mais je suis avant tout un Spectre d'Hadès et vous êtes ma supérieure. Je ne VEUX pas succomber aux plaisirs de la chair! Je n'en ai pas le temps et honnêtement, là, en cet instant, nullement l'envie. J'aimerais que vous me preniez au sérieux et non pas comme votre jouet!»

J'aurais pu revêtir mon surplis en cet instant car avec sa colère, elle pourrait fort bien m'attaquer. Mais je préférais encore qu'elle se déchaîne et montre enfin pourquoi elle a été nommée juge ici, plutôt que de subir encore ses stupides jérémiades amourachées. Qu'elle me tue si elle le souhaite, je n'ai pas peur de la mort, d'autant plus maintenant que je connais ma destinée. Mais je comptais bien garder mes positions. Sur le coup, la bêtise de son comportement lui retirait tout charisme.
Revenir en haut Aller en bas
Aërys


Juge des Enfers
Juge des Enfers
avatar

Messages : 137
Armure : Surplise de la Wyverne

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Mar 11 Juil - 23:34

Les sanglots s'arrêtèrent petit à petit laissant place des rires amusés alors que la sublime nymphe infernale se relevait pour se retourner de dos à sivir… ses ailes prirent forme déchirant la chaire laissant place à des plumes d'une couleur ténébreuse et violine à la fois belle et terrifiante … quelques secondes passèrent et plus un bruit le temps semblait s'être arrêté avant qu'un rire maléfique ne raisonne dans toute la pièce comme s'il provenait de toutes les directions … Dans un tourbillon de cosmos ténébreux l'énergie d'Aërys enveloppa son corps comme un cycle ravageur alors que l'obscurité de la pièce se faisait plus oppressante faisant disparaître tout objet ne laissant plus que les deux spectres. Le vent d'ombre balaya la pièce comme une tornade puissante et dès que la juge se retourna son regard fut assombri … un regard qui semblait vous percer au plus profond de votre âme … la haine la colère des sentiments puissants qui explosèrent en elle et d'un simple geste de la main les vents cosmiques violents projetèrent sivir contre un mur invisible …

- Mon rang … fit-elle doucement entre ses dents MON RANG ! hurla t-elle dans une rage à peine contrôlée, qui crois-tu que tu as en face de toi petite CATIN ! gronda t-elle

Sa voix déformée par la colère semblait bien plus grave alors que son cosmos sombre tenait la demoiselle contre le mur. Les vents lui foutaient le visage avec une telle force que son visage fut marqué par de petites blessures comme si une griffe très légère s'en était pris à son visage. L'armure d'Aërys apparut derrière elle pour venir se détacher et se fixer contre le corps de sa propriétaire.

- JE SUIS AERYS MURMEBRUME ! Spectre de la Wyverne de l'étoile Céleste de la Férocité première Dame des Ouranies dit-elle avec force en prenant bien la peine de prononcer très distinctement chaque mot, j'étais déjà au service de notre bienveillant empereur bien avant que ces « pitoyables » créatures que sont les hommes découvrent le feu … dit-elle avec dégoût quand elle parlait des humains les enfers n'ont pas de secret pour moi et mes sœurs … mes yeux et mes oreilles rodent partout dit-elle en ayant repris un ton de « conversation » cependant son cosmos n'avait rien de perdu de sa puissance bien au contraire et continuait à exploser dans des vents ténébreux violents TU NE M'APPREND RIEN SIVIR ! hurla t-elle en la soulevant un peu plus grâce à la puissance de son cosmos. J'ai déjà ARRACHE les yeux et les entrailles de femmes bien plus belles que toi simplement pour avoir OSE prononcer le nom de notre divin monarque … mais je suis clémente … fit-elle avec un petit sourire amusé en diminuant drastiquement le volume de sa voix je vais passer dessus pour cette fois continua elle alors que les vents semblaient se calmer

L'atmosphère de la pièce était devenue électrique et étouffante comme si tout l'air avait été d'un seul coup aspiré laissant place à une intense chaleur cosmique. Même le corps de sivir retomba pour toucher le sol …

- Si je voulais faire de toi mon objet …dit-elle d'une voix étrange douce et calme

Une marre ténébreuse d'un noir aussi profond que les abysses se forma autour de la nymphe mais qui ne semblait pas l'engloutir … elle plongea sa main dedans pour un sortir un corps inanimé un cadavre en décomposition … elle le lâcha doucement en regardant sivir sournoisement. Le calme avant la tempête...

- VOILA CE QUE TU SERAIS DEVENUE SI J'AVAIS FAIT DE TOI MON OBJET !! hurla-elle alors que le souffle de sa colère reprit une intensité encore plus grande plaquant de nouveau la spectre contre une paroi sombre et pourtant invisible … servir notre divin empereur ne veut pas dire qu'on ne peut profiter des plaisirs de la vie ! Celui qui n'a pas d'égal souhaite que ses serviteurs profitent de leur nouvelle vie … fit-elle avant de prendre une pause

- Mais je suis de bonne humeur aujourd'hui dit-elle avec un regard malsain et je vais te faire un cadeau … dit-elle en faisant claquer ses ailes

La juge sembla alors être happée par les ténèbres et son visage réapparut derrière sivir comme s'il sortait de la pénombre les crocs de la nymphe tombèrent comme le tonnerre dans le coup de la demoiselle sans ménagement laissant place à deux petits trous qui disparurent bientôt alors qu'une marque mystique se forma avant de disparaître à son tour. Son office fait elle disparut de nouveau pour réapparaître en sortant d'un sol noir qui ressemblait plus à de l'encre au niveau de sa texture.

- Maintenant D.I.S.P.A.R.A.I.T hors de ma vue et ne revient JAMAIS ! finit-elle en faisant exploser son cosmos

Une bourrasque d'une puissance écrasante brisa le mur envoyant la jeune spectre hors du temple de la wyverne. Aërys respira alors lentement alors que ses poings se crispèrent tellement qu'un filet de sang coulait le long de ses mains. Elle avait donné une deuxième chance à la demoiselle malgré l'affront qu'elle lui avait fait … cependant sa « clémence » avait une limite. Dans un rire de plus sombre elle espérait quelle apprécie son cadeau … empoisonné …

Revenir en haut Aller en bas
Sivir


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 695
Armure : Spectre de l'Alraune

Feuille de Personnage :
HP:
115/155  (115/155)
CS:
120/160  (120/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   Mar 11 Juil - 23:59

Je savais que je risquais gros aujourd'hui, mais je n'en avais plus rien à faire. Cette femme me sortait par les yeux. Ce n'était pas personnel, non, c'était plutôt... professionnel, si ce terme existait à notre époque. Son comportement était ridicule, elle n'imposait aucun respect et ça m'agaçait au plus haut point. Comment je pouvais être au service d'un tel spectre? alors que même une étoile terrestre comme le rhinocéros valait mieux?

Mais à croire que l'expression comme quoi la vérité blesse se vérifiait, la belle n'aimait pas être rejetée et se décida enfin à montrer toute l'étendue de sa puissance! Je fus violemment projetée en arrière, les bras en croix comme si j'étais plaquée sur un mur invisible. Je sentais mes os craquer, ne portant pas mon surplis, elle aurait surement pu me tuer instantanément si elle l'avait voulue, mais une fois de plus.. ses paroles eurent de quoi me faire soupirer.

Qu'est-ce que j'en ai à foutre qu'elle ait connu des femmes plus belles que moi? Qu'elle ait servi Hadès avant moi? Sérieux, TOUT LE MONDE aux enfers a servi Hadès avant moi - à part Brunissen, c'est l'exception! - je ne pouvais m'empêcher de sourire, un filet de sang s'échappant de mes lèvres... j'aurais presque pu l'avoir ma balafre, tiens.

Et le pire, c'est qu'elle était clémente? Je levais les yeux au ciel, mais j'avais trop mal pour dire quoi que ce soit. Et puis, ça ferait quoi? Ça ne ferait que faire gonfler son égo surdimensionner et ça la ferait bavarder davantage alors que je n'avais envie que d'une chose, m'en aller.

Je levais les yeux pour voir une espèce de cadavre morbide dans une volute de fumée noire

«Charmant... je me demande bien ce que vous me trouviez en fait...» je me mis à tousser violemment, crachant mes poumons alors qu'elle passait derrière moi pour venir me mordre. Je grimaçais de douleur en retombant violemment sur mes genoux, ramenant une main sur mon cou, sentant sous mes doigts les deux trous qu'elle avait faits...

«Décidément, je dois avoir un corps qui attire les malédictions...» ni une ni deux, elle m'éjecta violemment hors de son temple, je me redressais difficilement, mes jambes tremblaient et je savais que je n'allais pas m'en sortir aussi facilement. Une fois dehors, je me redressais, grimaçant encore sous la douleur

«Je suppose donc que vous n'en avez rien à foutre de la Tour des étoiles... fort bien.» je prenais une profonde inspiration avant de ramener encore une fois une main à mon cou. Je devais retrouver Brunissen, qu'elle voit si elle savait ce que cette folle m'avait fait, et je devais aussi voir une autre experte en bestiole... Lydia. Et surement le Seigneur Minos aussi...
=========================
Fin du rp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Automne 1755 - Fin quête des artefacts] Rapport au chef!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Caïna-