RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Fin Event Psèma] Retour à la maison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charis


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 544

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [Fin Event Psèma] Retour à la maison.   Mer 5 Juil - 15:35

Arrow je viens d'ici

Traverser les ruines des divers temples qui avaient servis de demeure aux Chevaliers Noirs de Psèma se fit rapidement. Il n’y avait rien à attendre de ces facsimilés du Domaine de la Déesse de la Sagesse, Athéna. Je les trouvais même répugnant, à quoi cela pouvait bien servir d’imiter ce que l’on exécrait. Pensait-il ainsi blessé cette Déesse ou était-ce une preuve de leur manque de respect envers elle. Même si Athéna, tout comme Poséidon, était des ennemis de mon Seigneur, je gardais pour eux le respect de leur rang et de leur nature. Tous deux étaient des Dieux et j’avais été élevée dans leur respect, même si je mon destin avait été de servir le Maitre des Enfers, le Sombre Seigneur Hadès.

La forge que j’avais traversée plus tôt, s’était montrée tout aussi peu intéressante, même si j’aurais bien voulu connaitre le secret derrière la création des armures noires. Quel forgeron pouvait bien se trouver derrière ces créations. De plus je ne pouvais pas m’empêcher de me demander si seules les armures des Saints avaient été copiées. Les Chevaliers Noirs étaient pour la plupart des Chevaliers déchus ou s’étant vu refusé le droit et l’honneur de servir Athéna. Mais qui sait si certaines divinités n’avaient pas vexé quelques guerriers, les retournant contre elles. Je doutais que cela puisse arriver avec nous autres, Spectres, nous sommes, serons et étions les Serviteurs du Seigneur Hadès.

La lave m’avait devancé en ce lieu, tout comme au niveau des temples. Lorsque je parvins au comptoir de recrutement, je pus voir les nombreux corps des victimes de Minos. Il était facile de les reconnaitre à la posture de leur corps. De plus ce Juge n’était pas reconnu pour sa miséricorde envers ceux qui se tenaient aux côtés des ennemis de notre Maitre. La plage n’était plus très loin et le temps que j’y arrive, j’avais retrouvé toutes mes forces. J’avalai donc le dernier morceau de ma descente d’un trait. Arrivée sur la plage, je reconnus le portail de mon Seigneur, son cosmos était sans équivoque. Sans un dernier regard sur le champ de ruines et de cadavres que je laissais derrière moi, je franchis ce dernier et me retrouva dans le royaume de mon Seigneur.


Arrow Les Enfers
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1191
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Fin Event Psèma] Retour à la maison.   Dim 9 Juil - 19:41

=> Volcan

Il ne me fallut que quelques instants pour rejoindre cette plage désolée et dénuée de toute vie. J'avais été parmi les premiers à arriver ici et j'étais l'un des derniers qui allait quitter cet endroit malheureux. Un soupir avant de me poser, me rendant compte que j'étais bel et bien suivi par ce spectre dévêtu de son honneur et son armure. Il avait donc choisi de me suivre. Qui étais-je pour lui offrir une nouvelle chance à lui qui servait l'ennemi de ma déesse ? La bonté semblait m'avoir enfin trouvé. J'étais toutefois quelque peu anxieux de l'emmener au Sanctuaire avec moi... son dieu l'avait abandonné mais servirait-il Athéna en tant que chevalier digne de ce nom ou uniquement pour pouvoir se venger d'Hadès ? Là était toute la question et la réponse qu'il allait apporter allait sceller son propre destin.

Me posant donc sur le sable fin, il sembla m'imiter. Un simple regard porté vers lui, semblant vouloir lui rappeler ce que je lui avais dit quelques minutes plus tôt. Aucun écart ne serait toléré de sa part, je ne lui laisserai qu'une seule et unique chance. Bien qu'il ne possède plus son armure, l'emmener directement devant Athéna était un acte risqué même si elle sait très bien se défendre seule.

Mes ailes se replièrent tandis que le soleil dominait encore au-dessus de nous. Harmonieux et chaleureux, j'écoutais le bruit des vagues venir mourir sur cette terre meurtrie par tant de combats, île jonché de mille et un cadavres. Malheureux décor que nous allions quitter dans un court instant mais il me restait toutefois quelque chose à demander à celui qui me suivait en quête d'une nouvelle destinée. Une chose qui me brûlait les lèvres mais dont il me fallait absolument une réponse avant de traverser ce portail derrière lequel se reflétait la statue divine.

Je me tournais donc vers lui, le regard froid et franc. Plongé dans le sien, mon regard sembla heurter directement son âme. Quelques secondes passèrent. Puis mes lèvres se mirent à bouger.

- Je t'ai proposé de rejoindre les chevaliers d'Athéna mais dernière chose avant de nous rendre auprès d'elle... qu'est-ce qui te fait croire qu'elle t'acceptera parmi ses chevaliers ?

Question brutale alors que nous étions à quelques mètres d'avoir la réponse mais je voulais qu'il commence son argumentaire immédiatement avec moi. Ferait-il preuve d'une motivation sans pareil ou alors tiendrait-il le même discours déprimant qu'il avait eu quelques minutes avant ?

- Bien qu'elle soit susceptible de t'accepter parmi nous, comment comptes-tu gagner la confiance des autres chevaliers ?

Je n'étais moi-même pas sûr d'avoir la confiance de mes nouveaux frères d'arme mais ils semblaient m'avoir fait suffisamment confiance en me laissant le sceptre et en me laissant prouver ma valeur contre Pséma. Les réponses entendues, je fermais les yeux, ne laissant paraître aucune émotion. Me retournant, je n'ouvris les yeux qu'après lui avoir tourné le dos. Un léger sourire sur le visage, mesquin ou de satisfaction et j'entrais dans le portail menant au Sanctuaire. La bataille de Death Queen Island s'achevait enfin.

=> Chroniques avec Valérian.
Revenir en haut Aller en bas
Valérian


Indépendant
avatar

Messages : 130
Armure : Sans armure

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Fin Event Psèma] Retour à la maison.   Lun 10 Juil - 10:02

==> Le Volcan avec Shizuo

Je suivais à distance respectable jusqu'à la plage, luttait contre le vent. Il m'avait offert la vie et une échappatoire mais c'était bien logiquement à moi de fournir les efforts pour m'en sortir. Alors que je me relevais lentement il était déjà planté sur la plage. Ses ailes dorées se repliant majestueusement dans son dos.

Il ne se retourna pas pour me faire face mais son regard lancé par dessus son épaule était largement suffisant pour me figer sur place.
Par tous les dieux j'étais soulagé de ne pas avoir à affronter l'incarnation du Bénou. Cette armure était une légende vivante dans les Enfers et en voir un porteur était un honneur, même si celui-ci avait choisi de se détourner d'Hadès.
Le regard qu'il me lança était perçant et direct. La dernière fois que j'avais eu droit à un regard pareil c'était avec Maître Lugonis lorsque l'épouse de mon géniteur m'avait fais envoyé sur son île. Il m'avait observé et j'aurais pu jurer qu'il avait sondé mon âme.
La différence a présent c'était que j'en avais pleinement conscience. Qui aurait accordé sa confiance à un ennemi, même si on avait partagé sa foi à une époque? Je résistais suffisamment au choc pour qu'il se rende compte que je pouvais temporairement le bloquer si je l'avais voulu. La "lutte" ne dira que quelques secondes avant que je n'abaisse ma garde psychique.

Il dut le sentir car il ouvrit la bouche pour poser sa question à cet instant précis.

Ce qui me permettait de croire qu'elle m'accepterait?

Il dut ressentir mon questionnement intérieur car il ne m'interrompit pas. Que pouvais-je bien lui répondre? Je n'avais aucunes certitudes à lui offrir. Finalement lui dire ce que j'avais ressentis serait probablement plus aisé.

Il me fallut quelques secondes pour organiser mes pensées avant d'oser lui répondre. J'essayais de calmer mon esprit pour pouvoir parler aussi sereinement que possible.

- Lors d'un combat... nous étions deux Spectres contre le chevalier noir du Scorpion, commençais-je. La bataille était très clairement en notre défaveur et j'ai sincèrement cru qu'il allait nous anéantir sur place...

Il me regardait toujours aussi fixement, sans sourciller.

- J'étais à terre et j'avais beau lutter mes sens me quittaient un à un. J'étais isolé de tout, je ne parvenais plus à distinguer quoi que ce soit autour de moi. J'étais presque résolu à abandonner. J'ai prié Hadès qu'il m'aide à vaincre, qu'il m'accorde sa faveur ne serait-ce qu'un temps mais il est resté sourd à mes suppliques. Je ne sais pas si il avait déjà vu clair en moi ou si il me testait mais à cet instant précis j'étais abandonné.

Sans m'en rendre compte j'avais baissé les yeux, le regard plongé dans mes pensées.

- Puis j'ai ressenti un cosmos que je ne connaissais pas. La sensation était indescriptible mais à cet instant précis j'avais confiance en cette force. Malgré la perte de mes sens ce cosmos me permit de "voir", de ressentir ce qui était invisible et de continuer le combat. Plus tard j'ai à nouveau ressenti ce cosmos. Il m'a permis de briser une barrière et d'atteindre temporairement le 7ème sens.

Silencieux il me laissait terminer ma réponse. Il n'avait peut-être pas confiance en moi mais il me donnait ma chance.

- J'ai ressenti une dernière fois ce cosmos lorsque tu m'as secouru. Je pourrais jurer sur ma vie que c'était Athéna. Le fait que tu m'insuffles ton cosmos nimbé du sien est la seule preuve que j'ai mais je suis convaincu que c'est elle qui m'a sauvé. A-t-elle compris que le Surplis de mon Maître m'abandonnait? Je ne sais pas... j'aimerais lui poser la question aussi. Je n'ai pas toutes les réponses à ta question chevalier. Juste ma parole...pour ce qu'elle vaut à tes yeux.

Il sembla réfléchir à ma réponse ou peut-être me sondait-il, puis il reprit la parole.

Convaincre les chevaliers?

Je retins un rire venu presque malgré moi. La question en elle-même ne prête pas vraiment à sourire mais si il avait bien une chose à laquelle je ne savais pas répondre c'était ça.

- Je ne sais pas... Je ne vais pas te mentir, ce serait irrespectueux de ma part mais je n'ai pas de réponse à t'offrir. Je ne te suis que parce que tu m'as sauvé la vie, que je n'ai pas d'endroit où aller et que c'est son cosmos qui m'a sauvé par trois fois.

Je laissais à nouveau un blanc volontairement. Peut-être allait-il répondre pour moi mais il n'en fit rien. J'aurais voulu lui demander ce que lui avait fais pour mériter sa place parmi les chevaliers d'Athéna mais à nouveau un cas n'est pas l'autre.

- Je ne suis pas sûr d'être digne de sa confiance et encore moins de la tienne et de tes pairs. Peut-être n'en serais-je jamais digne et devra-tu me bannir ou me tuer mais pour le moment c'est la seule chose que je puisse faire pour la remercier de m'avoir aidé.

Sans dire un mot un ferma les yeux et je sentis son cosmos se rétracter.
Silencieusement il tourna la tête vers le portail et y entra d'un pas assuré.

Il ne m'avait pas tué et le portail ne s'était pas refermé derrière lui.

Je ne savais pas ce qui m'attendait une fois de l'autre coté mais après avoir jeté un dernier regard sur les vestiges de cette île maudite j'étais convaincu que cela ne pouvait être pire.

J'avançais vers ce portail et en le pénétrant je sentis encore une fois le cosmos qui le maintenait ouvert.
Un sourire se marqua sur mon visage alors que je m'enfonçais dans sa lumière.

==> Chroniques avec Shizuo

Revenir en haut Aller en bas
Asya Leskov


Général
Général
avatar

Messages : 1020
Armure : Scale du Kraken

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Fin Event Psèma] Retour à la maison.   Mer 12 Juil - 17:54

Provenance : Volcan

Un homme bien mystérieux, emportant ses plus sombres secrets dans la tombe. Présence envolée ne laissant que ces multitudes de questions, celles-là même qui ne trouveront sans doute jamais de réponses. Des explications ignorées, silencieuses, mais surtout ne répondant à rien. Parce que ces quelques mots perçus par la jeune femme, tandis que le presque divin rendait son dernier souffle, ne soulevaient rien d’autres qu’incompréhension et hypothèses. Pensées invérifiables pour la grande majorité. Et, si certaines pistes pouvaient potentiellement s’avérer d’une quelconque utilité dans la recherche, sans doute le ferait-elle. Pour le moment, le temps était au retour chez soi, à la reconstruction, à la mémoire. A une multitude de choses, excepté cela. Sans doute chercherait-elle un jour le sens de ces paroles prononcées sur le drap blanc de la mort. Mais pas encore.

Ordres exécutés : tel était son état d’esprit sur l’instant, malgré les secrètes interrogations. Marrons pensifs se tournant vers l’horizon, vers cet endroit au loin : celui qui avait marqué le début de cette avancée sur Death Queen Island. Leur tâche en ces lieux étaient désormais terminés. Terminés et accompli, comme on l’attendrait d’un soldat. Conscience recentrée. Oui, elle était l’un de ces soldats.

Le temps d’une ultime inspiration sur cette terre où le volcan avait craché ses entrailles, durant lequel une main se posa sur la protection de métal. Le Kraken, n’est-ce pas ? Quand bien même avaient-ils tous deux partagés cette expérience du combat, la blanche femme peinait à se rendre compte que, désormais, Asya de Circé appartenait à un passé d’ores et déjà révolu. Un pas en avant, et une page se tournait alors : celle qui permettrait l’écriture d’un nouveau chapitre consacré à l’avenir. Puisse-t-il être heureux, espéreraient certains. Mais plus important que cela : Puisse-t-il être. Tout simplement.

Pourtant, un retour en arrière nécessaire pour rentrer désormais à cette place qui était sienne. Et, avec cela s’implantait une fois de plus ce devoir de commémoration, de mémoire. Une longue route emplie d’images avant de parvenir à ce portail qui la ramènerait parmi les siens. Tout d’abord celles d’un combat éprouvant face à cet homme torturé, qui avait amené à tout ce fils de pensées s’effectuant désormais dans son esprit. Adversaire redoutable, malgré les mots qu’elle avait pu tenir sur l’instant. Puis celles de cette femme à l’armure sombre contrastant ces quelques mèches de souris, trahissant les siens pour permettre cette avancée. Une âme disparue, ou tout du moins celle-ci n’était plus perceptible par le Monstre Marin. Envolée. Arrivèrent les dalles des temples désormais devenu ruines, et cette descente des marches sans doute trop rapide comparée à ce qu’avait pu être la montée. Et finalement, ce village où se trouvait un comptoir ainsi que cette petite source un peu plus loin.

Des yeux se fermèrent alors un instant, en mémoire à cette femme ardument combattue avec le Dresseur de faucon. Une main posée sur la sépulture promptement réalisée, se demandant ce qu’était devenu ce partenaire d’une traversée, s’il avait pu survivre au déchainement de celui qui avait défié les Dieux. Quelques minutes pour ressasser ce qui ne seraient bientôt qu’une ombre dans sa mémoire. Et déjà ses pas reprenaient en direction de cette plage où tout avait débuté. Où cette offensive avait ainsi démarré. Ce lieu qui avait vu se réunir Saints, Spectres et Marinas sous le même étendard, malgré les possibles désaccords.

Un étirement nostalgique sur les lèvres, ne sachant elle-même s’il s’agissait davantage d’un sourire ou d’une grimace. Tout cela n’était plus qu’une époque révolue, un chapitre appartenant à ce que l’on appellerait sans doute un jour « les temps anciens », ce fameux jour où l’on pourra se retrouver autour d’un verre, riant de bon cœur et oubliant la rancœur. Un jour lointain, sans aucun doute. Une ère prochaine, possiblement. Mais, en attendant, il était temps de rentrer.

Bon retour chez nous.

Direction : Ailleurs. (J'éditerai au moment venu)


Memories are like a stain that is branded on my brain.
Cause every stranger has your face, just let me fade away.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7991-asya-l-du-kraken
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fin Event Psèma] Retour à la maison.   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fin Event Psèma] Retour à la maison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Death Queen Island: Antre de la Confrérie Noire :: Plage-